Vous êtes ici

U21 (Espoirs) - 1993/1994

 

espoirs_93-94.jpg
espoirs_93-94.jpg, par choletbasket

Debout de gauche à droite : Éric Girard (Entraîneur), Jean-Noël Martin (10), Stéphane Beaudinet (8), Athys Francis (9), Stéphane Dondon (11), Dragan Djurdjevic (14), Sylvain Letort (10), Ludovic Nicolas (6), Hervé Cimmier (12), Jean-François Martin (Entraîneur Assistant).

Assis de gauche à droite : Christophe Chupin (6), Gregory Vergnol (12), Jérémie Maginot (13), Gilles Jehannin (7), Sylvain Delorme (5), Idriss El Ganary (7).

CHAMPIONNAT

La troisième place sied bien à Cholet Basket

Avec beaucoup de mouvements dans son effectif, CB aurait pu avoir quelques difficultés à trouver de la cohésion. Il n’en fut rien, puisque les Maugeois, ont démarré très fort, avant de terminer en troisième position.

Six départs et dix arrivées : l’effectif de CB se renforce en qualité, mais surtout en quantité. Six joueurs - Olivier Bellony, Franck Tchiloemba, David Dolivet, Vincent Diraizon, David Rousseau et Bastien Capy - ont quitté l’effectif des Espoirs. Mais dix autres sont entrés dans la formation maugeoise, parmi lesquels Sylvain Delorme où Stéphane Dondon.

Avec cet effectif grandement renouvelé, Cholet Basket démarre tout-de-même sa saison par quatre victoires, mais aux scénarios bien différents. Celle à Limoges fut très serrée (72-73, 2e journée). Par contre, la suivante, contre Sceaux, aura été plus large (89-72).

CB connaît un coup de moins bien, après cela. Il va y avoir deux défaites de suite, contre les deux seules équipes qui auront devancé la formation des Mauges en fin de saison. Dijon va d’abord s’imposer chez lui (73-75, 5e journée), avant que Gravelines ne vienne gagner à la Meilleraie (53-57).

Pour enchaîner, Cholet va entamer une nouvelle série de victoires. Il y en aura cinq, cette fois-ci, parmi lesquelles une au Mans (61-60, 11e journée), avec 30pts marqués par le duo Athys Francis – Ludovic Nicolas

CB va de nouveau s’enrhumer, par la suite, puisqu’il va traverser une série de quatre défaites en sept matches. Parmi ces déconvenues, on notera celle à Sceaux, qui sera la plus lourde défaite de la saison pour Cholet (60-83, 15e journée). Le BCM Gravelines-Dunkerque va lui aussi dominer les Maugeois, (53-65).

Par contre, CB va battre Dijon de quinze longueurs (71-56), avant de repartir pour une nouvelle série de cinq victoires. Dans cette belle période, les Choletais vont parvenir à s’imposer dans la manche retour du derby face au Mans (77-75, 23e journée).

La fin de saison se résumera à deux défaites et à une victoire, sur le terrain de l’ASVEL (78-76, 26e et dernière journée). Ainsi, les Choletais prennent place sur le podium, une nouvelle fois. Le total de 18 victoires et 8 défaites leur permet de n’être devancer que par Dijon (23v-3d) et Gravelines (19v-7d).

TROPHÉE DU FUTUR

CB manque de peu le tournoi final

Après un huitième de finale où Cholet Basket s’est imposé assez tranquillement, le quart de finale s’est moins bien passé. En effet, face à Caen, CB s’est incliné après un match qui fut pourtant très serré.

L’entrée en lice de CB dans ce tournoi de fin de saison se fait parfaitement, avec des huitièmes de finale passés assez facilement. Pour ce faire, il a fallu éliminer Lyon en deux manches. Lors du match aller, mis à part un premier quart-temps difficile, tout s’est bien passé, avec une victoire de quinze points (60-45).

Au match retour, l’enjeu fut, pour les Choletais, d’enfoncer le clou, afin de s’éviter des frayeurs pour la qualification. Au final, ce fut bien fait, même si les Rhodaniens ont tout fait pour au-moins sauver l’honneur, en tentant de l’emporter. Mais, même si les Lyonnais se sont accrochés pendant la majeure partie de la rencontre, ce sont bien les Choletais qui sont passés. Ils ont même remporté le match retour de seize longueurs (75-59).

Par contre, en quarts de finale, ce fut plus difficile. Cholet devait affronter Caen, deuxième de Pro B. Mais tout ne s’est pas passé comme prévu, et ce dès le match aller. Lors de celui-ci, disputé en Normandie, CB a dû s’incliner (64-70). Lors de cette première manche, les Maugeois ont dominé la première mi-temps, étant en tête au quart d’heure de jeu (24-18). Mais Caen a ensuite accéléré, pour finalement l’emporter.

Au match retour, ce fut tout aussi serré. Caen creusa bien un écart (+11), mais il fut rapidement revu. Malgré ce retour du diable vauvert des Choletais, rien ne put empêcher la formation normande de se qualifier. Pas même la victoire de CB lors de cette seconde manche (63-59).