Vous êtes ici

15.05.2018
20h45
Cholet Basket
81
VS
Le Mans Sarthe Basket
80
Match de gala
23 Points4 Rebonds5 Passes décisives
Evaluation 27
Cholet Basket s’offre le derby (81-80) sur un buzzer de Jonathan Rousselle

Cholet Basket s’offre le derby (81-80) sur un buzzer de Jonathan Rousselle

Un derby pour conclure la saison. Cholet Basket (15e, 13v-20d) accueillait son voisin du Mans Sarthe Basket (3e, 21v-12d), ce mardi à la Meilleraie. Les Manceaux, certains de terminer le championnat sur la troisième marche du podium, voulaient redresser la barre, après deux défaites, au Portel (79-86) et contre Strasbourg (70-80). De leur côté, les Maugeois voulaient bien terminer une saison qui s'achèvera avec un maintien acquis depuis la victoire, quatre jours plus tôt, à Hyères-Toulon (86-80).

 

Quart-temps 1: 12-19

Le Mans remporte l'entre-deux et Antoine Eïto ouvre le score avec un primé. Jonathan Rousselle glisse un lay-up, et les locaux réduisent l'écart. Mais DJ Stephens claque un dunk dont lui seul a le secret, puis Mykal Riley rajoute un 3pts, Cholet démarre mal (2-10, 4e). Haukur Palsson place un shoot, puis Ryan Evans un dunk, les Maugeois reviennent, mais Justin Cobbs réagit. Par la suite, CB revient bien dans le match, plaçant un beau 10-4, avec notamment 6 pts pour Jonathan Rousselle (12-14, 8e). La fin de quart-temps est moins belle pour CB, puisque Chris Lofton place un primé et Wilfried Yeguete un lay-up pour laisser le MSB à +7 (12-19, 10e).

 

Quart-temps 2: 24-19

Romeo Travis permet au MSB de bien repartir, avant qu'Haukur Palsson ne réponde. Le Mans passe un temps à +10, mais CB réagit avec un 7-0, grâce entre autres à un 3/3 aux lancers de Toddrick Gotcher. Mais Yannis Morin, formé dans les Mauges, place un lay-up assez facile (24-32, 17e). Jerry Boutsiele réalise un bon passage, enchainant quatre points. Mais la petite série est interrompue par Justin Cobbs. Jonathan Rousselle se lâche avec deux 3pts d'affilée à 30'' de la pause, CB égalise (36-36). Mais Justin Cobbs se distingue à nouveau avec un lay-up à 3''3 du buzzer. CB n'a pourtant pas dit son dernier mot, mais sur la dernière action, Jonathan Rousselle est bien intercepté par Justin Cobbs (36-38, 20e).

 

Cholet est donc dominé dans cette rencontre par une belle et dynamique formation mancelle. Cette dernière profite d'une bonne adresse (53%) alors que CB est moins bon dans ce domaine (38%). CB est présent aux rebonds (18 captés contre 19 pour le MSB), alors que l'évaluation est pour Le Mans (48 à 35).

 

Quart-temps 3: 19-20

Le Mans repart très fort, avec notamment deux magnifiques dunks de DJ Stephens. CB n'est pourtant pas si loin, avec un primé d'Haukur Palsson et 2 pts de Killian Hayes (42-49, 25e). Jonathan Rousselle réalise un gros match, ajoutant un gros primé auquel répond Chris Lofton. Haukur Palsson place un 2 pts, CB respire. Mais Wilfried Yeguete rentre un smash, auquel répond de nouveau Haukur Palsson. Killian Hayes prend confiance, lâchant son premier 3pts en carrière. Ryan Evans en fait de même, permettant aux siens de demeurer tout près à l'entame des dix dernières minutes de la saison choletaise.

 

