Vous êtes ici

Cholet Basket arrache une victoire de prestige contre l'ASVEL (75-73)

25
04
15
Cholet Basket (15e, 11v-18d) recevait, ce samedi soir à la Meilleraie, l'ASVEL (5e, 17v-12d), proche des play-offs. Malgré un classement très serré et qui ne laisse aucune place au répit pour les candidats à la phase finale, les Rhodanniens sont en grande forme, avec une série de sept victoires sur ses huit derniers matchs. Ils ont surtout remporté leurs trois dernières rencontres, contre Pau, à Rouen et face à Orléans. Quant aux Choletais, leur parcours est en dent de scie. Ils viennent malgré tout de remporter une belle victoire face au Paris-Levallois (96-89), avec un gros Rudy Jomby (25 d'évaluation pour 17 points, 7 rebonds et 5 passes). Cholet se devait donc d'enchaîner.

Quart-temps 1 : 24-21
L'entre-deux est remporté par l'ASVEL, qui ouvre le score, avec Livio Jean-Charles, mais Kevin Jones lui répond immédiatement. Amara Sy puis encore Livio Jean-Charles sont ceux qui permettent à l'ASVEL de s'assurer deux possessions d'avance (3e). Mais Rudy Jomby en périphérie puis un alley-oop de Nick permettent à CB de passer devant pour la première fois (12-8, 4e). C'est un 15-0 (4-8, 3e; 19-8, 6e) qui couronne un superbe début de match choletais. Malheureusement, ce sont les fautes qui pénalisent rapidement Cholet, qui, en six minutes, est dans la pénalité. Ainsi, un 6-0 de l'ASVEL les ramène à -5, avant qu'un primé de Rudy Jomby, très en forme, ne remette les siens à +10 (24-14, 8e). L'ASVEL termine fort dans ce premier quart-temps (24-21, 10e).

Quart-temps 2 : 17-16
Les Villeurbannais, lancés dans une grosse série (un 11-0 : 24-14, 8e; 24-25, 11e) , repassent devant.
C'est un tir primé de Jonathan Rousselle qui leur répond, et les Choletais repassent à +4 (29-25, 13e). Cholet fait la course en tête, et le mérite bien.

CB aura donné le sentiment d'une équipe au comportement quasiment irréprochable. L'ASVEL, au contraire, semble un peu dans le brouillard, à l'image d'un Georgi Joseph passablement énervé en fin de deuxième quart-temps.

L'avance de CB est confirmée par les statistiques. Cholet, on peut le dire, est à la bonne adresse : 50% (16/32 dont 5/12 à 3 pts) contre 41% pour l'ASVEL (14/33 dont 2/7 à 3 pts). Le secteur du rebond est à mettre dans l'escarcelle de l'ASVEL (20 pour les Rhodaniens, 18 pour les Maugeois). Le rythme élevé du match provoque un grand nombre de balles perdues des deux côtés (7 pour CB, 8 pour l'ASVEL). L'évaluation, quant à elle, confirme le score : 51 pour Cholet, 44 pour Lyon-Villeurbanne.

Quart-temps 3 : 22-21
Le match reprend tranquillement, mais Amary Sy et les siens collent aux Choletais. La réponse ne se fait pas attendre, et elle vient de Rudy Jomby, qui passe la barre de la dizaine, sur un primé (48-43, 23e). Tout va donc plutôt bien pour un CB qui veut confirmer sa victoire parisienne. Le score gonfle en sa faveur, même si le match est loin, encore, d'être gagné (55-48, 26e). La preuve ? Livio Jean-Charles est toujours là, Nick Minnerath aussi, et le score reste acquis à la cause de CB (60-53, 29e). Cholet, avant les dix dernières minutes, est aux commandes (63-58, 30e).

Quart-temps 4 : 12-15
Cholet, qui commet des fautes assez bêtes, ramène ainsi l'ASVEL à -2 dans la première minute. Nicolas de Jong replace CB à +4, et le suspense demeure, à l'approche d'un money-time qui s'annonce plein de fortes émotions. Haut les cœurs Messieurs Dames ! Cette fin de match s'annonce d'autant plus passionnante que l'ASVEL égalise à six minutes de la sirène, avec deux lancers d'Amara Sy. Cholet ayant eu un gros problème avec les fautes, il passe les sept dernières minutes dans la pénalité. Ainsi, il ne peut plus en commettre, sous peine d'envoyer les joueurs de l'ASVEL aux lancers. C'est ainsi que débute le money-time, avec une perte de balle de Rudy Jomby, alors que le score est de parité (68-68, 4'10'' à jouer). Mais Paul Delaney III replace les siens devant, alors que l'ambiance à la Meilleraie est brûlante. Elle l'est d'autant plus avec le dunk de Kevin Jones sur perte de balle de l'ASVEL (72-68, 2'36''). Cette rencontre est un match d'homme, où chacun doit aller chercher au plus profond de lui-même les ressources afin de permettre à son équipe d'acquérir la victoire. A moins de 30 secondes du buzzer, Cholet est toujours devant. Il le restera jusqu'au bout, pour une victoire magnifique bien qu'étriquée (75-73).

