Vous êtes ici

Cholet battu par Nancy (82-85)

11
03
17

Un match très important dans la lutte pour le maintien en Pro A se disputait ce samedi soir à la Meilleraie. Cholet Basket (14e, 8v-13d) accueillait la lanterne rouge, le SLUC Nancy (4v-17d). La dernière victoire des Lorrains remonte au 4 février, face à Chalons-Reims (89-80). Côté local, la dynamique est bien meilleure, puisque CB vient de battre coup sur coup Dijon (72-71), puis Antibes sur la Côte d'Azur (73-57).

Quart-temps 1 : 19-27

Cholet démarre par un dunk de Graham Brown qui répond aux deux points de Dario Hunt. Puis Alejandro Urtasun rentre un primé, auquel répond Benjamin Dewar. Sauf que CB a du mal à rentrer dans son match, ce qui se confirme par le 20-4 des Couguars (9-25, 8e). Mais CB se reprend, avec les dernières 85 secondes où il revient à -8, d'un 10-2 (19-27, 10e).

Quart-temps 2 : 21-28

Le jeu repart et Nancy parfaitement avec, grâce à un premier 9-3, enchaînant les tirs à 3pts et profitant des fautes pour partir à l'abordage du camp de CB (24-36, 12e). Puis CB semble se reprendre, revenant à plusieurs reprises à -7 ou -6 (29-36, 14e; 35-41, 15e). Mais Nancy joue sa survie et Cholet ne sait se méfier suffisamment. Nancy place alors un ultime 14-5 qui va faire extrêmement mal aux locaux à la pause (40-55, 20e).

Cholet est dominé dans ce match, et c'est le cas aux tirs : 53% pour CB, 69% pour Nancy. Les Maugeois ont collecté 13 rebonds, alors que les Lorrains en ont fait autant. Les locaux sont derrière à l'évaluation (45-65).

Quart-temps 3 : 28-12

Cholet repart bien, avec un 10-0 qui est l'œuvre de Graham Brown, Gary Bell (primé à deux reprises) et Jonathan Rousselle. Mais Marc Trasolini vient placer un 3pts qui calme – un temps seulement – les ardeurs choletaises (53-62, 25e). Jonathan Rousselle relance bien les siens, avec deux paniers de suite, bien suivi par Graham Brown et Angel Rodriguez (61-62, 26e). Cholet est donc revenu d'assez loin, et il est même passé devant, grâce à un dernier primé d'Ilian Evtimov (68-67, 30e).

Quart-temps 4 : 14-18

Angel Rodriguez ajoute deux points, et CB est sur la piste d'élan. Graham Brown permet ensuite au dragster de CB d'accélérer (72-67, 32e). Benjamin Sene redonne du souffle à Nancy, avant que David Noël ne mette un nouveau primé. Cholet est désormais en train de s'envoler, avec les deux lancers de Ivan Almeida (80-71, 36e). Mais CB manque quelques tirs, et cela suffit à Nancy pour recoller, doucement, puis... repasser devant, à 9''4 du terme. La dernière action va être chaude, elle est pour CB. La salle retient son souffle, mais la tentative est manquée. S'en suit une faute choletaise, les deux lancers pour Nancy rentrent. Cholet a de nouveau le ballon, mais, cela ne donne rien. Cholet s'incline (82-85).

Pour la première fois depuis trois semaines, CB retrouve donc le goût amer de la défaite, et cela fait mal. La dynamique semblait positive, mais ce n'est pas suffisant. Désormais, c'est un déplacement difficile chez le Paris-Levallois qui arrive. Pourquoi ne pas rêver à un exploit, face à une formation francilienne qui, pendant que CB perdait, a battu largement Le Mans à Antarès (68-44). Mais il y a de l'espoir, dans l'optique d'une très belle seconde mi-temps, où CB est rapidement passé de -15 à -5, avant de prendre les commandes. Cela n'a pas suffi, mais il y a eu des bonnes choses. Elles sont à méditer dans cette lutte périlleuse pour le maintien.

Sur cette réception de Nancy, Cholet a été battu dans certains domaines et dominateur dans d'autres. Nancy a remporté le match de l'adresse, avec 50% (28/56 dont 10/28 à 3pts), alors que CB a shooté à 48% (31/64, dont 13/32 à 3pts). CB a pris 34 rebonds, soit 5 de plus que le SLUC, qui, lui, a remporté le match à l'évaluation pour six unités (93-87).

