Vous êtes ici

7/7 POUR CHOLET ET GRAVELINES-DUNKERQUE, LA SIG S'ACCROCHE

29
10
17

Les semaines se suivent et se ressemblent. Le BCM et Cholet enregistrent un septième succès. De son côté, Strasbourg a remporté le choc à Nanterre et Limoges le "petit clasico".

Après sept journées, le Cholet Basket et le BCM Gravelines-Dunkerque sont toujours invaincus devant. Derrière, Strasbourg s'accroche alors que l'ASVEL et Limoges continuent de gagner. Retour complet sur la septième journée du championnat Espoirs.

 

  • Le Portel vs Hyères Toulon : 71-59

MVP de la sixième journée, Serge Gebtkom a une nouvelle fois été très bon dans la victoire de son équipe face au HTV, gêné par les blessures. Le meneur de jeu d'origine camerounaise a terminé la rencontre avec 18 points et 6 rebonds. Après une très bonne première mi-temps (40-31), Le Portel, a connu un troisième quart-temps assez compliqué. Le HTV en a profité pour revenir et prendre la tête à l'entame du dernier quart-temps (52-54). Mais les Nordistes vont trouver les ressources pour terminer cette rencontre en trombe. Asphyxiés par la défense adverse, les Varois ne vont inscrire que 5 points dans les 10 dernières minutes. Les joueurs de Mickael Pivaud enregistrent leur quatrième défaite cette saison, la deuxième de suite. 

Mickael Pivaud (HTV) : "Un déplacement très compliqué pour les Hyèrois ce vendredi. Après avoir perdu Thomas à l'échauffement pour blessure, 10 minutes plus tard ce sera (Corentin) Lopez qui sortira pour la même raison. Nous composerons donc à sept face à une équipe du Portel très dynamique. Nous tentons un passage en zone pour nous préserver des fautes en première mi-temps, mais les locaux en ont profité pour nous sanctionner à trois reprises, nous rentrerons donc à la pause avec un retard de 9 points. Seul le troisième quart-temps sera une bonne performance de notre part des deux côtés du terrain. Nous revenons donc à égalité à l'entame du quatrième. Une sélection de tirs chaotique de notre part, trois retards défensifs sanctionnés par Courtois (8 de ses 10 points dans ce dernier quart) et trois coups de sifflets surprenant nous réduisent l'effectif à 5 pour boucler ce quart-temps temps sur un sévère 19-5."

Pouillot Matthieu (Le Portel) : "En ouverture de la septième journée, les deux équipes ont abordé ce match avec le même bilan de trois victoires et trois défaites. Les deux premiers quart-temps se ressemblèrent beaucoup (20-16 et 20-15 pour l'ESSM) avec des séquences de contre-attaque très « explosives ». Chaque équipe mettant en avant leur identité de jeu (partage du ballon, agressivité …). Au retour des vestiaires, Hyères-Toulon attaquait avec de meilleures intentions. Les Portelois laissant l'adversaire du jour revenir au score. Ce fut le meilleur quart-temps des Varois (gagné 23-12) avec une belle adresse (notamment de Bouquiet) et une circulation de ballon efficace. Avec un score resserré, le dernier quart fut tendu sur chaque action, chaque tir, chaque lancer franc. A 3 minutes 30 secondes de la fin, Toulon menait au score 59 à 58 (score du quatrième quart à ce moment : 7-5). Mais les Portelois cette saison maitrisent efficacement leur fin de match et finissent sur un 13-0 rédhibitoire pour le HTV. L'ESSM Le Portel engrange avec autorité sa quatrième victoire en cinq matchs."

 

La Roca Team continue de briller dans ce début de saison. Les joueurs d'Ali Bouziane signent une quatrième victoire. Et une nouvelle fois, Shekinah Munanga a été rayonnant. Parmi les joueurs les plus dominant du championnat, le jeune Congolais a signé une performance XXL (21 points et 14 rebonds pour 33 d'évaluation). Très bon face à Bourg-en-Bresse, Romain Poinas a confirmé sa bonne forme du moment en terminant la rencontre avec 20 points. Pour la première fois de son histoire dans le championnat Espoirs, Monaco remporte plus de trois matchs. Belle performance après sept journées.

