Vous êtes ici

15.12.2018
20h00
Cholet Basket
98
VS
Nanterre 92
92
25 Points11 Rebonds1 Passes décisives
Evaluation 30
Cholet Basket s’arrache et l’emporte 98 à 92 après prolongation face à Nanterre 92 !

Cholet Basket s’arrache et l’emporte 98 à 92 après prolongation face à Nanterre 92 !

Quart-temps 1 : 19 - 26

Julian Gamble remporte l'entre deux sous les yeux du nouveau coach de CB, Erman Kunter qui fait son retour à la maison. Gamble est également à l'origine des premiers points dans ce match. Frank Hassell inscrit le premier panier pour Cholet au buzzer des 24 secondes. Nanterre, est adroit et enchaîne avec un deuxième 3 points, Frank Hassell répond dans la raquette. Nanterre prend déjà une légère avance dans ce match. Michael Young provoque la faute de l'Américain Julian Gamble et convertit ses deux tentatives. Les joueurs de Nanterre 92 maintiennent l'écart et l'ex-choletais Haukur Palsson fait son entrée en jeu. Franck Hassell chauffe le public de la Meilleraie après son and-one réussi (11 – 15, 7e). Le jeune Jean-Marc Pansa inscrit ses premiers points dans cette rencontre. Killian Hayes y va de son and-one converti. Abdoulaye N'Doye ouvre son compteur personnel avec un somptueux 3 points ouvert. Duel de jeunesse, Killian Hayes provoque la faute de Jean-Marc Pansa et se retrouve sur la ligne des lancer-francs, 2/2 (19 – 23, 9e). Jeremy Senglin crucifie les Choletais à quelques secondes de la fin du premier quart-temps. Nanterre 92 mène donc 26 à 19 à la fin du premier quart-temps. 

 

Quart-temps 2 : 25 - 9

Abdoulaye N'Doye manque de bien relancer les rouges et blancs à 3 points, mais c'est Killian Hayes qui s'en charge avec un magnifique floatter. Frank Hassell est très motivé et harangue le public choletais depuis le banc ! Killian Hayes enchaîne et CB est à -3. Dominic Waters commet un marcher, Pascal Donnadieu demande le temps-mort pour essayer de remobiliser les siens (23 – 26, 12e). Romain Duport marque à 3 points ! Olivier Troisfontaines imite son coéquipier, le public est en feu et CB est devant ! Michael Young oblige Nanterre à prendre le temps-mort (31 – 26, 14e), son équipe reste sur un 12 – 0 infligé par les rouges et blancs. Temps-mort bénéfique puisque Demetrius Treadwell débloque le compteur des verts et blancs dans ce deuxième quart-temps. London Perrantes inscrit un lay-up spectaculaire (33 – 28, 15e). Adas Juskevicius rate complètement sa passe dans le dos avec le rebond et CB récupère. L'effet Erman Kunter se fait ressentir sur la défense de Cholet qui amène Nanterre 92 au bout des 24 secondes. Michael Young prend le rebond de Romain Duport et ajoute 2 points, CB est à +7. Melvyn Govindy, bien servi par London Perrantes, va provoquer la faute, mais ne convertit qu'un seul de ses lancer-francs. Le jeune Melvyn Govindy va à nouveau provoquer la faute, mais cette fois, c'est un and-one (39 – 32, 19e). London Perrantes fait parler son talent offensif, +9 pour Cholet Basket. Abdoulaye N'Doye, tout en finesse, intercepte le ballon, +2 et CB est à +11 ! Nanterre n'arrive pas à s'installer son jeu à cause d'une pression défensive très forte de la part des Choletais et d'un public à 100 % derrière leur public. Mi-temps du côté de la Meilleraie et Cholet Basket est devant et mène 44 à 35 face à Nanterre 92 grâce à un très beau 25 à 9 dans ce quart-temps ! 

Très bonne première mi-temps de Michael Young avec 7 pts, 5 rbds pour 11 d'évaluation. Killian Hayes et Frank Hassell sont à 9 pts tous les deux. 

