Vous êtes ici

10.03.2018
20h00
Cholet Basket
76
VS
Le Portel
84
MVP
Trae GOLDEN
Le Portel
Trae GOLDEN
17 Points2 Rebonds10 Passes décisives
Evaluation 20
Cholet Basket a manqué le coche face au Portel à domicile

Cholet Basket a manqué le coche face au Portel à domicile

Quart-temps 1 : 12-24

Le Portel gagne l'entre-deux et Golden ouvre la marque à 3 points. Donaldson imite son coéquipier en tête de raquette. Jerry Boutsiele répond tout en puissance sous le panier. Deuxième échec pour David Michineau à 3 points, Carter lui ne loupe pas son 3 points. Jerry Boutsiele à mi-distance ramène son équipe à -4 mais Donaldson lui répond de la même manière. La défense porteloise amène l'équipe de CB au bout des 24 secondes. David Michineau commet un passage en force et redonne le ballon au Portel, heureusement Donaldson commet lui aussi une faute offensive mais Abdoulaye N'doye loupe son tir derrière l'arc contrairement à Carter (4-13, 6e). Abdoulaye N'doye provoque la faute de Hassel en allant au panier et obtient le 2+1, malheureusement le ballon fait gamelle. Donaldson semble avoir trouver la mire à mi-distance et donne 9 points d'avance aux siens. Jerry Boutsiele conclue l'attaque choletaise par un gros dunk seul sous le panier mais Hassel lui répond sur l'attaque suivante (8-17, 7e). La défense du Portel oblige Toddrick Gotcher à forcer son shoot et le Portel récupère. Jonathan Rousselle commet sa première faute personnelle sur Golden qui transforme son unique lancer-franc. Yancy Gates tout en puissance monte au dunk sur deux Portelois. Les Choletais manquent de réussite et de rythme dans leur système ce qui permet au Portel de prendre une avance de 12 points. Carter commet la faute sur Jerry Boutsiele ce qui redonne un ballon au Choletais, c'est au tour de Jonathan Rousselle de provoquer la faute et de marquer ses deux lancers-francs. Abdoulaye N'doye commet une faute anti-sportive permettant à l'ESSM Le Portel de reprendre une avance de 12 points à la fin du premier quart-temps. Le Portel mène 24 à 12. 

 

Quart-temps 2 : 20-18

David Michineau manque un tir ouvert à 3 points dans l'angle. Ryan Evans sous le panier manque l'immanquable mais Mohamed Hachad a commis la faute et donne deux lancers-francs à Ryan Evans, qui ne réussit qu'une tentative sur deux. Les aides défensives choletaises tardent à venir et le Portel maintient l'écart (13-26, 13e). Sur un rebond offensif Hachad rajoute 2 points à son équipe. Philippe Hervé prend le temps-mort pour essayer de réveiller ses joueurs. Stratégie payante puisque Yancy Gates enroule Hassell, mais celui-ci lui répond à mi-distance. Jonathan Rousselle plante un magnifique 3 points ! Ilian Evtimov l'imite derrière l'arc également, de quoi obliger Eric Girard le coach de l'ESSM Le Portel à prendre le temps-mort alors que CB est à -9. Hassell continue de noircir la feuille de match sous l'anneau. Yancy Gates coupe dans la raquette et arrache l'anneau. Toddrick Gotcher revient sur le parquet pour remplacer David Michineau. Jonathan Rouselle, à pleine vitesse, déborde son adversaire direct pour ramener Cholet à -7. L'arbitre siffle une faute à Jonathan Rousselle sur le shoot à 3pts de Carter qui ne ravie pas la Meilleraie, 2 sur 3 pour le numéro 29 du Portel. Ilian Evtimov écope d'une faute anti-sportive. Ryan Evans s'en sort avec classe sous le cercle (27-35, 18e). Le Portel transpire de réussite, obligeant une nouvelle fois le staff de CB à prendre le temps-mort (27-40, 19e). Le Portel amène une nouvelle fois les Choletais au bout des 24 secondes… Yancy Gates permet de garder de l'espoir côté Cholet mais Golden rajoute deux points au compteur. Toddrick Gotcher s'arrache et plante un énorme 3 points dans le coin sur le buzzer ! Ce qui permet à Cholet Basket de revenir à 10 points du Portel et de maintenir l'espoir. CB est mené 32 à 42 à domicile.