Ali Bouziane (Monaco) : "C'est Boulazac qui rentre en premier dans le match avec en dominant le premier quart (13-19). Ils gèrent le rythme et sont beaucoup plus réalistes. De notre côté, nous n'arrivons pas à "emballer" la partie. A 3 minutes de la fin du deuxième quart-temps, "la lumière s'allume" pour les joueurs de la principauté. Un 15-1 presque rédhibitoire, conclu par un panier a 3-points au buzzer, nous fait regagner le vestiaire avec 6 points d'avance après avoir compté jusqu'à 10 points retard 5 minutes plus tôt. La deuxième mi-temps, à l'image du match, est branché sur courant alternatif tant au niveau du rythme que de l'intensité. Néanmoins, nous parvenons à préserver un écart minimum de 6-7 points jusqu'au buzzer final. Pas le meilleur match pour les deux équipes, mais une victoire qui nous place dans le ventre mou du championnat à quatre victoires et trois défaites. Nous avons bien tenu les leaders offensifs adverses (Labanere, Aygalenq et Hangoue). Seul Affo Mama nous a posé des soucis avec 24 points. A noter que le match a duré 2 heures (sans prolongations...) et les 67 lancers-francs tirés au total."

Bertrand Parvaud (Boulazac) : "Comme tous les week-ends, le match a été d'une belle intensité. Nous avons, néanmoins, bien mieux débuter la partie qu'à l'accoutumée. Bien placés dans nos fondamentaux, nous avons pu mettre en place une bonne défense, ce qui nous a permis de développer un jeu d'attaque appliqué. De l'alternance, de la patience et de l'application. Malheureusement, nous sommes retombés dans nos travers juste avant la mi-temps, l'équipe monégasque, haussant clairement son niveau de jeu sous l'impulsion de (Shekinah) Munanga et (Romain) Poinas. Devancés de 6 points à la mi-temps (41-35), nous sommes vite revenus à hauteur. Le match continua sur ses chassé-croisés. Chacune des deux équipes prenant quelques points d'avance avant de lâcher. A ce petit jeu, les joueurs du rocher, ont fait preuve d'une bien meilleure maîtrise et discipline pour l'emporter. Le niveau du championnat est très intéressant, homogène et intense. De notre côté nous progressons, c'est encourageant."

 

  • Gravelines-Dunkerque vs Antibes : 85-62

10 minutes c'est le temps qu'il aura fallu à Gravelines pour rentrer dans sa rencontre (11-21). Puis, le co-leader du championnat, sans doute déçu par ce début de match manqué face à la lanterne rouge, est enfin rentré dans sa rencontre. Comme depuis le début de la saison, le BCM a joué en équipe, face à une équipe d'Antibes qui n'aura pas réussi à poursuivre sur la lignée de son début de rencontre. Djibril Marico termine le match avec 18 points. 

Quentin Wadoux (BCM) : "Première mi-temps équilibrée où nous sommes en grande difficulté sur le premier quart temps (11-21). Nous arrivons à inverser la tendance au deuxième quart-temps en augmentant l'intensité défensive (23-13). Deuxième mi-temps qui va être du même niveau que notre deuxième quart-temps et qui va nous permettre de creuser l'écart petit à petit.  Notre défense qui nous permet de développer du jeu rapide et de nous procurer beaucoup de paniers faciles."

