Vous êtes ici

10.11.2018
20h00
Cholet Basket
82
VS
AS Monaco
87
MVP
Jarrod Jones
AS Monaco
Jarrod Jones
17 Points7 Rebonds2 Passes décisives
Evaluation 22
Sans démériter, Cholet s'incline 82-87 face à Monaco

Sans démériter, Cholet s'incline 82-87 face à Monaco

A l'occasion de la neuvième journée de Jeep Elite, Cholet Basket recevait l'équipe de Monaco. Les Choletais voulaient saisir l'occasion pour ouvrir leur compteur de victoire à domicile face à une équipe de Monaco très talentueuse réalisant cependant un début de saison mitigé (10e avec un bilan de 4 victoires pour 4 défaites).

 

1er Quart-Temps : 25-19

L'entre-deux est remporté par les Choletais qui trouvent la mire à 3-pts par Antywayne ROBINSON dès leur première action. Les Maugeois ont à cœur d'afficher un visage déterminé devant leur public à l'image d'Abdoulaye NDOYE et Frank HASSELL qui provoquent des fautes monégasques. Elmedin KIKANOVIC réalise un gros début de match et porte littéralement son équipe à bout de bras offensivement.  Ian HUMMER remet le couvercle, mais Abdou NDOYE lui répond à 3-pts, imité par Olivier TROISFONTAINES. La forte pression défensive des joueurs de la Meilleraie déstabilisent les Monégasques. Pape SY sert parfaitement Frank HASSELL sous le cercle. Monaco ne lâche pas l'affaire et KIKANOVIC encore lui ramène son équipe (15-12, 6e). Abdou NDOYE réalise une parfaite entame de match et le prouve encore en chapardant un ballon qu'Antywayne ROBINSON converti en contre-attaque. Les deux joueurs affichent une belle complicité, car ils réitèrent leur action (21-12, 8e). Antywayne ROBINSON écœure la défense monégasque avec ce nouveau panier à mi-distance. OUATTARA remet son équipe dans le jeu d'un tir primé.

 

2e Quart-Temps : 14-23

Derek NEEDHAM marque un 3-pts contesté en fin de possession et remet immédiatement son équipe dans le match. Les Choletais n'y arrivent plus en attaque et laissent des tirs ouverts à 3-pts pour les shooters du Rocher qui s'embrasent (27-29,13e). Régis BOISSIÉ pose un temps-mort qui prend du temps à faire effet. Romain DUPORT relance la machine côté Maugeois d'un tir bonifié mais les joueurs de Régis BOISSIÉ n'arrivent pas à cadenasser le rebond et offre de nombreuses opportunités à Monaco. Frank HASSELL contre son vis-à-vis de manière autoritaire, puis joue de son physique pour inscrire 2 nouveaux points. Killian HAYES accentue la pression sur Pau LACOMBE et provoque le retour en zone. HAYES, toujours, montre l'étendu de sa palette technique en marquant un jump-shot de toute beauté. Il intercepte ensuite le ballon et envoie son capitaine au dunk en contre-attaque (37-36, 18e). En toute fin de période, Paul LACOMBE prend de vitesse la défense maugeoise et redonne une courte tête d'avance à son équipe.

Cette première mi-temps aura vu s'affronter les deux équipes à armes égales si bien qu'aucune d'entre elles n'aura réussi à prendre l'avantage. Le duel Frank HASSELL (13 pts) – Elmedin KIKANOVIC (12 points) résume à lui seul toute l'intensité du match même si la Roca Team domine aux rebonds (26 à 20).

 

3e Quart-Temps : 24-23

CB redémarre cette deuxième mi-temps tambour battant avec un panier de l'incontournable Frank HASSELL sous le cercle avant qu'Abdou NDOYE et Antywayne ROBINSON n'y aillent de leurs primés. Les hommes de Régis BOISSIÉ sont en plein temps fort. Ian HUMMER et Yakouba OUATTARA se chargent de conserver l'écart du match. Capitaine SY d'un floater en toute grâce replace Cholet en tête (55-51, 26e). Gros passage de Gerald ROBINSON qui inscrit 5 points consécutivement. Monaco ne tremble pas sur la ligne des lancers et repasse devant dans ce qui s'apparente à un véritable chassé-croisé. Les décisions des arbitres sont pour le moins litigieuses ; le public s'insurge contre ces actes d'injustice. Michael YOUNG se fait justice lui-même derrière la ligne blanche ; il faut croire qu'il montre l'exemple à son jeune condisciple Killian HAYES qui l'imite.

 

4e Quart-Temps : 19-22

CB impose une forte agressivité défensive aux Monégasques qui ne retrouvent plus le chemin des filets. Les fautes pleuvent sur Michael YOUNG qui ne concrétise que 2 de ses lancers sur 4. Romain DUPORT nettoie le cercle avant de faire jouer son envergure pour inscrire 2 nouveaux points. Le talent individuel ne manque pas à Monaco ; KIKANOVIC puis OUATTARA donnent 9 longueurs d'avance aux leurs (67-76, 35e). Frank HASSELL sonne la révolte côté choletais. Abdou NDOYE est au four et au moulin : il provoque la faute offensive de son adversaire puis il s'arrache pour récupérer un rebond offensif qu'il concrétise. Le public pousse les rouges et blancs, mais KIKANOVIC climatise la salle d'un panier hallucinant de facilité. Tout semble réussir aux joueurs du Rocher en cette fin de match. Le capitaine Pape SY entretient l'espoir dans les travées de la Meilleraie en inscrivant un primé depuis le corner (78-85, 38e). Frank HASSELL d'un dunk rageur inscrit un dernier panier dans lequel semble s'exprimer toute sa frustration.