 

On retiendra la première mi-temps de Jonathan Rousselle, 7 pts 3 pad pour 10 d'évaluation et la première mi-temps de Tweety Carter côté ESSM Le Portel, 11 pts 2 rbds 2 pas pour 12 d'évaluation en seulement 9 minutes.

 

Quart-temps 3 : 16-17

Jonathan Rousselle sonne la charge avec une interception mais celui-ci perd le ballon. Golden commet un marcher et redonne le ballon à CB. Il aura fallu attendre 2 minutes et 17 secondes pour voir une équipe ouvrir le score et c'est Toddrick Gotcher qui envoie un alley-oop pour Jerry Boutsiele, qui provoque la faute en même temps et transforme son unique tentative. Encore Toddrick Gotcher, cette fois-ci c'est pour aller provoquer la faute sous le panier, 2 sur 2 pour le numéro 0 Choletais. L'écart, à défaut de se creuser, reste fixe entre les deux équipes. Ryan Evans sur la ligne des lancers-francs ne réussit qu'un seul panier sur deux tout comme Jerry Boutsiele quelques secondes après. Jonathan Rousselle cross Hachad qui s'écroule au sol mais sa tentative à 3 points ne rentre pas. Hachad piqué dans son orgueil lui répond derrière l'arc. L'écart se creuse légèrement (40-52, 27e). Ilian Evtimov réveille la Meilleraie par un magnifique 3 points à 1 mètre de la ligne. Suivi par Abdoulaye N'doye à 3 points lui aussi ! CB est à -6. Traoré fait taire la salle en ajoutant 2 points au tableau d'affichage. David Michineau, en manque de réussite, fait gamelle et commet une faute sur l'action suivante. Killian Hayes fait son apparition sur le terrain. Yancy Gates obtient deux lancers-francs et réussit ses deux tentatives. Fin du troisième quart-temps, Le Portel mène 59 à 48 en terre choletaise.

 

Quart-temps 4 : 28-25

Mohamed Hachad enfonce un peu plus CB à 3 points, qui semble sans solution offensivement. David Michineau, qui a semblé en difficulté, est remplacé par Toddrick Gotcher. Jonathan Rousselle provoque la faute avec le panier et ramène Cholet à -12. Jonathan Rousselle sonne la charge et réveille la Meilleraie avec un magnifique 3 points (54-63, 33e). Frank Hassell a la main chaude. Toddrick Gotcher, après son match à 12 rebonds la semaine dernière, confirme son talent de gobeur de ballons et, après son rebond offensif, provoque la faute avec le lancer-franc ! Carter fait taire la salle avec un 3 points venu d'ailleurs, alors que la pression défensive sur lui était maximale. Coach Hervé prend le temps-mort, Cholet est à -13 et il ne reste que 5 minutes à jouer. Jonathan Rousselle est un monstre ! Il inscrit à nouveau un énorme 3 points très important, puis offre un bijou à Jerry Boutsiele qui vient écraser Donaldson, qui commet la faute, mais il ne parvient pas à convertir son lancer. Ryan Evans intercepte le ballon et monte au dunk mais Golden lui répond en tête de raquette. Jonathan Rousselle y va de son interception et de son lay-up ! Eric Girard prend le temps-mort (66-74, 37e). CB amène Le Portel au bout de l'horloge des 24 secondes. Ryan Evans fait lever la salle de la Meilleraie avec un énorme 3 points dans l'aile. Philippe Hervé prend le temps-mort après le nouveau 3 points marqué par Golden (69-77, 38e). Golden met une nouvelle fois son défenseur dans le vent. Jonathan Rousselle semble surnager dans cette fin de rencontre et inscrit un floatter sur la défense du Portel (71-79, 39e). Coach Hervé demande le temps-mort. Toddrick Gotcher plante un très beau 3 points à 30 secondes de la fin du match. Jonathan Rousselle commet la faute qui permet à Golden de donner 6 points d'avances aux siens. Carter se trouve cette fois-ci sur la ligne des lancers-francs et transforme ses deux réalisations (74-82, 39e). C'est une nouvelle fois Carter, sur la ligne des lancers-francs, qui tue le match avec deux tentatives réussies. CB s'incline donc dans un match de très grande importance en vue des play-offs. Défaite 84 à 76.