Christian Corderas (Antibes) : "Face à un des leaders de la division, les Sharks se sont battus avec leurs armes mais vont finalement s'incliner malgré une prestation convaincante voire aboutie sur certaines séquences. L'entame est exemplaire dans le partage du ballon et les responsabilités individuelles. Mais trop de maladresse dans les finitions pour pouvoir accentuer cette avance d'une dizaine de points... Au contraire, Gravelines allait montrer en intensité défensive progressivement pour revenir au score à la mi-temps. La fin de match sera dominée par les locaux, à l'expérience en déroulant un basket très propre. Antibes s'accroche, essaie mais la réussite les fuit en ne scorant que 28 points en deuxième mi-temps. Le contenu reste néanmoins cohérent et le niveau de jeu global évolue favorablement. Plusieurs joueurs commencent à se mettre en valeur et s'affirmer dans le championnat à l'instar de Robin Pradines (20 points)."

 

 

  • Le Mans vs Elan Chalon : 60-62

L'Elan Chalon restait sur trois défaites consécutives. Les coéquipiers Etienne Ca ont renoué avec le succès sur le parquet du MSB. Une victoire qui s'est dessiné en toute fin de rencontre. Ca et Kouyaté ont été les deux joueurs les en plus vus côté Chalonnais. 

Mathieu Lemercier (MSB) : /

Romain Chenaud (Chalon) : "Malgré un effectif réduit et un déficit d'adresse à 3-points, nous sommes parvenus à renouer avec la victoire. Notre défense, la domination au rebond, la gestion des temps faibles par le groupe et deux gros tirs de Victor Mopsus en fin de match ont été la base de ce succès. Le volume d'entraînement qu'offrent les vacances scolaires doit nous permettre d'envisager de nouveaux progrès cette semaine avant la réception de Bourg (4v-3d comme nous)."

 

  • ASVEL vs Châlons-Reims : 81-72

Pour sa première cette saison, Malcolm Cazalon a su se montrer intéressant. En 22 minutes, le fils de Laurent a inscrit 17 points. Comme depuis le début de saison, Théo Malédon a été très bon. Le meneur rhodanien termine la rencontre avec 22 points, 8 passes décisives et 5 rebonds. Son acolyte Sofiane Briki n'a pas été en reste non plus avec 15 points, 5 passes décisives et 5 rebonds.

Anthony Brossard (ASVEL) : "Match intéressant face à une bonne équipe de Châlons-Reims. Nous avons bien entamé le match, défensivement et offensivement. Malheureusement nous avons perdu balle sur balle et leur avons donné des paniers faciles. On est un peu frustré parce qu'avec notre adresse de loin (16/33 à 3-points) nous aurions pu nous rendre le match plus facile. Le retour de Malcolm Cazalon nous a fait du bien, et son travail en défense a été important."

Patrick Koenig (CCRB) : "Pour cette septième journée, nous nous déplaçons à Villeurbanne qui sort d'une victoire à Pau. De notre côté, nous sommes revanchards après notre première défaite concédée à domicile face au CSP. Mais notre entame est timide, et l'AVEL en profite pour nous infliger un 23-12 avec une belle adresse à 3-points (6/8). Mais les coéquipiers de Louis Cassier (qui faisait son retour à la compétition après trois semaines d'arrêt) ne voulaient plus se faire distancer. Ils élèvent enfin leurs niveaux de jeu et reviennent au score juste avant la mi-temps (40-39). Le troisième quart-temps débute sur les mêmes intentions et les joueurs du CCRB prennent même 10 points d'avance (42-52 à la 25e). Mais la fin du quart-temps ressemble au début du match, le ballon ne circule plus et les joueurs de l'ASVEL en profite pour revenir et passer devant 63-59 . Le dernier quart-temps va se jouer au mental et à l'énergie, à ce jeu l'ASVEL l'emporte et nous terminons le match en encaissant un 12-1 lors des 3 dernières minutes. Prochain match ce vendredi avec la réception de Monaco."

 

  • Bourg-en-Bresse vs Cholet : 72-91

Dominateur de bout en bout, Cholet enregistre une septième victoire cette saison. Cette fois ci, c'est Bourg-en-Bresse qui n'a rien pu faire face à la force collective choletaise. Avec 20 points, 5 rebonds et 5 passes, Killian Hayes a été rayonnant, bien aidé par Youri Morose (17 points). Leader avec le BCM, Cholet semble tout simplement imbattable.

