Vous êtes ici

Les réactions après Antibes-Cholet (03-03-17)

05
03
17

Ce vendredi, Cholet Basket s'est imposé sur le parquet des Sharks d'Antibes (73-57). Voici les déclarations qui ont été faîtes en conférence de presse après le match.

Julien Espinosa, coach des Sharks : « C'est sur qu'on a pas vu le même visage que contre Monaco, on a fait un bond d'un mois ou deux en arrière dans notre qualité technique et dans nos standards d'exécution qu'on se répète entre nous. Ce sont ces standards d'exécution technique qui doivent nous permettre de faire parler les qualités individuelles de chacun, et ils n'ont pas été suffisants du tout ce soir, l'addition est là à la fin, on a été dominés sur chaque poste. Je ne pense pas que ce soir on ait manqué de confiance, je pense qu'on était en manque de qualité technique. Dans le deuxième quart on a cru qu'on avait réussi à monter notre niveau, puis c'est retombé comme un soufflet. On a pas réussi à faire plus de cinq minutes de qualité et d'intensité dans ce match, c'est très très décevant. Dans notre qualité d'exécution collective et individuelle, on ne se donne pas les possibilités de battre Cholet, on a été techniquement faibles ce soir. A la fin c'est 55 d'évaluation, 13 passes décisives pour 13 balles perdues, c'est faible. 28% à trois points, 40% aux tirs, tout ça c'est faible. On a été mauvais offensivement ce soir, et moyens défensivement. A un moment donné pour gagner des matchs de basket, pour gagner, il faut produire quelque chose en attaque.

On espère quand même qu'on va remplacer rapidement Morris Curry qui n'était pas là ce soir car il souffre d'une entorse de la cheville. On voit que quand il n'est pas là on est en déficit au poste de meneur de jeu, c'est compliqué pour nous de jouer sans un créateur supplémentaire, sans quelqu'un qui organise l'équipe. Ce soir on a eu trop de manques en même temps. » 

Charles Galliou, ailier des Sharks : « On a manqué de rythme et ça a entrainé ce manquement de détails sur des choses que l'on répète toute la semaine à l'entraînement. Ca engendre ensuite une adresse qui tombe fortement. Une attaque faible contre une attaque plutôt en réussite… le résultat est logique. Globalement, ils ont été au dessus de nous même en défense, d'où les 16 points d'écart. On savait que c'est une équipe de shooteurs et c'est vrai qu'ils en ont pris beaucoup, ils en ont mis quelques uns qui venaient de nulle part. Après si ils les ont marqués, c'est qu'ils avaient étés mis en confiance plus tôt dans le match par des tirs plus faciles. Sur des problèmes de communication, des erreurs anodines, on créé de gros décalages derrière et des possibilités pour Cholet. C'est vraiment un non match de notre part. Maintenant on va à Limoges en ayant toutes ces erreurs en tête pour ne plus les refaire et pour faire un vrai match là-bas.

Philippe Hervé, coach de Cholet : « On vient de confirmer une vraie évolution du groupe sur nos quatre derniers matchs, même s'il y a eu deux défaites face à Chalon et Limoges. On a l'état d'esprit qu'il faut avoir, j'adore l'état d'esprit qui anime le groupe et je tiens une nouvelle fois à louer le comportement de Graham Brown et de Ben Dewar qui sont vraiment des leaders très importants pour notre groupe en termes d'état d'esprit. On confirme aussi l'évolution défensive qu'on voulait donner à cette équipe, il y a un investissement supérieur. On est plus forts individuellement en défense dans les rapports de un contre un et derrière l'organisation est valorisée par le fait d'avoir une intensité en défense individuelle qui est très nettement supérieure à ce qu'on a fait sur les trois premiers mois. Après, on a encore des petits décrochages dans notre jeu collectif, mais c'est bien évidemment une victoire importante avant de recevoir Nancy.