Quart-temps 4: 26-22

D'entrée, Ryan Evans égalise avec un primé. La Meilleraie chante comme à ses plus belles heures. Youri Morose rentre un lancer et permet aux siens de passer devant pour la première fois (59-58). Mais un primé de Mykal Riley relance les Sarthois, puis Justin Cobbs en fait de même, Le Mans se reprend (59-66, 33e). Killian Hayes montre tout son talent, permettant à Cholet de toujours espérer. Si CB a traversé un moment d'euphorie, celui-ci fut court, et c'est bien Le Mans qui a repris la main sur les opérations. Mais Ryan Evans rentre un gros shoot, suite auquel Romeo Travis prend sa deuxième faute technique du match, il sort donc du match et Haukur Palsson rentre les deux lancers de compensation. Puis, Killian Hayes montre toute sa classe avec un sublime 2+1. Et Jonathan Rousselle un nouveau panier sur une passe de Jerry Boutsiele, CB reprend les commandes (71-70, 36e). C'est bien Killian Hayes qui se révèle, ce mardi soir, à la face du monde, enchainant les gros shoots (75-72, 2'44'' à jouer). Justin Cobbs rentre un 2pts, le MSB est toujours là. Il repasse même devant, avec deux lancers du même Cobbs (75-76, 1'30''). Un gros 2pts d'Haukur Palsson et CB reprend la mène. Mais un tir extérieur de Justin Cobbs le ramène à la raison (77-78, 55''7). Jerry Boutsiele égalise avec un lancer (sur 2). Mais Youssoupha Fall remet Le Mans en tête (78-79, 26''). Par la suite, Killian Hayes manque un shoot important et CB prend le temps mort, à 13''2 de la fin. Ce dernier prend sa cinquième faute, permettant à Justin Cobbs de rentrer un lancer, auquel répond le grand Jonathan Rousselle, d'un shoot dont lui seul à le secret, à 1''5 du buzzer. La Meilleraie prend feu, le shoot rentre ! La dernière possession est pour Le Mans, mais les Sarthois se loupent : victoire !

 

Cholet Basket s'offre donc un ''gros'', pour son dernier match cette saison, et de quelle manière ! Sans être souvent devant, mais en étant efficace dans les moments importants, les Maugeois ont su laisser une très belle impression à ses supporters pour sa dernière prestation cette saison.

 

On notera que Philippe Hervé a permis à ses jeunes de disputer quelques minutes (5'13'' et 1pt pour Youri Morose, 4'15'' pour Melvyn Govindy). Surtout, Killian Hayes a été grand, avec 27'49'', 12pts à 5/8, 1 gros contre et 6 pds pour 16 d'éval. L'homme du match reste néanmoins Jonathan Rousselle. Le numéro 5 maugeois, en plus de sortir le game winner, à 1''5 du terme, a réalisé une grosse prestation, avec 23pts à 8/12 (4/5 à 3pts), 3fpr, 4rbs et 5pds en 31'17''.

 

Au regard des statistiques, CB a été dominé aux shoots, avec 56% pour les Sarthois (32/67 dont 6/15 à 3pts). Pour les Maugeois, 43% des tirs sont rentrés (28/65 dont 10/22 à 3pts). Les rebonds sont aussi pour le MSB (38, contre 31 pour Cholet). L'évaluation est elle aussi pour Le Mans (99 à 78).

  

Réactions d'après match :

Jonathan Rousselle (Cholet Basket) : « J'ai fait un gros match, rentré le shoot de la gagne. C'est le scénario parfait pour partir. Je suis très chanceux. Je le prend très relaché. J'en ai rentré 3 cette saison. J'ai vu tout le monde me sauter dessus, c'est une belle fin pour moi ici. (a propos de Killian) Je l'ai conseillé, ce n'est pas évident pour nous de l'intégrer dans l'équipe, avec sa scolarité. Le match de ce soir était nickel pour le faire jouer. Le Mans venait sans réel but, nous étions maintenus. Tout le monde jouait ainsi assez relâché. Bien sûr, au classement, on aurait pu mieux faire, mais l'essentiel a été sauvé, sans que ce soit glorieux. De mes années choletaises, je garderais des liens humains avec les gens, hors basket. J'ai décidé de tourner ma page choletaise. J'aspire à jouer plus haut, jouer les play-offs. Je dois énormément à Philippe Hervé. Il m'a apporté beaucoup sur le terrain, c'est un grand technicien. J'ai fait des choses dont je ne me croyais pas capable, comme gérer une équipe de Pro A, avec le soutien du public. CB restera un club inoubliable pour moi. Je suis lessivé, après quatre ans de remise en question permanente. Ce n'est pas évident, parce que c'est beaucoup de sacrifices pour tout cela. On a vu des choses assez difficiles, avec des résultats compliqués. Avec tout cela, beaucoup de gens sont mécontents. Les gens du bureau sont dévoués, donc je ne suis pas inquiet pour le club. Mon regret, c'est ma première saison, où j'ai été très timide. »

 