 

Quart-temps 3 : 15 - 22

Frank Hassell provoque la troisième faute de Julian Gamble, mais n'inscrit qu'un seul lancer. Adas Juskevicius commet un marcher et CB récupère le ballon. Killian Hayes sert bien Frank Hassell et Cholet est relancé, mais le lituanien se rattrape à 2 points. 4e faute de Julian Gamble, ce qui arrange bien les affaires des rouges et blancs. Michael Young ouvert à 3 points, +9 pour Cholet Basket. Dominic Waters commet un nouveau marcher. Demetrius Treadwell souffre dans son duel face à Frank Hassell et écope à nouveau d'une faute. London Perrantes débloque une attaque statique de Cholet, +7. Les joueurs de Nanterre 92 retrouvent leur réussite au shoot (55 – 51, 29e). London Perrantes semble déranger dans son shoot, mais l'arbitre ne dit rien, +2 tout de même. Jeremy Senglin marque à nouveau derrière la ligne des 3 points. Romain Duport à 0 degré ramène les siens à +4, malheureusement Jeremy Senglin ajoute 2 points sur le buzzer. Cholet Basket est toujours devant, 59 à 57.

 

Quart-temps 4 : 18 - 20

Michael Young en patron de la raquette relance les siens. Dominic Waters l'imite. Romain Duport ajoute 2 points. London Perrantes cède sa place à Killian Hayes et Romain Duport à Frank Hassell (63 – 63, 33e). Julian Gamble refait passer Nanterre devant avec un and-one. Frank Hassell avait fait le plus dur, mais ne concrétise pas et Adas Juskevicius ne tremble pas à 3 points. Coach Kunter prend le temps-mort (63 – 69, 35e) pour remobiliser les siens. Frank Hassell se rattrape avec un contre et un panier dans la raquette. Les rouges et blancs amènent Nanterre au bout des 24 secondes et récupèrent la possession. Michael Young enroule parfaitement son adversaire, -2 pour CB, la salle est en folie. London Perrantes refait passer Cholet Basket devant avec un somptueux 3 points, 70 – 69, il reste 2min17 à jouer. Toute la salle est debout. Jeremy Senglin loupe son shoot. Michael Young, chanceux, marque en tête de raquette, la salle est en feu. Nanterre revient à -1 alors qu'il ne reste qu'1min15. Abdoulaye Ndoye commet sa troisième faute, Lahaou Konaté se présente sur la ligne des lancer-francs et égalise, 72 – 72. Frank Hassell monte plus haut que ses adversaires, CB repasse devant 74 à 72, il reste 36 secondes à jouer. La salle est toujours debout. Quatrième et cinquième faute de Demetrius Treadwell qui cède sa place à Haukur Palsson, l'ex-choletais. Frank Hassell à l'occasion de donner une avance de 4 points à Cholet, 2/2. Coach Donnadieu demande le temps-mort (76 – 72, reste 14 secondes à jouer). Le lituanien ramène les siens à -2 et Lahaou Konaté envoi London Perrantes sur la ligne des lancer-francs, 1/2. Dominic Waters, fait rasseoir la Meilleraie avec un 3 points venue d'ailleurs qui permet à Nanterre 92, d'égaliser, reste 5 secondes à jouer et coach Kunter prend le temps-mort (77 - 77). Fin du temps réglementaire, les équipes sont à égalité. Début de la prolongation dans 1min30. 

 

Prolongation : 21 - 15

Killian Hayes, London Perrantes, Abdoulaye N'Doye, Michael Young et Frank Hassell débutent la prolongation pour Cholet Basket. London Perrantes provoque la faute du capitaine Lahaou Konaté et transforme ses 2 tentatives. Frank Hassell contre son vis-à-vis et enchaîne avec un and-one, 1/1. Nanterre ne marque toujours pas. Frank Hassell est héroïque et enchaine à nouveau avec un magnifique 2 points, Killian Hayes l'imite après l'interception de… Mr Frank Hassell (86 – 77, 43e). Jeremy Senglin se retrouve sur la ligne des lancer-francs, 2/2. Killian Hayes est monstrueux, le Choletais âgé de 17 ans contre Lahaou Konaté et Hugo Invernizzi, commet la faute sur London Perrantes, 2/2, +9 pour CB. Jeremy Senglin est adroit et marque à 3 points, +6 pour CB. Le suspense est intenable. Abdoulaye N'Doye rajoute 2 points au compteur des rouges et blancs ! Lahaou Konaté ajoute un nouveau 3 points. CB mène 92 à 85, reste 52 secondes. Olivier Troisfontaines a une chance de donner une avance de 9 points, mais le numéro 22 choletais ne réussit qu'une tentative, +8. Jeremy Senglin, est chaud bouillant et fait transpirer toute la Meilleraie avec un nouveau 3 points, mais London Perrantes enchaîne avec 2 lancers. Dominic Waters rajoute 2 points. Le numéro 32 de CB continu d'être performant aux lancers, 2/2. Olivier Troisfontaines peut donner 7 points d'avance à CB, mais encore une fois loupe son premier shoot, mais le deuxième est à nouveau dedans. Cholet Basket s'impose donc après prolongation à la Meilleraie ! 98 à 92 pour la première d'Erman Kunter à domicile. La Meilleraie est debout pour remercier ses joueurs de leur très grosse performance face à Nanterre 92. 