Cholet Basket aura lutté les yeux dans les yeux face à l'ogre monégasque pendant 30 minutes mais la régularité des shooters monégasques aura eu raison des intentions des Choletais. Frank HASSELL a encore une fois été déterminant pour les Maugeois (27 points et 8 rebonds pour 27 d'évaluation) tandis que Monaco a pu s'appuyer sur un collectif huilé et efficace aux rebonds (46 à 32). En revanche, les joueurs de Régis BOISSIÉ ont été plus altruistes que leurs adversaires du soir (25 passes décisives à 15). Il s'agira pour les Choletais de réitérer cette performance et de confirmer leurs progrès au Portel vendredi soir prochain.

Retrouvez les statistiques de la rencontre en cliquant ici.

Les réactions d'après-match :

Régis Boissié (entraîneur de Cholet): «Je vais faire abstraction du match de mardi. Le match de ce soir ressemble plus à ce qu'on fait depuis 5-6 matchs. On montre du cœur, mais on ne gagne pas les matchs. A nous de faire en sorte que les petits détails ne nous coûtent plus les matchs. Défensivement, on doit être capables de mieux. Le rebond défensif nous coûte très cher ce soir. Les jeunes montrent des choses. On attend d'eux un rendu professionnel. Il y a trop de variations de niveau. On a besoin d'eux pour gagner les matchs. Je suis globalement satisfait de ce que dégage le groupe. La situation est frustrante pour les jeunes. A un moment donné il va falloir gagner les matchs. Il y a un discours positif à leur donner, mais aussi leur expliquer que tout ne va pas totalement bien. Il faut trouver de l'efficacité, individuellement et collectivement.»

 

Paul Lacombe: «Une victoire, ça fait toujours du bien quelle qu'elle soit. On savait que ce ne serait pas un match facile. Cholet a une équipe intéressante. Si elle trouve son rythme, ils vont gagner plus de matchs. On n'avait gagné qu'un match à l'extérieur. Pour nous, c'est bien pour nous relancer après la défaite en coupe d'Europe. On les a laissé jouer pendant les quarts-temps 1 et 3. On a su accélérer et mieux jouer pour prendre l'ascendant. Nous n'avons pas étés surpris mais ce sera à nous de faire mieux pour monter notre niveau et nous rendre la tache plus facile. (A propos de Hayes et N'Doye) C'est encourageant de voir deux meneurs se donner comme ils l'ont fait. Laisser les jeunes jouer comme le fait Cholet, c'est encourageant.»

 

Saso Filipovski (entraineur de Monaco): «Félicitations à mes joueurs et à Cholet qui a joué un bon basket. Hassel nous a posé des problèmes. Mon équipe était nerveuse. C'est une victoire importante pour nous. Chez nous, chaque joueur a apporté quelque chose. Antywane Robinson et Pape Sy nous ont posé beaucoup de problèmes. Le banc nous a apporté beaucoup de choses, la différence s'est jouée là-dessus.»

Pour lire les articles de presse, cliquez-ici.

pl
équipe
%
pts
mj
v
d
+
-
PR
CTR
1
LDLC ASVEL
83
22
12
10
2
995
875
82.90
72.90
2
JDA Dijon
68
20
12
8
4
954
865
79.50
72.10
3
Strasbourg IG
67
20
12
8
4
986
917
82.20
76.40
4
Nanterre 92
67
20
12
8
4
964
907
80.30
75.60
5
Levallois M.
58
19
12
7
5
992
972
82.70
81.00
6
Pau-Lacq-Orthez
58
19
12
7
5
954
925
79.50
77.10
7
JL Bourg
58
19
12
7
5
983
963
81.90
80.30
8
Le Mans
58
19
12
7
5
965
940
80.40
78.30
9
Gravelines-Dunkerque
58
19
12
7
5
1 022
1 024
85.20
85.30
10
Boulazac BD
50
18
12
6
6
894
922
74.50
76.80
11
ELAN CHALON
50
18
12
6
6
1 067
998
88.90
83.20
12
AS Monaco
42
17
12
5
7
897
881
74.81
73.40
13
Limoges CSP
42
17
12
5
7
957
973
79.80
81.10
14
Châlons-Reims
42
17
12
5
7
954
1 010
79.50
84.20
15
Le Portel
33
16
12
4
8
952
1 026
79.30
85.50
16
Fos sur Mer
33
16
12
4
8
913
986
76.10
82.20
17
Cholet Basket
17
14
12
2
10
933
1 053
77.80
87.80
18
sharks antibes
17
14
12
2
10
891
1 036
74.30
86.30