Vous êtes ici

La Formation : Pas une obligation, un choix (Les 20 ans de Cholet Basket - OF 18/06/95)

18
06
95

À ses débuts associatifs, Cholet Basket l'avait écrit dans ses statuts : la formation serait l'une des priorités. Elle l'a toujours été et elle l'est encore aujourd'hui. Que de chemin parcouru cependant, depuis les balbutiements du Centre de Formation au milieu des années 80. De Christian Vainqueur, le premier Antillais de CB, à Jim Bilba et Antoine Rigaudeau, ses deux plus beaux joyaux, l'histoire du Centre de Formation est déjà riche en épisodes croustillants.

« Du temps de la Jeune France, raconte Michel Léger, un club nous avait fait torte impression : la JA Vichy. Dans cette équipe, il y avait deux joueurs antillais, déjà très forts, qui allaient devenir plus tard des internationaux. II s'agissait de Saint-Ange Vebobe et de Victor Boistol. C'était une marche avant-gardiste. On a suivi leur exempfe. »

C'est ainsi que Yves Oger s'envola un beau matin pour la Guadeloupe à la recherche de l'oiseau rare. Les contacts avec le CTR local et autres techniciens sur place remontent à cette époque. L'arrivée de Christian Vainqueur également. « II a été le premier joueur antillais de Cholet Basket. Un garcon gentil mais assez renfermé, iÎ a laissé une note de téléphone de 15 000 F », se souviennent juste les dirigeants. Ensuite, il y eut Joël Napol. II effectuait son service militaire à Nantes et repartit au bout d'un an. Pourtant, cette année-là, l'idée de créer un Centre de Formation fait son chemin.

La sélection cadets des Pays de Loire est championne de France. Quel rapport ? La plupart de ses joueurs sont issus de clubs du Maine-et-Loire et plus précisément des Mauges : Jacky Périgois (Trémentines), Lucien Delaunay (La Jubaudière), Daniel Brosset (Jallais), etc... Leurs familles se laissent convaincre et leurs protégés mutent ensemble à Cholet Basket.

Avec aux manettes, Jacques Catel d'une part, Tom Becker d'autre part, le Centre de Formation va voir le jour. « On voulait un peu travailler dans l'esprit des Compagnons du Tour de France », sourit Yves Oger. « Ils avaient une "mère" qui s'occupait d'eux et leur faisait à manger. Ils étaient seulement cinq ou six et logeaient dans les premiers appartements à Villeneuve. C’était le tout début ».

Le top

Et puis, quand l'équipe première est montée en Nationale I, les choses sérieuses ont commencé. II a fallu bâtir une équipe espoirs. « La bâtir uniquement autour de joueurs cadets, même vainqueur de la Coupe de France, c'était risqué. On les envoyait au casse-pipe. C'est alors qu'on a renoué pour de bon avec la filière antillaise. Jim Bilba et Jean-Pierre Ville sont arrivés. Et Laurent Buffard a fait un super boulot ».

Dès sa première saison à ce niveau, l'équipe espoirs est championne de France et le Centre de Formation reçoit le label quatre étoiles de la FFBB. L'année suivante, avec Éric John et Thierry Zaïre, elle récidive et enlève également le Trophée du futur. Incroyable.

Un certain Bruno Coqueran fait son apparition dans l'équipe espoirs en 1989 tandis qu'une nouvelle génération de cadets gagne à nouveau la Coupe de France. Preuve que la formation bat maintenant son plein, de plus en plus de Choletais rejoignent les différentes sélections nationales. À la fin de la saison 91-92, Cholet Basket est sacré meilleur club de jeunes en France. 1993 est l'année du premier titre national cadets, sous la férule de Éric Girard alors que l'équipe fanion multiplie les accessits. Avec la moitié de son effectif formé au club. 1994 est celle du doublé historique : les cadets son à nouveau champions de France. imités en cela par les minimes de Jean-Francois Martin.

Et quelque chose nous dit que ce n’est sans doute pas terminé. Comme aime à le dire Michel Léger : « À Cholet Basket, la formation n'est pas une obligation. c'est un choix » Ce choix s'est pour !'instant avéré judicieux. Non ?

Les espoirs... Le passé et le présent

(Extrait du livre " Les 20 ans de Cholet Basket " de Ouest-France - Juin 1995)

Les autres actualités

16
10
18
karlton.jpg
Vendredi dernier contre Fos Provence Basket, Karlton Dimanche a inscrit ses premiers points en Jeep Elite !
15
10
18
vignette_pau.jpg
Réservez dès maintenant vos places pour Cholet Basket / Pau-Lacq-Orthez le samedi 20 octobre 2018 à 20h.
15
10
18
cb-ebplo_20-10-18.jpg
Réservez dès maintenant vos places pour Cholet Basket / Pau-Lacq-Orthez le samedi 20 octobre 2018 à 20h.
15
10
18
photo_site_thomas_veron_17-18.jpg
Les Choletais très agressifs, réalisent une belle entame de match et creusent rapidement l'écart. En fin de quart temps l'équipe de Cherbourg se reprend bien et recollent à 7 longueurs (20-28). La suite du match...
15
10
18
photo_site_rudy_gobert.jpg
La dernière était pas si mal déjà, avec son titre de meilleur défenseur de la ligue... Rudy Gobert a atteint l'un de ses objectifs en décrochant en juin dernier le titre de meilleur défenseur de NBA, mais à 26...
15
10
18
vignette_pape_sy.jpg
Retrouvez les meilleures images de Pape Sy, le MVP Choletais du mois de Septembre
15
10
18
10x15_intervention_rudy_gobert.jpg
Il est probablement le joueur français qui connait le plus de succès individuel et collectif actuellement : Rudy Gobert, surnommé The Stifle Tower outre-Atlantique, n'en finit pas de marquer la NBA de son...
13
10
18
resume-fos.jpg
Retrouvez le résumé de la victoire de Cholet Basket face à Fos Provence Basket
13
10
18
action-fos.jpg
Le 3pts de Pape Sy qui lance le retour Choletais !