 

Les statistiques de la rencontre en cliquant ici.

Pour lire les articles de presse, cliquez-ici.

 

Réaction d'après-match :

Pascal Donnadieu (Coach de Nanterre) : « Il y avait tous les ingrédients pour que ce soit comme ça. Avec le contexte du retour d'Erman Kunter, c'était écrit. Pour moi, on perd deux fois le match, en première mi-temps, car on était endormi et on re-perd le match en début de prolongation. En terme d'intensité, ils nous ont marché dessus. Même en étant moyen à la fin du match, on aurait pu passer. On n'a pas fait une bonne semaine d'entraînement pour un match de cette dimension-là. »

 

Lahaou Konaté (Nanterre) : « Beaucoup de frustration, car c'est un match qu'on devait gagner. On les a laissés se mettre en place. On savait les points fort de certains joueurs et on les a laissés marquer dessus. Donc, ce soir, on a remis Cholet dans le bain et on peut s'en vouloir. »

 

Frank Hassell : « C'est la bonne énergie qui a fait la différence. Quand vous vous battez comme ça vous ne perdez pas. Erman Kunter est un très bon coach, il nous parle beaucoup et amène une bonne énergie. J'adore être-là, j'adore le basket, j'adore le nouveau coach, je vais en discuter avec l'équipe et mon agent. » 

 

Erman Kunter : « Il y a des signes positifs pour nous. On n'a pas bien démarré, après on est revenu et on a très bien défendu. Je pense que Melvyn Govindy a tout changé et après derrière on est passé devant. Ils sont passés devant et on est revenu. Techniquement, il y a des choses positives et négatives, mais la seule chose qui m'intéresse, c'est l'envie que l'on a mise. Après avec Pape Sy blessé, on était un peu diminué, je pense qu'il va être opérationnel pour Dijon. Tout le monde s'est donné à 100 %. Tout le monde doit participer, si tout le monde participe, comme ce soir, on gagnera des matchs. Je leur ai dit au gars que quand ils rentraient chez eux, ils devaient se dire qu'ils avaient tout donner sur le terrain et ce soir c'est une soirée comme ça. Le bruit oui, c'est sûr que si on gagne, comme d'habitude, ici (la Meilleraie) ce sera l'enfer pour les adversaires. Le match de samedi prochain, ce sera la finale pour nous. On est encore dans la zone rouge pour l'instant, il faut faire attention. » 

pl
équipe
%
pts
mj
v
d
+
-
PR
CTR
1
LDLC ASVEL
81
29
16
13
3
1 333
1 183
83.30
73.90
2
Pau-Lacq-Orthez
69
27
16
11
5
1 293
1 219
80.80
76.20
3
JDA Dijon
63
26
16
10
6
1 250
1 171
78.10
73.20
4
Nanterre 92
63
26
16
10
6
1 309
1 260
81.80
78.80
5
JL Bourg
63
26
16
10
6
1 310
1 276
81.90
79.80
6
Strasbourg IG
56
25
16
9
7
1 300
1 258
81.30
78.60
7
Levallois M.
56
25
16
9
7
1 328
1 308
83.00
81.80
8
Limoges CSP
56
25
16
9
7
1 321
1 300
82.60
81.30
9
Gravelines-Dunkerque
56
25
16
9
7
1 303
1 319
81.40
82.40
10
Boulazac BD
50
24
16
8
8
1 233
1 242
77.10
77.50
11
AS Monaco
50
24
16
8
8
1 262
1 220
78.90
76.30
12
Le Mans
50
24
16
8
8
1 314
1 283
82.10
80.20
13
ELAN CHALON
44
23
16
7
9
1 400
1 337
87.50
83.60
14
Châlons-Reims
44
23
16
7
9
1 320
1 395
82.50
87.20
15
Le Portel
31
21
16
5
11
1 280
1 364
80.00
85.30
16
Cholet Basket
25
20
16
4
12
1 278
1 407
79.90
87.90
17
Fos sur Mer
25
20
16
4
12
1 241
1 357
77.60
84.80
18
sharks antibes
19
19
16
3
13
1 212
1 388
75.80
86.80