Vous êtes ici

U18 (Cadets France) - 2013/2014

 10x15_equipe_cadets_2013-14.jpg

Debout de Gauche à Droite : Jean-François MARTIN (Entraîneur), , Johan CLET (8), Reda DIABI (15), Vanly MEITE (5), Calvin BLAIN (10), Warren WOGHIREN (8), Nathan ZAIRE (11), Victor NICOLAS (15), Sylvain DELORME (Entraîneur Assistant).

Accroupis de Gauche à Droite : Youri MOROSE (7), Corentin LOPEZ (9), Abdoulaye N'DOYE (12), Thomas DESCAT (6), Dylan PILLAUD (10), Yannis THALGOTT (4).

Championnat

Voilà CB et sa jeune bande plongés dans le grand bain du championnat. La compétition attire par son côté dual : une première phase pour se jauger, une deuxième pour accélérer.  Les jeunes choletais se font ainsi les griffes jusqu’à décembre (2ème place, 6 victoires, 4 défaites), même si une fin de 1ere phase cahin-caha (2 défaites consécutives) vient un peu obscurcir le tableau. Qu’importe, CB tient l’essentiel, à savoir une qualification pour la poule «  haute », la plus à même d’aiguiser de jeunes éléments encore en formatage. L’apprentissage est rude, puisque les joueurs de Sylvain Delorme entament 2014 avec quatre défaites consécutives. Comme en première phase, Pau est le bourreau des Maugeois. Mais comme souvent, la copie revêt de meilleurs contours, ensuite. Si les jeunes choletais tirent rapidement un trait sur l’une des deux premières places, et donc sur les phases finales, ils accrochent joliment Le Mans, un des piliers de la poule (défaite 72-64), avant de venir à bout d’Angers BC, pourtant clairement au-dessus à l’aller. Un sérieux baroud d’honneur, autant qu’un symbole évident de progression.

COUPE DE FRANCE U17

Quart de finalistes l’an dernier, CB ne formule cette fois qu’un souhait majeur : aller le plus loin possible. Il dispose néanmoins d’un atout non négligeable : parmi les plus jeunes en championnat, l’effectif choletais ne se voit pas amputé de ses meilleurs éléments en Coupe, réservée aux moins de 17 ans. Un luxe sur lequel ne peuvent compter certaines formations faisant figure de ténor en championnat. La compétition démarre toujours par une part de folklore. A savoir, par quelques succès fleuves, devant des formations inscrites en départementale, voire en région. Ainsi, pour les 32e puis les 16e de finales, Cholet atomise respectivement Pornichet (143-23), puis Lannion (149-32). Les choses sérieuses ne débutent que lors des 8emes, où CB crée une belle surprise en allant s’imposer à Pau (70-55). C’est Auch, théâtre des quarts de finale, qui s’ouvre alors aux Choletais. Trop permissifs en défense et maladroits sur la ligne des lancers, CB ne peut venir à bout d’Antibes (75-66), futur vainqueur de la compétition. Comme l’an passé, Cholet échoue sur le seuil des demi-finales.

Tournois

TOURNOI NATIONAL DE MONTAIGU

Pas simple d’assurer une transition quand les Morency, Chevrier ou Ebreuil quittent le nid des Cadets pour aller s’installer dans celui des Espoirs. Le défi est de taille, en cette nouvelle saison, pour Sylvain Delorme. Pourtant, il est clair : préparer une jeune, une très jeune garde, à marcher dans les pas de leurs prédécesseurs. Le livre s’ouvre en Vendée, où CB participe au traditionnel tournoi de Montaigu. A la clé, une belle 4ème place, après avoir échoué en demi-finale contre Pau. Le chantier est posé, et il a de solides fondations.

dsc_2237.jpg

CHOLET MONDIAL BODET BASKET

Rendez-vous incontournable de Pâques, rarement séché par CB, ce Cholet Mondial Basket 2014 ne va pas déroger à la règle. Les joueurs de Sylvain Delorme vont encore une fois y jouer les premiers rôles. Cholet sort d’abord d’un traquenard orchestré par un certain Jacob Larsen (16 ans ; 2,06m), le pivot danois du Virum BC (48-45), avant de s’ouvrir définitivement les portes des quarts de finale en dominant Madrid Basketball Camp (58-50). Pas forcément attendus à pareille fête compte-tenu de leur jeunesse, Descat, Diabi et consorts enchaînent pourtant en venant à bout du Mans (55-48). Hasard du tournoi (mais pas du parquet), Cholet retrouve le Besiktas Istanbul, sous l’œil d’un certain Erman Kunter, en demi-finale. Tenaces, courageux, emmenés par un Corentin Lopez en feu, les jeunes choletais ne cèdent qu’en fin de match, devant la maîtrise de Taskiran, pilier de la sélection turque en U16 et futur MVP du tournoi (72-77). CB met d’ailleurs un point d’honneur à terminer sur le podium, en battant Badalone lors de la petite finale (59-44). La cerise…sur l’œuf de Pâques !