Les réactions

Gregor Beugnot, entraîneur de Nancy : « En fin de rencontre, Jonathan Jeanne entre et change la face du match. Il vient chasser la balle sous le cercle. Ce soir on aurait pu perdre, mais cela aurait été aberrant. On ne peut pas jouer autrement que comme on l'a fait en première mi-temps. Il faut qu'on se rassure, qu'on joue comme dans les deux premiers quarts-temps. Le profil de cette équipe fait qu'elle a des hauts et des bas. Cette équipe doit acquérir une discipline de jeu. Aujourd'hui, pour exister, il faut avoir une discipline. Cette équipe-là a été traumatisée par son début de saison. C'est pourquoi je ne dois pas donner plus d'importance à un match qu'à une autre. Notre survie passe par l'identité de jeu. Je n'ai aucun concurrent pour le maintien. Je ne veux calculer que pour mon équipe, pas pour les autres. Je suis persuadé que l'on peut battre tout le monde. On a deux matches contre Dijon et Orléans, mais qui sait si on peut gagner à Pau-Orthez ? Je pense qu'il va falloir onze victoires pour se maintenir. Il faut que nous croyons en ce que l'on fait. »

Philippe Hervé, entraîneur de Cholet  : «Il faut savoir qu'on a eu une semaine de préparation compliquée. Il y a eu des absences, la préparation a été mauvaise... Tout cela s'est fini avec le forfait de Jerry. Je suis énervé par cette mauvaise semaine. Après, pendant 20 minutes, Nancy a eu une adresse exceptionnelle. Ils surfent sur une telle vague. Ensuite, c'est difficile d'être à -15 dans un match d'un tel enjeu. Par la suite, on passe un 37-16 en 15 minutes, pour passer à +9, mais on a une mauvaise gestion du tempo en fin de match. Ce sont des trucs terribles, des erreurs de benjamins, qui font qu'on se retrouve à espérer... C'est plein de choses qui s'accumulent. On a des déficits, ça nous coûte cher ce soir. Maintenant, notre retour en seconde période prouve que notre état d'esprit est le bon. Pour Jerry, je croise les doigts, mais sa blessure ne doit pas être si grave que cela, puisqu'il a essayé de s'échauffer.»

Retrouvez les statistiques de la rencontre en cliquant ici.

Les autres actualités

19
05
17
photo_site_rudy_gobert.jpg
Le verdict est tombé et la NBA a dévoilé les All-NBA Teams ! Le Français Rudy Gobert (24 ans, 2m16) a été sélectionné dans la deuxième équipe "All-NBA 2nd Team" en compagnie d'Isaiah Thomas (Boston), de Stephen...
19
05
17
photo_site_ecf.jpg
Dans le cadre du jeu ECF/CB Campus, Erwann CHAMPENOIS, a tenté un tir de la ligne des lancers-francs pour tenter de gagner un bon d'achat de 200 € sur le forfait conduite chez ECF Cholet. Erwann n'a...
19
05
17
photo_site_concour_prono.jpg
Les vainqueurs du concours de pronostics Famille Mary / Cholet Basket est Monsieur Laurent POUPLIN, de la société SMURFIT KAPPA. Il avait pronostiqué Jerry BOUTSIELE comme meilleur marqueur avec 10 points (...
19
05
17
photo_site_coup_denvoi.jpg
Christophe GUINBERTEAU, Directeur de A3 WEB a donné le coup d'envoi du match. Photo : E. LIZAMBARD
19
05
17
logos_site_internet_asso_reves_et_gautier.jpg
RÊVES est une association nationale à but non lucratif, reconnue œuvre de bienfaisance. Depuis sa création en 1994, elle a pour mission d'exaucer les rêves d'enfants et d'adolescents atteints de pathologies...
19
05
17
photo_site_compo.jpg
Lors de la rencontre CHOLET BASKET/LE PORTEL, la composition florale, réalisée par AVENUE DES FLEURS, a été remise par Ben DEWAR à Monsieur Christophe GUINBERTEAU du la société A3 WEB.
19
05
17
10_par_15_ab_et_kh.jpg
Killian HAYES (MVP du Final Four U18) et Arthur BOUBA ont été convoqués pour participer à un stage franco-allemand avec l'Équipe de France U16 dans le cadre de l'OFAJ (Office Franco Allemand de la Jeunesse...
19
05
17
10_par_15_dp.jpg
Dans le cadre de la préparation à l'Euro U20 qui se déroulera du 15 au 24 juillet en Crète (Grèce), Darel Poirier est convoqué par la Fédération Française de BasketBall pour participer à un stage avec l'Équipe...
19
05
17
photo_site_proprihome.jpg
Pour chaque match à domicile cette saison, les spectateurs de la Meilleraie auront l'occasion de gagner un bon d'achat de 50€ à la boutique en jouant au Jeu PROPRIHOME, constructeur de maisons individuelles sur...
19
05
17
photo_site_jeu_jean_rouyer.jpg
Monsieur Thomas LAMY a été tiré au sort et va donc tenter sa chance pour gagner une Alfa Roméo Mito offerte par JEAN ROUYER AUTOMOBILES. Thomas LAMY ne repart pas les mains vides, JEAN ROUYER AUTOMOBILES est...