Vous êtes ici

1979/1980 (Excellence Régionale)

1er rang : Bruno PASQUIER (15), Christophe GUINAUDEAU (14), Laurent BITEAU (13), Laurent GRIMAUD (11), Thierry CHEVRIER (5).

2ème rang : Alain Bondu (Dirigeant), Dennis Calzonetti (Entraîneur), Yves LESUR (10), Jean-Louis GAUTIER(12), Alain BAUDRY (4), Jacques LESUR (9), Michel LEGER(Président).

Championnat

CB aux portes du Championnat National

Cette fois-ci, la compétition fût plus serrée pour le capitaine Yves Lesur et les siens. L'équipe enregistre le renfort de Jacques Lesur en provenance de Jallais et de Jean Louis Gautier

Dans ce championnat se présente justement Jallais, Bégrolles en Mauges et la Vaillante d'Angers. Lors de la première journée CB s'impose sur le terrain de l'ASPTT Nantes 85-77. Pour leur second match les Choletais reçoivent un sérieux candidat pour la montée à savoir les joueurs de la Vaillante emmené par Momir Zagorac (33 points). Il n'en sera rien puisque l'équipe des Mauges avec 5 joueurs à plus de 10 points, dont 26 pour Thierry Chevrier, s'impose 92-53, bien que Benoît Morillon (17 ans) ait explosé le panneau choletais pendant l'échauffement.

CB connaît sa toute première défaite (après 80 matchs gagnés de rang) face à Bégrolles, prétendant à la montée. Handicapés par les fautes des frères Lesur et malgré un excellent Alain Baudry (31 points), les Choletais s'inclinent 70-66.

Cela n’empêche pas CB de virer en tête du classement à la mi-saison à égalité avec la Vaillante d'Angers. Lorsque CB se rend à la Vaillante les joueurs s'attendent à un match difficile. Il n'en est rien puisque l'équipe des Mauges s'impose sans problème 81-63 avec 36 points de Thierry Chevrier contre 22 points à Momir Zagorac. C'est huit jours plus tard face à Bégrolles encore une fois, que CB encaisse sa seconde défaite de la saison. Les autres équipes du championnat allaient en faire les frais. Le Pouliguen subit une lourde défaite 134 à 49 à Cholet puis Jallais cède 108-34.

Finalement CB remporte le championnat d’Excellence Région avec une victoire de plus sur son dauphin Bégrolles en Mauges. Ce titre permet aux choletais d'accéder au championnat de Nationale 4.

Extrait du livre "Cholet Basket: 25 ans au sommet" de Michel Gourichon

78/79 et 79/80 : CB à l’assaut de la Région 

Fort de ses 320 licenciés (187 chez les masculins et 133 chez les féminines), Cholet Basket va poursuivre sa progression en Excellence Région pour cette saison 79/80. A l’aube du championnat, les objectifs sont clairement affichés par le président Léger. CB veut fêter son 5ème anniversaire en Nationale et il est hors de question de rater la dernière marche avant la Nationale IV. Le renfort de J Lesur (Jallais) sera précieux dans le secteur intérieur choletais.

Dans cette poule d’excellence régionale, nous retrouvons quatre équipes du département : CB mais également Bégrolles, la Vaillante Angers et Jallais. Si CB est annoncé comme grand favori de ce groupe, Bégrolles et la Vaillante sont bien décidés à jouer les trouble-fête. Pour Jallais, la tache s’annonce très difficile, depuis justement le départ de J Lesur pour CB.

L’équipe, toujours entraînée par D Calzonetti, commence par une victoire sur le terrain de l’ASPTT Nantes (85-77). La seconde journée voit CB recevoir la Vaillante. Les Angevins, relégués de N4, espèrent bien être les premiers à faire chuter la belle machine choletaise. Il n’en sera rien. Malgré un super Momir Zagorac (auteur de 33 points), la bande à Chevrier s’impose sur le score sans appel de 92 à 53. Pourtant, Benoît Morillon (17 ans), lors de l’échauffement, avait explosé le panneau choletais. Mais cela n’a pas été suffisant pour aider les joueurs de la Vaillante. Ou était-ce une façon originale de saluer ses coéquipiers avant de partir pour huit mois en stage aux Etats-Unis ?