Jean-Luc Tissot (Bourg) : "Mon équipe recevait l'un des deux leaders invaincus de ce championnat. Équipe de Cholet solide, talentueuse, équilibrée... Une première mi-temps dans laquelle mes joueurs s'engagent, tiennent la comparaison mais laissent des détails en route immédiatement exploités par Cholet. -8 au terme des 20 premières minutes, on est dans le match et on peut espérer les bousculer. On revient avec de bonnes intentions et on force pas mal de pertes de balles (27) mais que l'on exploite pas comme on devrait dans un match le moindre ballon compte. Le mode rouleau compresseur de Cholet est enclenché, on a l'impression de tenir la comparaison sur le troisième mais on le perd de 4 points et nous sommes rejetés à 12 longueurs. On a l'occasion à 52-56 de revenir à 2 points mais nous ne marquons pas nos lancers francs, puis à 67-75 de revenir à 5 mais nous ratons nos deux tirs à 3-points, notre chance est passée car de l'autre côté, Thalgott est froid comme une lame et nous crucifie derrière l'arc et Whogiren au rebond offensif. Au final, une addition un peu salée car 10-12 points d'écart auraient reflétés un peu mieux la physionomie du match. Victoire méritée de CHolet qui présente un groupe hyper bien équilibré avec un mélange de talent (Hayes) et de joueurs cadres (Morose, Thalgott et Edzata) avec un  vrai QI basket. Mais de mon côté un match abouti qui rattrape malgré la défaite le "trou" contre Monaco la semaine dernière."

Sylvain Delorme (Cholet) : "En déplacement à Bourg-en-Bresse, l'Académie Gautier a remporté ce match contre la JL Bourg. Le score ne révèle pas tout et d'ailleurs l'écart ne s'est fait que dans le dernier quart. Les deux formations se sont jouées les yeux dans les yeux et les Bressans ont fortement contrarié les Choletais. On retiendra les 27 balles perdues des visiteurs contre 25."

 

  • Dijon vs Levallois 78-61

Sans Sylvain Francisco, Levallois n'a pas fait le poids face à Dijon. Les Dijonnais, emmenés par un Damien Archinard auteur de son plus beau match de sa carrière(21 points, 6 passes décisives, 5 rebonds et 4 interceptions), signent leur deuxième victoire de la saison. Une victoire qui fait du bien aux Bourguignons aujourd'hui treizièmes au classement. 

Vincent Dumestre (Dijon) : /

Emmanuel Pinda (Levallois) : "Défaite logique à Dijon, après une première mi-temps à sens unique. Nous sommes malheureusement très mal entrés dans notre match en terme d'attitudes et d'intensité défensive. Il n'en fallait pas plus pour mettre les Dijonnais en confiance, et leur permettre de réaliser une très bonne première mi-temps, avec un pourcentage à 3-points de très haut niveau (8/11 à la mi-temps et 11/20 à la fin du match). Même si nous avons essayé de ne pas lâcher, je pense qu'il nous a manqué un peu d'humilité pour réaliser un bon match. Nous savons que notre marge de manoeuvre n'est pas énorme, donc il faut que l'on soit capable de faire, tous ensemble, des sacrifices pour le collectif. J'ai confiance dans cette équipe, elle travaille correctement. Nous devons préparer la réception du Mans avec encore plus de détermination."

