Vous êtes ici

U21 (Espoirs) - 2009/2010

 

 

p09-10.jpg
p09-10.jpg, par choletbasket

1er rang : Jean-François MARTIN (Entraîneur), Dimitri GABARD (Entraîneur Assistant), Sébastien MORIN (Préparateur Physique), Matthieu ROBIN (8), Kevin IDOMENEE (5), Vafessa FOFANA (12), Erwan ANDRE (11), Clément FAROUX (9), Yann COURBON (Kiné), Jacques CATEL (Directeur), Sylvain DELORME (Entraîneur Assistant).

2ème rang : Simon BARRES (7), Jean VEILLET (6), Paul BOURGEOIS (14), Maxime CHUPIN (15), Rudy GOBERT (15), Damien STACCIOLI (4), Aurélien PATEY (11), Michael KESSENS (9), Christophe LEONARD (12).

CHAMPIONNAT

L'année de la confirmation

Cholet Basket est devenu Champion de France Espoirs Pro A pour la seconde année consécutive. Un succès somme toute logique mais qui a bien failli échapper aux jeunes choletais au terme d’un championnat incertain jusqu’au bout.

Pour cette saison 2009/2010, Cholet Basket doit composer sans trois de ses joueurs cadres. L’arrière Marc-Antoine BOURGAULT a pris la direction des Etats-Unis, le pivot Kevin SERAPHIN a intégré le groupe professionnel et l’ailier fort Steeve HO YOU FAT est prêté à Antibes (Pro B). Le jallaisien Maxime CHUPIN, de retour de prêt, ainsi qu’Erwan ANDRÉ, de retour de blessure, doivent assurer la relève au poste 5 et 4.

L’effectif Espoirs nouvelle version apparaît très vite prometteur. Cholet Basket remporte ses 5 premiers matches. Erwan ANDRÉ surprend, sa rupture des ligaments croisés n’est plus qu’un lointain souvenir. Lors de la 2ème journée, il signe un gros double double avec 19 points et 16 rebonds face à Hyères-Toulon. L’intérieur guadeloupéen répond encore présent lors de la première défaite choletaise à Dijon. Il inscrit 35 points mais Cholet Basket, privé de trois joueurs majeurs, s’incline de peu en prolongation.
Le groupe de Jean-François Martin reprend sans plus tarder sa marche en avant et réalise un carton face à Poitiers lors de la 10ème journée, 103-64. C’est cette fois-ci au tour de Christophe LÉONARD de briller avec 25 points, 7 rebonds et 6 passes décisives. Cependant, gare à l’excès de confiance. Au match suivant, Nancy inflige une défaite nette et sans bavure à CB, 84-57.

Cholet doit alors se reprendre pour rattraper au classement le leader dijonnais. Mais le 9 janvier, les Choletais se heurtent à la solide équipe villeurbannaise. L’Asvel arrache la victoire 71-69 et entre sérieusement dans le bal des prétendants à la victoire finale. Cholet Basket va se ressaisir, et de fort belle manière, en enchainant 10 succès de rang. L’occasion de prendre sa revanche face à Dijon et Nancy, vainqueurs à l’aller. Dans cette très bonne passe choletaise, les joueurs cadres ne vont pas décevoir. Le 13 février, à Roanne, Maxime CHUPIN, auteur de 21 points et de 12 rebonds, montre qu’il est bien un jour clé du dispositif choletais.

Même si durant cette période tout semble aller pour le mieux, il reste encore quelques points à perfectionner. Les Choletais développent un jeu assez inégal et éprouvent quelques difficultés à fournir des matches pleins. Cela aboutit à une défaite logique le 3 avril. Paris s’impose 77-73 face à des Choletais peu conquérants et totalement dominés aux rebonds. Il reste 5 matches de championnat et malgré la bonne série choletaise, CB ne compte qu’un point d’avance sur son poursuivant villeurbannais. Le match CB-Asvel sera déterminant.
Un match qui bascule logiquement du côté de Cholet qui en profite pour récupérer le point average, 76-64. Lors de cette partie, c’est Jean VEILLET qui est sorti de sa boite en inscrivant 20 points et en prenant 7 rebonds. A 3 matches du terme du championnat, CB compte 2 points d’avance sur Villeurbanne. Cholet Basket est en passe d’être Champion de France. C’est du moins ce qui trotte dans la tête des joueurs qui se relâchent. Alors qu’il suffit d’une victoire, Cholet s’incline lourdement au Havre et de justesse face au Mans, 69-67. A l’origine de cette défaite une nouvelle fois, de nombreux ballons perdus.

Tout est bien qui finit bien. Cholet Basket, porté par Erwan ANDRÉ, ne laisse pas passer sa dernière chance en dominant facilement Rouen à la Meilleraie, 77-52. La pression retombe, c’est enfin officiel. Pour la deuxième année consécutive, Cholet Basket est Champion de France Espoirs Pro A. Une performance qui vient récompenser l’investissement du club dans la formation des jeunes joueurs.

photo-espoirs-09-10.jpg
photo-espoirs-09-10.jpg, par a3web
TROPHÉE DU FUTUR

La revanche du dauphin

Le traditionnel Trophée d’après championnat regroupant les huit meilleures équipes de la saison, n’aura pas souri aux choletais. En quarts de finale, Cholet, emmené par un bon Christophe LÉONARD (18 points, 7 passes) s’arrache pour venir à bout de Dijon 67-61. Place aux demies face au dauphin villeurbannais. Au final, un grand sentiment de frustration, l’Asvel tient sa revanche. Les 37 points de Christophe LÉONARD n’y auront rien fait. Menés de 4 points à 30 secondes de la fin du match, les villeurbannais s’imposent 84-80 après prolongation. Les choletais ne réaliseront pas le doublé. En revanche, Villeurbanne ira au bout de l’aventure et son meneur Paul Lacombe sera élu MVP du tournoi.

Au final, la triplette Erwan ANDRÉ, Christophe LÉONARD et Maxime CHUPINaura marqué de son empreinte la saison des Espoirs de CB. Erwan ANDRÉ termine à la 4ème place du classement de l’évaluation individuelle avec un très joli 18,9 de moyenne. Christophe LÉONARD prend la 7ème place du classement des meilleurs scoreurs du championnat avec 16,1 points de moyenne. Il est surtout une nouvelle fois élu dans le 5 majeur du Championnat. Etonnant pour un intérieur, Maxime CHUPINest pourtant bel et bien le joueur le plus adroit du championnat à trois points. Il a rentré 37 tirs sur 83 tentatives pour une réussite de 44,6 %.