Cholet a su trouver, au plus profond de lui-même, des ressources lui permettant d'arracher une victoire de prestige. Même si elle fut dure à aller chercher, celle-ci aura été le fruit d'une belle maîtrise de la part de Choletais toujours concernés par leur sujet. En fin de première mi-temps, ils auraient très bien pu perdre leurs nerfs. Ils ont su ne pas le faire. En fin de match, la pression villeurbannaise aurait pu les faire lâcher le match. Ils ont su résister. Ces qualités morales, pour les supporters les plus pointilleux, soulèveront forcément quelques regrets, à l'heure de faire le bilan de fin de saison. Mais on félicitera quand même les joueurs choletais d'avoir su ne pas craquer dans les matches comme celui de ce soir.

Au niveau des statistiques, on relèvera la réussite choletaise aux tirs (44% à 28/63 dont 8/22 à 3 pts) alors que côté ASVEL, c'est dans les mêmes eaux (42% à 25/59 dont 6/14 à 3pts). Il y a match nul dans le secteur du rebond (38 partout) comme pour les pertes de balle (14 dans chaque camp) et les passes décisives (18 pour les deux équipes). Cholet aura quand même gagné le match de l'évaluation (89 à 84).

Sur le plan personnel, on relèvera, côté ASVEL, le gros match – façon MVP – de David Lighty, avec 24 points à 8/11 dont un très bon 4/4 à 3 pts. Il a aussi engrangé 5 rebonds, 3 passes et 2 interceptions pour 27 d'évaluation en 22'30''. Côté CB, le meilleur du soir est Kevin Jones, qui a compilé 13 points, 6 rebonds, 2 interceptions et 1 passe pour 15 d'évaluation en 27'15''.

Nous vous donnons rendez-vous pour le dernier match de la saison à la Meilleraie. Ce sera contre Nancy le mardi 12 mai, à 20 heures.
 
Pour lire les articles de presse, cliquez-ici.
 
 
Le résumé vidéo de CB TV :
 
 
Et celui de LNB TV :
 
 
Les réactions de Laurent Buffard :
 
 
Et celles de JD Jackson :
 

Les autres actualités

15
06
18
photo_site_le_verger_de_la_blottiere_et_pure.jpg
"Depuis peu, le Verger de la Blottière est devenu le 3e sponsor principal du skipper Romain Attanasio." Pour lire l'article de presse paru dans Le Courrier de l'Ouest du jeudi 15 juin 2018, cliquez-ici.
...
15
06
18
10_x_15_jonathan_rousselle_itw.jpg
Merci Jonathan ROUSSELLE pour cet hommage à la hauteur de l'homme qui l'écrit ! Bon vent à toi à Limoges et sache que tu seras toujours le bienvenue à Cholet Basket !
15
06
18
photo_site_leroy_merlin.jpg
"Hier, la balade sportive au travers de la zone du Cormier a réuni 333 personnes." Pour lire l'article de presse paru dans Ouest France du lundi 11 juin 2018, cliquez-ici.
15
06
18
photo_site_bodet.jpg
"Les clubs sportifs peuvent tirer des recettes publicitaires grâce à leurs solutions vidéo." Pour lire l'article de presse paru dans Le Courrier de l'Ouest du jeudi 15 juin 2018, cliquez-ici.
14
06
18
photo_site_rudy_gobert.jpg
De passage sur Move It, Move It, le nouveau média sport porté par Konbini, Rudy Gobert a délivré quelques anecdotes sur sa carrière. Et en particulier, sur le jour où tout a commencé.  La saison NBA est terminée...
12
06
18
12
06
18
photo_site_govindy.jpg
Nous vous informons que Melvyn Govindy a fait le choix de retirer son nom de la Draft NBA. Il fera donc partie de l'effectif pro de Cholet Basket pour la saison 2018/2019. Pour lire les articles de presse,...
12
06
18
photo_site_fabien_causeur_2.jpg
Après avoir brillé lors du Final Four Euroleague de Belgrade, Fabien Causeur s'apprête à jouer sa première finale en Liga ACB. Et pour réaliser un fantastique doublé, Causeur et sa bande devront battre Vitoria,...
11
06
18
10x15_nando_de_colo_liz8783.jpg
Le CSKA Moscou s'est logiquement imposé en finale de la VTB League. La déception de la défaite dès les demi-finales de l'EuroLeague n'est peut-être pas passée mais le CSKA Moscou a limité la casse en remportant...
11
06
18
10x15_nando_de_colo_mat2703.jpg
Avant de défier le Khimki Moscou pour le titre, Nando De Colo s'est vu décerné le trophée de meilleur joueur de la saison.