 

  • Limoges vs Elan Béarnais : 80-66

Hormis sur les premières minutes du match, l'Elan Béarnais n'a jamais été capable de rivaliser avec le Limoges CSP dans ce "petit clasico". Trop tendres physiquement face à une équipe composée de joueurs très solides comme Tim Eboh, Timothé Bazille, Royan Bordin et Merveille Muninga, l'EBPLO a vite explosé. A la manière des pros du CSP plus tard, l'Elan Béarnais était mené de 17 points (42-25) à la pause. Mais ils ont eu le mérite de ne pas lâcher, à l'image d'Emile Chassaigne (16 points à 6/8, 4 rebonds et 3 passes décisives pour 18 d'évaluation en 19 minutes). Dans le dernier quart-temps, les joueurs d'Arnold Bouazza ont d'ailleurs marqué 26 points (pour 23 encaissés). Mais en face, Bazille (16 points à 6/9, 10 rebonds, 4 fautes provoquées et 2 contres pour 26 d'évaluation en 31 minutes) et Eboh (24 points à 8/13, 9 rebonds, 7 fautes provoquées et 3 interceptions pour 29 d'évaluation en 32 minutes) étaient trop au-dessus pour recoller. Victoire de 14 points (80-66).

Medhy Mary (Limoges) : "Premier quart-temps intéressant pour nous où nous avons pu marquer des paniers faciles suite à de bonnes séquences défensives. Notre organisation défensive évolue et nous avons encore une marge de progression majeure si l'on souhaite utiliser tout notre potentiel athlétique de ce côté du terrain. Les possessions où nous avons pu associer le QI basket à la valeur athlétique ont repoussé Pau loin du cercle. Avec le retour de Merveille Muninga, nos possibilités offensives deviennent plus variées. Pour ce « classico junior », il y avait du monde à Beaublanc. Cela a permis aux Espoirs de jouer devant une belle affluence !"

Arnold Bouazza (EBPLO) : ./

 

  • Nanterre vs Strasbourg : 83-85

Duel de haut de tableau pour finir cette septième journée. Après une première mi-temps très offensive (44-50) où Ludovic Beyhurst (16 points, 23 au final) et Quentin Goulmy (18, tous en première mi-temps) ont brillé, Nanterre a haussé son intensité défensive et sa dureté, malgré les fautes de Maxence Dadiet. Après un bon passage d'Aboubakar Jaiteh (22 points et 6 rebonds pour 28 d'évaluation), Nanterre a réussi à repasser devant. Mais la dureté, Vincent Pota (23 points, dont 19 en deuxième mi-temps) connaît ça. Il apprécie même (9 fautes provoquées). Dans la percussion, sur contre-attaque ou même sur des tirs en fin de possession, le champion de France Espoirs 2017 (avec Nancy) a tout fait à la défense nanterrienne, comme un panier au buzzer du troisième quart temps après avoir pris son propre rebond. Si Nanterre n'a jamais lâché, ils ont finalement échoué à égaliser à 85 partout sur la dernière possession.

Maxence Broyer (Nanterre) : "Match de grande qualité ce lundi face à une équipe strasbourgeoise qui a joué très juste en s'appuyant sur son quatuor Beyhurst - Pota - Goulmy - Kwedi qui nous a fait mal (74 points sur 85 à eux quatre). On peut regretter notre mauvaise entame de match et même si l'on est revenu plusieurs fois à égalité, nous ne sommes pas parvenus à passer devant faisant souvent preuve de beaucoup d'impatience en attaque. On remporte le match à l'évaluation 100 à 90 mais il nous manque encore un petit quelque chose pour accrocher une victoire face à une très bonne équipe de notre championnat. Prochain match ce samedi sur le parquet d'Hyères-Toulon."

Julien Lenne (assistant Strasbourg) : "Les matchs se suivent et se ressemblent. Heureusement, on gagne, mais on a encore encore une fois manqué de lucidité sur les dernières minutes pour plier le match. Nous sommes encore inconstants alors que c'est une de nos priorités de rester concentrer pendant 40 minutes. Dès le début de match, Nanterre a fait du Nanterre, c'est à dire mettre des gros tirs à 3-points grâce notamment à (Aboubakar) Jaiteh qui finit à 6/7 derrière l'arc. Heureusement, nous avons aussi été adroit et Ludo (Beyhurst) et Quentin (Goulmy) ont encore une fois porté l'équipe en première mi-temps avec 34 points inscrits à eux 2 sur 50. En deuxième mi-temps, Vincent Pota a pris le relai, il a été excellent des 2deuxcôtés du terrain. Son agressivité offensive et défensive a été décisive et nous a permis de remporter ce match. Il faut vite se remettre au travail car samedi nous recevons Gravelines à domicile et nous avons bien l'ambition de leur infliger une première défaite cette saison."

