Vous êtes ici

U21 (Espoirs) - 2008/2009

 

p08-09.jpg
p08-09.jpg, par choletbasket

Debout de gauche à droite : Jean-François Martin (Entraîneur), Junior Mbida (14), Michael Kessens (4), Christophe Léonard (12), Kevin Seraphin (13), Steeve Ho You Fat (15), Erwan André (10), Sylvain Delorme (Entraîneur Assistant), Jacques Catel (Directeur).

Assis de gauche à droite : Sébastien Morin (Préparateur Physique), Jean Veillet (6), Marc-Antoine Bourgault (9), Simon Barres (7), Valentin Mauve (11), Kevin Idoménée (5), Yann Courbon (Kiné).

CHAMPIONNAT

Un quatrième titre en forme de récompense

Après être partis à très haute vitesse, les Choletais ont connu un hiver en demi-teinte. Mais avec une seule défaite lors des seize ultimes matches, Cholet a su conquérir avec talent son quatrième titre chez les Espoirs.

Après avoir connu quelques saisons dans le ventre mou du championnat, CB retrouve les sommets. Renforcés par les arrivées de Junior M’Bida, Christophe Léonard, Jean Veillet, Valentin Mauve et Mickaël Kessens, les jeunes choletais démarrent la saison tambour battant. Il y a notamment un succès dans le premier choc de la saison, face à Nancy (77-68). Bien aidés par un secteur intérieur des plus conquérants, grâce au duo Steve Ho You Fat – Kevin Seraphin (35pts, 16rbs et 43rbs à eux deux), Cholet conserve la tête du classement.

Un petit rhume en hiver…

Après s’être imposés dans le derby contre Le Mans (83-73), les Maugeois connaissent un léger coup de mou au cœur de l’hiver, avec quatre défaites en six matches, à Dijon (68-97), contre Orléans (53-56), à Lyon-Villeurbanne (66-69), puis à Pau-Orthez (69-76).

…Mais une grande forme au printemps

C’est un nouveau match de haut de tableau, face au Havre (62-51), pourtant mené par un secteur intérieur de haut niveau (avec Ousmane Camara et Fréjus Zerbo) qui permet aux joueurs de Jean-François Martin de se relancer, et de repartir pour une belle série, en ne s’inclinant qu’une seule fois lors des seize dernières rencontres de la saison. Lors de cette phase retour flamboyante, on notera les succès à Nancy (74-68, avec un Kevin Seraphin de gala : 19pts à 9/9, 11rbs, 6fps et 3pds pour 26 d’évaluation) et au Mans (65-62, grâce aux 20pts, 6rbs pour 20 d’éval de Christophe Léonard et aux 9pts et 12rbs de Kevin Seraphin).

Le dernier mois de compétition est marqué d’abord par le match le plus spectaculaire de la saison à la Meilleraie, avec une victoire à suspense contre l’ASVEL (102-98). Portée par un cinq majeur de haut niveau (tous à dix points ou plus), avec aussi six joueurs à 10 ou plus d’évaluation et avec un Paul Lacombe en grande forme (24pts à 50% dont 4/5 à 3pts, 5fps, 8rbds, 5ints et 3pds pour 30 d’éval), la formation villeurbannaise n’aura pas été facile à battre. Pour vaincre, les Choletais ont été eux aussi portés par un cinq majeur avec une évaluation à deux chiffres et avec plus 10pts marqués par joueurs. Un trio a notamment mené le collectif de CB : Marc-Antoine Bourgault, Christophe Léonard et Kevin Seraphin, avec 69pts, 21rbs et 70 d’éval à eux trois.

Au final, avec 55 points (25v-5d), CB décroche son quatrième titre de Champion de France Espoirs. Au niveau des statistiques collectives, c’est très bon là aussi : 2ème attaque (78,6 points) et 5ème défense (67,8 points encaissés). Au classement général, Cholet aura devancé Le Havre (54 pts, 24v-6d) et Nancy (51 pts, 21v-9d).

equipe-espoirs-2008-2009-ch.jpg

TROPHÉE DU FUTUR

Un bon démarrage, mais un atterrissage anticipé

Ce n’est pas parce qu’une équipe réalise une très bonne saison que celle-ci va ensuite s’avérer imbattable lors du Trophée du Futur. N’est-ce pas, CB ?

Les Choletais se retrouvent au cours du mois de juin à Orléans, pour le dernier tournoi de la saison. S’il était légitime d’avoir de très fortes attentes envers l’effectif Maugeois, il était aussi compréhensible de voir celui-ci dans une moins bonne dynamique, après une quinzaine de jours de repos…

Pourtant, le score du quart de finale ne laisse rien présager de mauvais puisque c’est une victoire de vingt points (80-60). Ce succès est notamment l’œuvre d’un secteur intérieur qui aura été la grande force choletaise cette saison : le trio composé de Kevin Seraphin, Christophe Léonard et Steve Ho You Fat aura porté CB avec 54pts, 28rbs et 65 d’éval cumulés.

En demi-finale, c’est l’équipe hôte de ce Trophée du Futur qui se dresse face à la formation choletaise. Il s’agit des Orléanais, qui, avec Nobel Boungou Colo, ont créé la surprise au tour précédent en éliminant Nancy, pourtant troisième de la saison régulière.

Les deux équipes se sont rendues coup pour coup, dans un match très accroché. Pourtant, CB était largement devant à la pause (46-32). Rien, vraiment, ne pouvait prévoir ce qu’il allait ce passer ensuite. Le scénario ? Steve Ho You Fat et Kevin Seraphin très vite pénalisés par les fautes. Puis un retour en quatrième vitesse de l’Entente Orléanaise, avant un succès des locaux arraché d’un point, qui se sera finalement dessiné dans la prolongation (83-84).

Nobel Boungou Colo fut le leader de la formation du Loiret avec un double-double : 23pts, 12rbs et 27 d’éval. Côté Choletais, les meneurs furent Christophe Léonard (19pts et 11rbs) et Marc-Antoine Bourgault (14pts, 9rbs pour 20 d’éval).