Vous êtes ici

U21 (Espoirs) - 1995/1996

 

 

espoirs_95-96.jpg
espoirs_95-96.jpg, par choletbasket

Debout de gauche à droite : Régis Boissié (5), Owens Francillonne (10), Christophe Chupin (8), Roddy Jarny (12), Stéphane Dondon (13), Jean-paul Atticot (6), Dragan Djurdjevic (14), Hervé Cimmier (11), Jérémie Maginot (7), Gregory Vergnol (15), Aymeric Jeanneau (9).

Accroupis de gauche à droite : Éric Girard (Entraîneur), Jean-François Martin (Entraîneur Assistant), Jean-Paul Chupin (Responsable), Renzo Gautelier (Kiné).

CHAMPIONNAT

Cholet Basket tel un dauphin

Avec quatre départs pour six arrivées, l’effectif des Espoirs de CB a connu des changements importants. Mais pas de quoi empécher l’équipe de faire une bonne saison, avec une place de dauphin à la clé.

Avec les départs de Stéphane Beaudinet, Athys Francis, Sylvain Letort et Gilles Jehannin, le collectif Espoir de Cholet, il eut été possible de croire à un affaiblissement. Mais les arrivées de Régis Boissié, Aymeric Jeanneau, Jean-Paul Atticot, Roddy Jarny, Christophe Chupin et Owens Francillone ont pu servir de compensation.

Cholet démarre correctement la saison, grâce à quatre victoires. Pour lancer la saison, CB a notamment vaincu Strasbourg (94-92, 1ère journée), alors que les alsaciens termineront troisièmes Aymeric Jeanneau (16pts, 13pds) et ses partenaires ont su faire ce qu’il fallait pour gagner un match au couteau.

Par la suite, Cholet continue de gagner, mais avec moins de marge. Surtout, il est moins régulier, avec les six défaites concédées entre la cinquième et la dix-neuvième journée. La première d’entre elles intervient à Dijon (54-58, 5e journée). Les Bourguignons sont les doubles tenant d’un titre qu’ils conserveront en fin de saison. CB va s’incliner lors du match suivant, à Nancy (63-71, 6e journée), ainsi que contre Lyon (57-62, 10e journée), malgré le très grand match de Jean-Paul Atticot dans la peinture (13pts, 16rbs).

Cholet va de nouveau s’incliner à trois reprises : à Montpellier (62-66, 13e journée), à Levallois (66-71, 16e journée) puis contre Dijon (56-73, 19e journée), qui sera la bête noire des Choletais lors de cette saison.

En dehors de ces six déconvenues, CB n’aura connu que des victoires, notamment en fin de saison, avec onze succès consécutifs. Dans cette série, on note d’abord le match face au Mans (74-64, 21e journée). Trois joueurs se seront mis en évidence, dans ce derby : Grégory Vergnol (22pts), Stéphane Dondon (21pts) et Jean-Paul Atticot (14pts).

Une nouvelle victoire importante aura lieu à Lyon (65-57, 24e journée), avant que la plus large victoire choletaise de la saison n’intervienne contre Besançon (94-59, 25e journée). Lors de ce match, Jean-Paul Atticot aura marqué 22 points et pris 11 rebonds.

Finalement, Cholet Basket termine en deuxième position, avec 24 victoires pour 6 défaites. En ce qui concerne les matches remportés, ils l’ont été sur un écart moyen de 11,4pts. L’attaque, sans être flamboyante, fut tout-de-même intéressante(72,7pts). La défense, quant à elle, aura été solide (65,1pts).