Dans ce championnat, ça peut aller vite dans un sens comme dans l'autre. Je n'oublie pas qu'il manquait à minima un élément important à Antibes, son meneur de jeu Morris Curry, qui a apporté une vraie valeur ajoutée à l'équipe depuis qu'il est arrivé. C'est quand même facilitant pour nous, je ne vais pas l'omettre. Il manque quand même deux joueurs extérieurs à Antibes donc ils ne tournent que sur quatre joueurs, ce n'est pas si simple que ça, ils sont sacrément diminués. C'est toujours difficile dans le basket de se priver de joueurs extérieurs car c'est eux qui font le jeu, on arrive plus facilement à gérer l'absence des joueurs intérieurs. Antibes a été en difficultés un peu par nous, mais aussi parce qu'il manquait le patron de cette équipe. »

Jonathan Rousselle, arrière de Cholet : « On savait que les trois rendez-vous qui arrivaient allaient être vitaux pour nous (NDLR: matchs contre Cholet, Antibes et Nancy). On en a ramassé deux, on va essayer de prendre le troisième pour se permettre de souffler un peu mais il ne faudra surtout pas se relâcher. On s'était donné l'objectif d'essayer de rapporter deux victoires sur ces trois matchs… on est à 2/2, on ne va pas se priver d'essayer de prendre le troisième si possible. On aura en face une équipe de Nancy qui va jouer sa survie, c'est toujours très compliqué à jouer. De notre côté ce sera un nouveau match à gagner donc un match à pression. A nous de bien gérer et de continuer sur notre lancée. »

Les autres actualités

19
09
18
vignette_endar.jpg
Jusqu'à la reprise du championnat le samedi 22 septembre à domicile contre Strasbourg, retrouvez chaque jour votre équipe de Cholet Basket à travers les portraits des joueurs. Rencontre aujourd'hui avec Endar Poladkhanli, un jeune au parcours atypique. Venu d'Azerbaïdjan, il a déjà joué dans plusieurs pays, mais aussi en sélection nationale.
19
09
18
jeep_elite_revient.jpg
La Jeep® ÉLITE revient ce week-end !
18
09
18
rdv_seance_dedi_super_u_cholet2.jpg
L'équipe de Cholet Basket vous donne rendez-vous au SUPER U de Cholet le mercredi 19 septembre de 17h00 à 18h00 pour une séance de dédicaces. Venez nombreux rencontrer et échanger avec les joueurs...
18
09
18
vignette_mike.jpg
Jusqu'à la reprise du championnat le samedi 22 septembre à domicile contre Strasbourg, retrouvez chaque jour votre équipe de Cholet Basket à travers les portraits des joueurs. Rencontre avec Michael Young aujourd'hui, qui nous parle de son parcours jusqu'à son arrivée à Cholet.
16
09
18
vignette_pape.jpg
Jusqu'à la reprise du championnat le samedi 22 septembre à domicile contre Strasbourg, retrouvez chaque jour votre équipe de Cholet Basket à travers les portraits des joueurs. On rencontre aujourd'hui Pape Sy, Capitaine de Cholet Basket cette saison !
16
09
18
vignette_jo.jpg
Jusqu'à la reprise du championnat le samedi 22 septembre à domicile contre Strasbourg, retrouvez chaque jour votre équipe de Cholet Basket à travers les portraits des joueurs. Nous allons aujourd'hui à la rencontre de Jonathan Fairell qui nous parle notamment des différences entre le basket américain et européen.
16
09
18
vignette_karlton.jpg
Jusqu'à la reprise du championnat le samedi 22 septembre à domicile contre Strasbourg, retrouvez chaque jour votre équipe de Cholet Basket à travers les portraits des joueurs. Le jeune Guyanais a joué ses premières minutes avec les professionnels en pré-saison. Joueur en U21, il espère décrocher un maximum de minutes en Jeep Elite.
16
09
18
vignette_antywane.jpg
Jusqu'à la reprise du championnat le samedi 22 septembre à domicile contre Strasbourg, retrouvez chaque jour votre équipe de Cholet Basket à travers les portraits des joueurs. Antywane Robinson est de retour à Cholet ! Il nous parle de son premier passage à Cholet, couronné de succès, et des objectifs cette saison.
15
09
18
vignette_warren.jpg
Jusqu'à la reprise du championnat le samedi 22 septembre à domicile contre Strasbourg, retrouvez chaque jour votre équipe de Cholet Basket à travers les portraits des joueurs. Rencontre aujourd'hui avec Warren Woghiren. Du haut de ses 2m14, Warren compte bien s'imposer avec les espoirs cette saison tout en allant chercher le plus de minutes possible avec les pros.