 

Le classement du championnat Espoirs après sept journées :

  • 1er : Cholet : 8 victoires - 0 défaite (un match d'avance)
  • 2e : Gravelines-Dunkerque 7-0
  • 3e : Strasbourg : 6-1
  • 4e : ASVEL : 5-2
  • 5e : Monaco : 4-3
  • 6e : Nanterre : 4-3
  • 7e : Châlons-Reims : 4-3
  • 8e : Limoges : 4-3
  • 9e : Le Portel : 4-3
  • 10e : Elan Chalon : 4-3
  • 11e : Bourg-en-Bresse : 4-3
  • 12e : Hyères-Toulon : 4-3
  • 13e : Dijon : 2-5
  • 14e : Levallois : 2-5
  • 15e : Elan Béarnais : 1-6
  • 16e : Le Mans : 1-6
  • 17e : Boulazac : 1-6
  • 18e : Antibes : 0-8 (un match d'avance)

Source : BeBasket

Les autres actualités

17
11
17
10_x_15_hugo_robineau_csp.jpg
Pour la 10ème journée de championnat, les U21 de Cholet Basket se déplacent à Levallois. Match à 17h le samedi 18 novembre 2017.
17
11
17
10_x_15_haukur_palsson_csp.jpg
L'ailier choletais Haukur Palsson a été appelé par l'équipe nationale d'Islande pour participer aux matchs de qualification à la Coupe du Monde 2019, face à la République Tchèque le 24 novembre et la...
16
11
17
photo_site_rodrigue_b.jpg
Le show Beaubois en images. Jeudi soir, Rodrigue Beaubois fut l'un des grands bonhommes de la première victoire à l'extérieur de Vitoria en EuroLeague. Sur le parquet du Zalgiris Kaunas, l'ancien...
16
11
17
photo_site_stcm.jpg
"Corinne Chiron, patronne d'IDfer à Gesté, a été interviewée pour l'émission "Silence ça pousse". Pour lire l'article de presse paru dans Le Courrier de l'Ouest du samedi 11 novembre 2017, cliquez-ici.
...
16
11
17
photo_site_quadra.jpg
"Gilles Lecoublet a cédé son entreprise au groupe C'Pro." Pour lire l'article paru dans Le Courrier de l'Ouest de lundi 13 novembre 2017, cliquez-ici.
16
11
17
logo_site_puy_du_fou.jpg
"Le Puy du Fou a remporté mardi un nouvel oscar, le"Hall of Fame Award", à Orlando (Floride - USA)..." Pour lire les articles de presse, cliquez-ici.
16
11
17
photo_site_michelin.jpg
"Sur son site de Cholet, Michelin embauche afin de remplacer les départs en retraite, mais aussi pour créer de nouveaux postes." Pour lire l'article paru dans le magazine Le Journal des Entreprises n°365 du mois...
16
11
17
photo_site_pasquier.jpg
"L'entreprise Pâtisserie recrute en contrat CDD de six mois une dizaine de personnes aux Cerqeux des candidats sur des postes de pilote de machines et d'agent de production." Pour lire les articles de presse,...
16
11
17
photo_site_bodet.jpg
"Bodet a cédé sa filiale Osys à l'Italien sedApta." Pour lire l'article paru dans Le Journal des Entreprises n°365 du mois de novembre 2017, cliquez-ici.
16
11
17
matches_cb-ccrb_02-12-17_site.jpg
Réservez dès maintenant vos places pour Cholet Basket / Châlons-Reims le samedi 2 décembre 2017 à 20h.