Vous êtes ici

02.12.2017
20h00
Cholet Basket
83
VS
Champagne Châlons-Reims
68
18 Points3 Rebonds1 Passes décisives
Evaluation 20
CHOLET BASKET CONTINUE SUR SA LANCÉE CONTRE CHÂLONS-REIMS (83-68)

CHOLET BASKET CONTINUE SUR SA LANCÉE CONTRE CHÂLONS-REIMS (83-68)

Après deux semaines d'interruption dues aux échéances internationales, la Pro A fait son retour dans le paysage du basket français. À cette occasion, Cholet Basket recevait le Champagne Chalons-Reims Basket, dans un match entre deux équipes classées au quatorzième rang du championnat (4v-6d). Un match qui compte, dans une lutte pour le maintien toujours indécise. CB doit se méfier d'une formation champenoise très dangereuse : si elle reste sur quatre défaites, cette dernière s'est à chaque fois inclinée contre des équipes du Top8 de la saison dernière (ASVEL, Monaco, Le Portel, Nanterre). Contre ses adversaires directs, elle a gagné tous ses matches. Côté choletais, une victoire est recommandée pour parfaire l'intégration de Yancy Gates ainsi que pour préserver la belle série de trois victoires en cours.

 

Quart-temps 1 : 19-17

Chalons-Reims remporte l'entre-deux et Ed Daniel ouvre le score. Haukur Palsson répond, mais LaMonte Ulmer place un primé. Jonathan Rousselle en fait de même dans un bon début de match, qui ressemble à une course-poursuite. Ivan Maras fait passer les siens devant pour la première fois, grâce à un lancer (8-7, 4e). Ben Bentil relance les siens, dans un vrai mano à mano où chaque équipe connaît des ratés. CB creuse un temps un premier écart, un premier +3, mais un primé de Willie Deane permet au CCRB d'égaliser. Yancy Gates remet CB à +3, avec un dunk. 2pts de Pierre-Etienne Drouault pour placer Cholet à +5, avant que le CCRB ne revienne à deux longueurs (19-17, 10e).

 

Quart-temps 2 : 19-22

Yancy Gates fait redémarrer Cholet Basket du bon pied, avant deux paniers, dont un avec un solo magique pour Abdoulaye N'Doye. CB s'envole, menant de sept longueurs, mais Ben Bentil puis Ed Daniel et Martin Hermannsson ramènent les Maugeois à l'ordre avec un 6-0 (26-19, 12e; 26-25, 14e). David Michineau, avec un panier + faute, fait respirer Cholet. Mais Ed Daniel place un primé pour ramener les siens. David Michineau, encore lui, place un lay-up, mais Ben Bentil égalise avec un primé (31-31, 16e). LaMonte Ulmer rentre un dunk, le CCRB repasse devant. Jerry Boutsiele puis Ivan Maras remettent CB à +3. Par la suite, Ivan Maras met un lancer, pour laisser CB avec trois longueurs d'avance, mais Romain Duport ramène les siens à-1, avant le lay-up de Willie Deane pour laisser Chalons-Reims devant à la pause (38-39, 20e).

 

Cholet est donc derrière en cette fin de première mi-temps, dans un match entre deux équipes pas totalement en confiance. Aux statistiques, CB est moins adroit (38% contre 53%), mais il prend plus de rebonds (19 contre 13). Il y a égalité à l'évaluation (37 à 37).

 

Quart-temps 3 :

Ed Daniel, puis Gédéon Pitard, profitent de la déconcentration choletaise pour prendre cinq longueurs d'avance (41-46, 23e). Sauf que Toddrick Gotcher rentre un primé et que Martin Hermannsson écope d'une faute antisportive dont profite Jonathan Rousselle pour égaliser. Ben Bentil rentre un shoot intérieur puis un primé, et retour à l'envoyeur (46-51, 25e). Jonathan bénéficie d'un and one, CB revient à deux longueurs, avant d'égaliser à nouveau, par Toddrick Gotcher, et de reprendre les devants, par Ryan Evans. Jerry Boutsiele place un dunk, puis un lay-up, CB respire (57-53, 27e). LaMonte Ulmer commet une faute antisportive sur Haukur Palsson, qui rentre ses lancers. David Michineau place un lay-up, et CB est à +9 (64-55, 30e).

 

 

Quart-temps 4 :

Yancy Gates puis Jerry Boutsiele permettent à CB d'atteindre les treize longueurs d'avance. A huit minutes du terme, si le suspense est toujours présent, on sent néanmoins que CB est sur la bonne pente, d'autant que CB provoque une faute technique convertie par David Michineau (au lancer) et Haukur Palsson sur cette action (73-55, 33e). Par la suite, c'est Abdoulaye N'Doye qui écope d'une antisportive, elle est convertie aux lancers par Romain Duport, permettant au CCRB de revenir à -15. Martin Hermannsson rentre ses tentatives à 6,25m. Cholet retombe décidément dans ses travers, puisque les pertes de balle s'enchaînent dans cette fin de rencontre, permettant à Chalons-Reims de revenir à -11 (73-62, 37e). Abdoulaye N'Doye stoppe l'hémorragie. Même nanti de 13 longueurs d'avance, Cholet n'est pas serein, commettant des erreurs trahissant cette nervosité. Jerry Boutsiele claque un dunk tel un énorme bol d'air, puis c'est Abdoulaye N'Doye qui rentre son tir, tuant le match, pour offrir la victoire à Cholet : 93-68.