Pour la 3ème journée, Bégrolles se présente à Du Bellay avec la ferme intention de faire douter CB. B.Méchineau (qui a déjà goûté à la N4), A.Barré et B.Chaillou (ex JF),…ont eux aussi des ambitions et espèrent pouvoir accéder à l’échelon supérieur la saison prochaine. Mais les coéquipiers de Th Chevrier ne l’entendent pas de la sorte et c’est à un match âprement disputé que les 350 spectateurs de Du Bellay assistent. La tension se mesure sur le terrain : maladresse de part et d’autre, grand nombre de fautes ; Bégrolles vire en tête à la mi-temps (30.29). Mais CB, même handicapé par les fautes, ne baisse pas les bras et repasse devant (41.36 à la 25’). Chacun exploite au mieux les faiblesses de l’autre et, à 4’ du terme, les 2 équipes sont au coude à coude (59.59). Dans la dernière ligne droite, les accélérations de Chaillou et Barré auront raison d’une équipe de CB, handicapé par la sortie des frères Lesur (30’ et 33’). A Baudry, auteur de 33 pts, avait pourtant tout fait pour contrarier les plans de la Régina. En s’inclinant 70 à 66, CB vient d’enregistrer sa première défaite officielle après 80 matchs victorieux. Un record de longévité certainement…

La suite des matchs aller voyait CB dominer successivement ses adversaires dont Le Mans (101.63) et St Pavin (90.51). A mi-parcours, CB et la Vaillante se partagent la première place avec une seule défaite en 11 matchs ; Bégrolles est en embuscade à deux points (2 défaites). La seconde partie du championnat promet d’être haletante entre ces trois prétendants. C’est au cours des 13ème et 14ème journées que tout va se décider.

Lors de la 13ème journée, CB se rend à la Vaillante accompagné de ses supporters qui ont fait le déplacement jusqu’à Angers. Mais de suspense, il n’y en eut point. Menant de neuf points à la pause, CB allait s’imposer facilement 81 à 63. Chevrier (36 pts) et Y Lesur (17 pts) auront été les artisans de ce succès ou seul, en face, M Zagorac a limité les dégâts (22 pts à son actif).

Huit jours plus tard, CB se rend à Bégrolles. Devant 600 spectateurs, les hommes de Calzonetti espèrent bien prendre leur revanche du match aller. Mais la crispation, qui se lisait sur les visages choletais avant la rencontre, allait devenir une alliée pour des bégrollais qui laissaient sur place les Choletais dans la première mi-temps (44.25). Chevrier, le tireur d’élite de CB, avait parfaitement été muselé par Barré, ne réussissant qu’un seul panier durant cette première période. Le retour des vestiaires allait cependant voir les visiteurs refaire une partie de leur handicap en revenant, à la 28’, à 9 pts de la Régina (54.45). Mais, comme au match aller, CB allait être handicapé par le poids des fautes ; J Lesur et A Baudry rejoignaient le banc aux 29ème et 30ème minutes. Dès lors, la messe était dite et Bégrolles s’envolait vers un nouveau succès (75.57). Ce succès, important pour les locaux, voyait un regroupement en tête des trois leaders, promesse d’une fin de saison très incertaine. Le championnat continuait et le Pouliguen allait faire les frais de cette défaite de CB à Bégrolles. A Du Bellay, les équipiers de Chevrier lançaient l’artillerie et écrasaient le Pouliguen 134 à 49. Les chiffres évoquent d’eux même cette supériorité : 28.0 à la 6’, 41.1 à la 15’, 69.15 à la pause. Sans doute un record….

A trois journées de la fin, CB et la Vaillante se partagent toujours la 1ère place (17V.2D) devant Bégrolles (16V.3D). Lors de la 20ème journée, la Vaillante allait laisser passer sa chance, chutant de deux petits points à St Jean de Monts. Elle était rejointe à la seconde place par Bégrolles, victorieux au Mans. CB continuait sa marche en avant face à Jallais, alors lanterne rouge. Les jallaisiens, qui venaient de remporter leur 1er succès, ne pouvaient lutter à armes égales et s’inclinaient 108 à34. Seul, un certain Eric Girard, pour Jallais, arrivait à tirer son épingle du jeu (16 pts). Baudry (28 pts) et Chevrier (40 pts) avaient été les bourreaux de Jallais.

Avant la dernière journée, une victoire séparait CB, le leader, de Bégrolles, son dauphin. Alors que la Régina s’imposait sans jouer (forfait du Pouliguen), CB se rendait à St Pavin sans Chevrier et avec un Y Lesur diminué, mais sans grande crainte puisqu’ils n’avaient remporté que quatre rnatchs. Est ce l’excès de confiance ? Toujours est-il que CB ne s’imposait que de 7 points après un match plutôt équilibré : 36.39 à la pause pour CB, 61.60 à 4’de la fin.

Cette victoire permettait à CB de remporter le titre d’excellence région, mais surtout d’accéder à la Nationale 4. Joueurs et dirigeants pouvaient souffler les cinq bougies de CB. Pour les supporters, le gâteau allait avoir la forme d’un match amical international opposant CB aux portugais du SEAD Lisbonne. La cerise sur ce gâteau était apportée par la section féminine avec un premier titre de championne de promotion d’excellence départementale. Jolie récompense pour ce groupe, entraîné lui aussi par D Calzonetti et qui grandi quelque peu à l’ombre de son voisin masculin. Mais gageons que ces dames apporteront leur écot à la salle des trophées de CB…

Le premier étage de la fusée CB était achevé. Mais le parcours était encore long avant d’installer le second étage, signifiant l’accession en Nationale 1.