Philippe Hervé (entraîneur de Cholet Basket) : « On a retenu les leçons du passé et de la saison dernière. On a tout fait pour garder l'équipe mobilisée pour un tel final. On termine avec quatre victoires sur les six dernières journées. On a respecté beaucoup de monde grâce à cela. Responsabiliser les jeunes et les Français, cela faisait partie de mes missions ici. Pour Killian, il y a eu une première mi-temps compliquée, puis il s'est lâché. Je ne suis pas bluffé par lui, c'est la trempe des meilleurs joueurs. J'ai pris la décision de quitter le club. Mais je ne veux pas m'exprimer à chaud sur cela. Il y a un très bon bilan à l'extérieur (CB 5e à l'extérieur), mais on a un mauvais bilan à domicile. On a eu beaucoup de joueurs blessés, notamment lors des matches importants. Il ne nous manquait peut-être pas grand chose pour être en play-offs. Je n'ai pas de regrets personnels. Il fallait prendre le pari de responsabiliser nos Français, comme Jonathan et Jerry. On a aussi donné des minutes à Abdou. Je ne regrette pas les paris que j'ai dû prendre, on a le seul regret de ne pas avoir fait Top8 sur une saison complète. J'ai su m'adapter au contexte choletais. J'ai envie de remercier le club, président, membres du directoire... qui m'ont permis de faire ce que j'ai pu faire. Je veux aussi remercier les bénévoles, qui ont toujours un regard bienveillant vis à vis de moi. J'ai le sentiment d'avoir pu apporter tout ce que je pouvais ici, j'ai eu le plaisir d'être un acteur du club pendant deux saisons. Jonathan, je savais qui il était. Jonathan, c'est une belle histoire. Avoir décidé de le mettre en tant que cadre, une telle relation entraîneur-entraîné. Il a bien compris qu'il appartient à une équipe. Il le traduit dans son quotidien et c'est un pur bonheur pour un entraîneur. C'est un garçon qui a tout donné pour Cholet Basket. C'est très bien qu'il quitte la Meilleraie comme cela. Des joueurs qui sont ainsi, ce sont des crèmes. Quand on est dans l'obligation de prendre des paris, ce n'est pas simple tous les jours. Beaucoup des joueurs que j'ai dirigés ici ont été très respectueux. »

 

Eric Bartéchécky (entraîneur du Mans) : « Les joueurs étaient un peu énervés par la défaite et l'arbitrage. Cela ne change rien pour nous. Je suis tourné vers les play-offs. On voulait travailler sur nous. C'est en cela que le match est important pour nous. Dans le match, on fait des grossières erreurs. On ne peut pas se permettre de le faire lors de la phase finale. On va vite se tourner vers l'avenir, et l'ASVEL. C'est une équipe qui a beaucoup de moyens et une belle équipe. Les joueurs sont capables d'élever leur niveau de jeu. »

Retrouvez les stats de la rencontre en cliquant ici.

Pour lire les articles de presse, cliquez-ici.

pl
équipe
%
pts
mj
v
d
+
-
GA
1
AS Monaco
74
59
34
25
9
2 925
2 647
1.1050
2
Strasbourg IG
71
57
34
24
10
2 849
2 605
1.0937
3
Le Mans
62
55
34
21
13
2 733
2 541
1.0756
4
JDA Dijon
59
54
34
20
14
2 788
2 679
1.0407
5
Limoges CSP
59
54
34
20
14
2 657
2 630
1.0103
6
ASVEL
56
53
34
19
15
2 745
2 677
1.0254
7
Nanterre 92
56
53
34
19
15
2 763
2 748
1.0055
8
Pau-Lacq-Orthez
53
52
34
18
16
2 733
2 710
1.0085
9
JL Bourg
50
51
34
17
17
2 793
2 739
1.0197
10
Le Portel
48
50
34
16
18
2 527
2 553
0.9898
11
Levallois M.
48
50
34
16
18
2 694
2 745
0.9814
12
Elan Chalon
45
49
34
15
19
2 795
2 793
1.0007
13
Gravelines-Dunkerque
45
49
34
15
19
2 595
2 611
0.9939
14
Châlons-Reims
45
49
34
15
19
2 754
2 850
0.9663
15
Cholet Basket
42
48
34
14
20
2 447
2 572
0.9514
16
sharks antibes
39
47
34
13
21
2 653
2 782
0.9536
17
Boulazac BD
36
46
34
12
22
2 639
2 887
0.9141
18
Hyères-Toulon
18
40
34
6
28
2 523
2 844
0.8871