 

Réactions d'après-match :

Philippe Hervé : « Je trouve que les matches se suivent et se ressemblent à domicile. Je pense qu'il y a un problème oui. On se met une forme de pression à domicile. C'est un constat qu'on fait. On commence le match fébrile, on loupe des paniers qu'on ne doit pas louper. On doit tous se remettre en cause, les joueurs et le staff. Il va falloir qu'on arrive à faire quelque chose. C'est compliqué de faire les matches à domicile avec 10 points de retard. Le shoot extérieur ce n'est pas leur point fort et aujourd'hui ils gagnent grâce à ça. Tweety Carter qui avait du mal cette saison et aujourd'hui il sort son meilleur match, il met 22 points. On loupe des choses faciles. Prenez Jerry Boutsiele en début du match, il est seul et il fait un airball, David tout seul à 3 points « bim », c'est manqué … ça rentre dans la tête et on leur laisse prendre de la confiance. Haukur Palsson c'est un lumbago, c'est la deuxième fois qu'il rentre de sélection nationale et qu'il se blesse… »

Eric Girard (coach Le Portel) : « C'est sans doute le match le plus aboutit de notre saison à l'extérieur. En championnat de France, on avait très peu gagné à l'extérieur, contrairement à la coupe. Malgré les « bobos », on a joué collectif et je remercie Jakim Donaldson qui est au bout du rouleau, il a eu un mental d'acier, jouer sur une jambe c'est jamais facile. C'est notre plus gros salaire, c'est un des meilleurs joueurs. Maintenant je pense qu'il faut qu'il arrête car son genou ne tient plus qu'à un fil. On en saura plus dans les heures, les jours à venir. C'est un homme exceptionnel, c'est notre meilleur joueur, notre capitaine. Même avec de la fatigue, tout le monde a fait don de son corps. Frank Hassell a juste perdu sa lentille. C'est pour ça qu'on a mis Traoré dans le 5. Ce n'est pas un coup de génie du coach. »

Jonathan Rousselle : « Une nouvelle fois à domicile on valide pas les bonnes performances à l'extérieur. Après une victoire à l'extérieur, face à Gravelines, on n'a pas le droit de commencer un match comme ça. De la peur, peur de mal faire sur nos visages, mais pas que le 5 de départ, le banc aussi. On les a laissé s'installer. On leur donne 24 points dans le premier quart-temps, dans un match capital pour nous. Haukur Palsson c'est un joueur ultra important, ce n'est pas forcément le plus flamboyant, mais dans notre collectif il est capital. Mais ce n'est pas une excuse. Ça fait 1 mois et demi que je suis très mauvais donc le coach veut tester de nouvelles choses, c'est normal. David est totalement capable de mettre l'équipe sur de bons rails, comme il l'a fait à Gravelines. »

Pour retrouver les stats de la rencontre, cliquez ici.

Pour lire les articles de presse, cliquez-ici.

pl
équipe
%
pts
mj
v
d
+
-
GA
1
AS Monaco
74
59
34
25
9
2 925
2 647
1.1050
2
Strasbourg IG
71
57
34
24
10
2 849
2 605
1.0937
3
Le Mans
62
55
34
21
13
2 733
2 541
1.0756
4
JDA Dijon
59
54
34
20
14
2 788
2 679
1.0407
5
Limoges CSP
59
54
34
20
14
2 657
2 630
1.0103
6
ASVEL
56
53
34
19
15
2 745
2 677
1.0254
7
Nanterre 92
56
53
34
19
15
2 763
2 748
1.0055
8
Pau-Lacq-Orthez
53
52
34
18
16
2 733
2 710
1.0085
9
JL Bourg
50
51
34
17
17
2 793
2 739
1.0197
10
Le Portel
48
50
34
16
18
2 527
2 553
0.9898
11
Levallois M.
48
50
34
16
18
2 694
2 745
0.9814
12
Elan Chalon
45
49
34
15
19
2 795
2 793
1.0007
13
Gravelines-Dunkerque
45
49
34
15
19
2 595
2 611
0.9939
14
Châlons-Reims
45
49
34
15
19
2 754
2 850
0.9663
15
Cholet Basket
42
48
34
14
20
2 447
2 572
0.9514
16
sharks antibes
39
47
34
13
21
2 653
2 782
0.9536
17
Boulazac BD
36
46
34
12
22
2 639
2 887
0.9141
18
Hyères-Toulon
18
40
34
6
28
2 523
2 844
0.8871