Vous êtes ici

U21 (Espoirs) - 2000/2001

 

test_espoir_00-01.jpg
test_espoir_00-01.jpg, par choletbasket

Effectif Espoirs (Tenue rouge)

Debout de gauche à droite : Vincent Mouillard (6), Romain Malet (7), William Togbeji (5), Seydou Koné (11), Stephen Brun (13), Rémi Brunel (12), Mickaël Gelabale (14), Victor Ladine (4), Armand Charles (8), Guillaume Bonneau (9), David Frappreau (10).

Staff : Jean-François Martin (Entraîneur), Jérôme Navier (Entraîneur Assistant), Nicolas Fonteneau (Préparateur Physique), Jacques Catel (Directeur), Joseph Frappreau (Responsable).

CHAMPIONNAT

Cholet de nouveau dauphin

Avec quelques mouvements assez marquants dans son effectif, Cholet Basket a su préserver son basket de qualité. Surtout, les résultats ont suivi, et les Maugeois ont réussi à prendre, une nouvelle fois, le premier accessit.

Avec les départs de Pierre Brochard, Bastien Hilbig, Claude Marquis et Olivier Bardet, il eut été possible de croire que CB allait passer une saison assez difficile. Mais, en réalité, les Maugeois, avec les arrivées de Romain Malet, William Togbegi, Seydou Koné, Victor Ladine, Armand Charles et Guillaume Bonneau, n’y ont pas pas perdu au change, surtout avec des joueurs de la trempe de Mickaël Gelabale qui sont restés dans l’équipe coachée par Jean-François Martin.

Sur l’ensemble de cette saison 2000/2001, les résultats sont très satisfaisants, avec une deuxième place au final, pour la quatrième année de suite. Avec 24 victoires et 6 défaites, les Choletais auront offert beaucoup de plaisir à leurs supporters. Ils se sont également procurés la deuxième attaque (84,1pts) et la cinquième défense (70,3pts), ce qui ne gâche rien.

CB domine Dijon de justesse pour la deuxième place. Les Bourguignons sont battus au goal-average particulier, alors que c’est Pau-Orthez qui remporte le titre de Champion de France, avec 27 victoires et trois défaites. Mais, en continuant de jouer les premiers rôles, CB montre toute son ambition. Alors, à quand le prochain titre ?

TROPHÉE DU FUTUR

Cholet conserve son titre

Bien que menée pendant la majeure partie de la rencontre, la formation maugeoise a tout-de-même su remporter cette finale à l’arraché, face à une valeureuse formation paloise (89-83).

Pau a maîtrisé le match, mais c’est Cholet qui emporte le morceau : tel est le résumé d’une finale renversante. Les Maugeois ont su gagner cette rencontre, tout en étant mené pendant l’essentiel des 40 minutes.

L’Elan Béarnais a pris les devants dès l’entre-deux, en creusant l’écart assez vite, puis en maintenant un léger break d’avance en permanence (+11, 10; +6, 20; +8, 30e), avant une fin de match…retournante. Dans ce money-time, la formation paloise a dû courber l’échine une première fois (82-80, 36e), avant de finalement s’incliner (89-83), avec beaucoup de regret.

Côté choletais, cette victoire est une réelle satisfaction, puisqu’il s’agit de la troisième dans cette compétition. Il faut surtout préciser que cette victoire en finale permet de conserver un trophée acquis l’année précédente.