Vous êtes ici

Les réactions d'après-match : Strasbourg-CB

11
12
17

Pour Philippe Hervé, le coach du CB, les conditions de déplacement – départ en avion le jour même mais piégés par l'affluence des marchés de Noël, les Choletais n'ont pas trouvé d'hôtel et ont dû faire la sieste dans… le bus – ont pesé dans le déroulement de la rencontre : « On fait trois quarts temps à une possession de Strasbourg en étant en déficit d'efficacité individuel terrible. Que de choses ratées... Après, la SIG a eu dix minutes pour rendre hommage à Johnny en allumant le feu. Ça a produit un scénario où on a finit par craquer. Les joueurs se sont vus l'espace de 30 minutes passer à côté d'un truc… On a masqué un peu collectivement les défaillances individuelles. S'il y a + 6 ou + 7 pour Cholet à la mi-temps, je n'aurais pas été surpris. Avec tout ce qu'on a raté près du cercle, sans compter les lancers-francs ! Y a rien pour positiver… Et ça concerne quasiment tous les joueurs. On ne pouvait pas faire plus pour mettre les gens en situation de performer. Je craignais les effets du déplacement, mais sur le premier quart temps seulement. On espérait qu'au plus tard à la mi-temps, on ferait un vrai match. Mais la frustration individuelle était trop grande. L'écart ne reflète pas du tout les trois premières périodes ».

Vincent Collet, le coach de la SIG, était forcément satisfait de l'attitude de ses joueurs : « On a bien travaillé défensivement et heureusement, parce qu'on n'était pas très bien inspiré au début. C'est resté poussif jusqu'au 4e quart temps. On a manqué de rythme par la faute de Cholet qui voulait nous faire jouer au ralenti. Heureusement, on a été patient, on a fait des stops, mais on n'avait pas beaucoup d'alternance et de course. Il était important malgré tout de courir pour trouver du rythme. Et c'est ce qui s'est passé à partir de la 27e minute. Ensuite, la digue a lâché contre une équipe fatiguée au vu de ses conditions de déplacement. L'autre bonne nouvelle, c'est que Logan et Wright n'ont joué que 20 minutes. Il fallait ménager l'un, qui joue énormément, et l'autre, qui se ressent encore de sa blessure à l'adducteur. En espérant que ça ira mieux à Ljubljana mardi ».
Quant au départ de Dixon, Collet a expliqué « qu'il ne fallait pas le garder à tout prix puisqu'il a manifesté l'intention de partir après le match de Boulazac. Mais il n'était pas question de le laisser partir avant Banvit, ni avant Cholet avec la blessure de Wright. C'est dommage car depuis quelques temps, c'était beaucoup mieux mais parce qu'on l'avait mis dans un rôle qui ne lui convenait pas. Ce n'était donc pas la peine d'insister. On a quelques bonnes pistes pour son successeur, une en particulier que j'aimerais beaucoup, mais ça ne va se décanter que dans les prochains jours. Ce sera impossible pour Ljubljana, compliqué pour Le Portel parce qu'on joue dès vendredi, même si je le souhaite vraiment. Il faudrait que le dossier soit bouclé mardi soir ».

Louis Labeyrie (SIG) était content de la réaction de sa formation après la bévue de Boulazac : « Toute l'équipe a répondu présent même ceux qui étaient parfois en deçà de ce qu'ils peuvent faire. On a retrouvé l'agressivité qu'on avait aperçue avant la trêve internationale. Beaucoup de positif… » Le départ de Dixon ? « C'est triste, mais une équipe n'est pas dépendante d'un seul joueur. Zack (Wright) et David (Logan) permettront au joueur qui va arriver d'intégrer rapidement le collectif que Vincent (Collet) demande ».


Les autres actualités

21
09
18
Si vous n'avez pas la possibilité de venir encourager Cholet Basket à la Meilleraie, vous pouvez suivre la rencontre de Jeep® ÉLITE CHOLET BASKET/STRASBOURG en direct sur COLLINES (92.4...
19
09
18
vignette_endar.jpg
Jusqu'à la reprise du championnat le samedi 22 septembre à domicile contre Strasbourg, retrouvez chaque jour votre équipe de Cholet Basket à travers les portraits des joueurs. Rencontre aujourd'hui avec Endar Poladkhanli, un jeune au parcours atypique. Venu d'Azerbaïdjan, il a déjà joué dans plusieurs pays, mais aussi en sélection nationale.
19
09
18
jeep_elite_revient.jpg
La Jeep® ÉLITE revient ce week-end !
18
09
18
rdv_seance_dedi_super_u_cholet2.jpg
L'équipe de Cholet Basket vous donne rendez-vous au SUPER U de Cholet le mercredi 19 septembre de 17h00 à 18h00 pour une séance de dédicaces. Venez nombreux rencontrer et échanger avec les joueurs...
18
09
18
vignette_mike.jpg
Jusqu'à la reprise du championnat le samedi 22 septembre à domicile contre Strasbourg, retrouvez chaque jour votre équipe de Cholet Basket à travers les portraits des joueurs. Rencontre avec Michael Young aujourd'hui, qui nous parle de son parcours jusqu'à son arrivée à Cholet.
16
09
18
vignette_pape.jpg
Jusqu'à la reprise du championnat le samedi 22 septembre à domicile contre Strasbourg, retrouvez chaque jour votre équipe de Cholet Basket à travers les portraits des joueurs. On rencontre aujourd'hui Pape Sy, Capitaine de Cholet Basket cette saison !
16
09
18
vignette_jo.jpg
Jusqu'à la reprise du championnat le samedi 22 septembre à domicile contre Strasbourg, retrouvez chaque jour votre équipe de Cholet Basket à travers les portraits des joueurs. Nous allons aujourd'hui à la rencontre de Jonathan Fairell qui nous parle notamment des différences entre le basket américain et européen.
16
09
18
vignette_karlton.jpg
Jusqu'à la reprise du championnat le samedi 22 septembre à domicile contre Strasbourg, retrouvez chaque jour votre équipe de Cholet Basket à travers les portraits des joueurs. Le jeune Guyanais a joué ses premières minutes avec les professionnels en pré-saison. Joueur en U21, il espère décrocher un maximum de minutes en Jeep Elite.
16
09
18
vignette_antywane.jpg
Jusqu'à la reprise du championnat le samedi 22 septembre à domicile contre Strasbourg, retrouvez chaque jour votre équipe de Cholet Basket à travers les portraits des joueurs. Antywane Robinson est de retour à Cholet ! Il nous parle de son premier passage à Cholet, couronné de succès, et des objectifs cette saison.