C'est donc une quatrième victoire consécutive pour Cholet, la troisième en Pro A. Dans le match du soir, Cholet a su montrer plus de cohérence dans son jeu, malgré un manque de rythme certain qui s'est vu par moment.

Retrouvez les statistiques de la rencontre en cliquant ici.

Pour lire les articles de presse, cliquez-ici.

Philippe Hervé (Entraîneur de Cholet Basket):

«Donner vingt points de moins à Chalons-Reims par rapport à leur moyenne habituelle, ça m'a plu. On a fait ce qu'il fallait défensivement pour gagner. A certains moments, on fait des choses inutiles. Il y a dix à douze points qu'on ne doit pas donner en première mi-temps. On était prêt à faire marquer nos intérieurs à 5-6 mètres. On doit une fière chandelle à Toddrick Gotcher. S'il ne prend pas ses responsabilités comme il l'a fait, on aurait pu être embarqués dans un très mauvais scénario. Toddrick est capable de sortir des écrans et de marquer à trois points. Il fait partie des joueurs stables qu'on est bien contents d'avoir. Ce n'est pas AJ Slaughter, ce n'est pas le même salaire non plus. On a volontairement limité les rotations en deuxième mi-temps. Pour Yancy Gates, le scénario de la deuxième mi-temps n'est pas bon, quand il est arrivé sur le terrain il est hors rythme complet. Pendant les cinq premières journées, Jonathan et Jerry n'étaient pas au niveau. Maintenant, ce sont les cadres dont on avait besoin. Il y a aussi les bonnes séquences de David qui nous aident. On a plus de marge parce qu'on encaisse moins de points. La victoire est un bon remède contre le doute. On a une marge de progression, je ne connais pas d'équipe qui, début décembre, n'en n'ont pas.»

 

Jerry Boutsiele (Cholet Basket):

« Dans le deuxième quart-temps, on a manqué de rythme. On est ressorti  des vestiaires avec le couteau entre les dents. On a appris de nos erreurs. On a changé notre concentration. On est meilleur en défense. On a trouvé celle qui nous convient. Leur force réside surtout dans la raquette. Nous devons remercier Toddrick (Gotcher) qui nous a maintenu dans le rythme. Ma relation avec Yancy (Gates) s'améliore. J'essaie même les tirs à trois points, si ça réussit tant mieux. Châlons-Reims n'a pas la meilleure défense du championnat, on le savait. On vient de battre trois concurrents directs, on est en confiance avant de jouer à Strasbourg la semaine prochaine.

 

Cedric Heitz (Entraîneur de Chalons-Reims):

«Il faut d'abord féliciter Cholet qui depuis quatre matches montre une sacré progression offensive et défensive. On savait qu'il fallait tout faire pour les perturber, offensivement et défensivement. On a atteint l'objectif à peu près à la pause. Mais on ne peut pas se contenter de vingt minutes, c'est impossible, impossible. On a gagné la première mi-temps, mais on donnait trop de lancers, avec des mains qui traînent qui sont souvent sanctionnées. Si on ajoute toutes les pertes de balle, c'est beaucoup trop. Pour éviter toutes ces choses-là, on travaille beaucoup.»

 

Gédéon Pitard (Chalons-Reims):

«On a butté sur le troisième quart-temps. C'est pas la première fois. En deuxième mi-temps, il prennent feu, on laisse faire. On sait bien que CB à domicile veut gagner. C'est dur à encaisser. On ne va pas lâcher et rectifier le tir. Quand tu es dans la défaite, ce n'est jamais bon. C'est très dur parce qu'il y avait moyen de faire quelque chose ici ce soir. On a enchaîné les mauvais choix. Il faut qu'on arrête. A chaque fois on subit pendant le troisième quart-temps.»

pl
équipe
%
pts
mj
v
d
+
-
GA
1
AS Monaco
82
29
16
13
3
1 378
1 179
1.1688
2
Le Mans
69
27
16
11
5
1 234
1 134
1.0882
3
Strasbourg IG
63
26
16
10
6
1 341
1 229
1.0911
4
Limoges CSP
63
26
16
10
6
1 292
1 260
1.0254
5
JL Bourg
57
25
16
9
7
1 372
1 324
1.0363
6
Nanterre 92
57
25
15
9
7
1 344
1 328
1.0120
7
Gravelines-Dunkerque
54
23
15
8
7
1 083
1 092
0.9918
8
ASVEL
50
24
16
8
8
1 212
1 214
0.9984
9
Cholet Basket
50
24
16
8
8
1 137
1 195
0.9515
10
Pau-Lacq-Orthez
44
23
16
7
9
1 228
1 217
1.0090
11
JDA Dijon
44
23
16
7
9
1 240
1 252
0.9904
12
Levallois M.
44
23
16
7
9
1 254
1 293
0.9698
13
sharks antibes
44
23
16
7
9
1 247
1 292
0.9652
14
Châlons-Reims
44
23
16
7
9
1 261
1 345
0.9375
15
Le Portel
40
21
15
6
9
1 114
1 136
0.9806
16
Boulazac BD
32
21
16
5
11
1 210
1 339
0.9037
17
Hyères-Toulon
25
20
16
4
12
1 214
1 272
0.9544
18
Elan Chalon
25
20
16
4
12
1 249
1 309
0.9542