Vous êtes ici

David Gautier
David Gautier
Ailier
8
Né le : 08 janvier 1980
A : Cholet
Taille : 2m04
Poids : 90kg
Nationalité : Française
Situation de famille : Marié, 2 enfants
- 2005/2006 : Cholet-Basket (Pro A). A l'âge de la maturité physique, David Gautier voit bizarrement son rendement s'étioler. Les premières conséquences de ses pépins physiques qui seront bientôt responsables de sa fin de carrière ? C'est possible, mais toujours est-il que l'intéressé entame ce nouveau volet en qualité de rotation de Cédric Ferchaud et Olivier Bardet. De retour dans le cinq à compter de la victoire face à Nancy, il monte en puissance à l'approche des playoffs. Intraitable face à Bourg (15 points ; 4 rebonds ; 4 fautes provoquées) lors de la dernière journée, il s'éteint quelque peu en playoffs, où CB est sorti dès les quarts par Pau. Pour résumer, voilà une saison guère représentative du pedigree de David Gautier (5,8 points ; 3,8 rebonds ; 1,2 passe en 17') et de son potentiel supposé lors des premiers frimas de sa carrière, qui prendra fin un an plus tard, à Gravelines.

- 2004/2005 : Cholet-Basket (Pro A). A juste titre, il eut le sentiment de revivre ses jeunes années choletaises. Et pour cause : l'effectif de Ruddy Nelhomme est en majeure partie constituée de fruits du panier local (Malet, Bardet, Ferchaud, Mipoka, Kahudi, Bendriss, Bilba). Pour David Gautier, ce sont aussi les retrouvailles avec l'Europe. Le Choletais pur souche, très complémentaire des artilleurs qui l'entourent (Ferchaud et Bardet entre autres) se montre un poil moins performant en Uleb (7,1 points ; 3,6 rebonds) qu'en Pro A (7,5 points à 56 % ; 4,3 rebonds). La fin de saison est une double peine : CB est sorti dès le tour préliminaire des playoffs par Le Havre, et doit subir la loi gravelinoise en finale de Coupe de France (8 points et 5 rebonds). Le gros regret de toute une génération façonnée sur les bords de Moine.

- 2003/2004 : Strasbourg (Pro A). La saison du rachat, sous la férule d'Alain Weisz, et dans le sillage de vieux briscards comme Crawford Palmer, du regretté Thierry Rupert ou encore Keith Jennings. Hélas, la blessure de ce dernier va hypothéquer les chances en playoffs de la Sig. " Sans cela, on aurait pu être champion ", dira David Gautier bien plus tard. Et le Choletais, dans cette affaire ? Globalement fidèle à ses standards même si, du fait de la concurrence renforcée, il devra cravacher pour conserver sa place dans le cinq alsacien. Plus adroit de loin (36 %), il indique à qui veut l'entendre qu'il a encore muri (9,4 points ; 4,7 rebonds en 23'). C'est son club formateur qui va en profiter.

- 2002/2003 : Strasbourg (Pro A). Collectivement, voilà une saison cauchemardesque. La première de David Gautier dans sa jeune carrière. Qu'on le dise de suite, il y est totalement étranger, et tient même le navire alsacien à flot, en début de saison, où il se montre absolument stratosphérique malgré le climat général (16,3 points à 54 % ; 3,8 rebonds ; 4,7 fautes provoquées ; 16,2 d'évaluation entre la 1ere et 12e journée de championnat). Fort heureusement, la Sig a de la chance dans son malheur : lanterne rouge (une seule victoire sur les 13 derniers matches), elle conserve sa place en Pro A, du fait du passage à 18 clubs. L'abatage du Choletais (12,4 points ; 3,9 rebonds en 28 minutes), une nouvelle fois all-star, n'aura donc pas été totalement vain.

- 2001/2002 : Strasbourg (Pro A). Au sein d'un effectif pléthorique (El-Amin, Forte, Occansey), il satisfait d'entrée les attentes placées en lui. Il surnage même, au cœur d'un début de saison pourtant compliqué pour la Sig. Il joue par ailleurs un très mauvais tour à son ancien club, au Rhénus (17 points, 7 rebonds et 24 d'éval), avant de totalement affoler les compteurs face à Dijon, où il se met en mode double-double (24 points et 12 rebonds, 36 d'éval, son record en Pro A). Hélas, le changement de club, émancipatoire d'un point de vue individuel (Gautier participera aux playoffs cette année-là), ne fait pas tout. La Sig manque en effet les playoffs, malgré ce qui restera la meilleure saison dans l'élite de sa recrue (12,6 points à 50,2 % à deux points ; 4,4 rebonds ; 2,6 passes ; 13,9 d'évaluation en 28 minutes).

- 2000/2001 : Cholet-Basket (Pro A). La croissance se poursuit à vitesse grand V pour le Choletais, désormais plus dense (17 points et 11 rebonds face à Levallois), et en phase de progression sur son shoot à distance, qui demeure jusqu'alors son péché mignon. Au Havre, pourtant ciblé, il fait un récital sur la ligne des lancers (18/21 !). Hélas, malgré la saison exemplaire de son ailier (13 points à 51,9 % ; 4,3 rebonds en 26 minutes), CB n'accroche pas les playoffs. Un fin de cycle (Eric Girard est sur le départ) synonyme de nouveau départ pour David Gautier. Le Maugeois rejoint Strasbourg, 4e de la saison. A 21 ans, il est déjà presque à l'apogée de sa carrière.

- 1999-2000 : Cholet-Basket (Pro A). Statut renforcé, temps de jeu qui s'accroit, pression de la confirmation : pour sa 2e saison pro, le Choletais pur jus doit mettre les bouchées doubles pour venir appuyer la qualité de sa première année dans le grand monde. S'il balbutie son basket en début d'exercice, il se lâche totalement ensuite, au point de faire tomber ses records semaine après semaine (19 points à 7/9 à Besançon). Bref, le bizut est devenu une rotation de choix dans l'effectif choletais (7,6 points ; 2,1 rebonds). Et quelle efficacité (62 % à deux points) ! La Pro A est séduite ? Ok, mais pas autant que la scène de l'Euroligue, où il va littéralement subjuguer. Le Real s'en souvient encore. Lors de la réception des Espagnols à la Meilleraie, Gautier est au four et au moulin (26 points et 11 rebonds). Dire qu'il vient d'avoir 20 ans... Dans les couloirs de la Meilleraie, les dirigeants ibériques se rencardent sur ce jeune français aux mains de velours. Ils reviendront à la charge en fin de saison. Mais Gautier est un homme de parole et fait le choix de demeurer à Cholet.

- 1998-1999 : Cholet-Basket (Pro A). Pour une première saison pro, il est certain qu'on a vu pire ! Si David Gautier retrouve ses potes de chambrée et de jeunesse (Bardet, Jeanneau, Marquis, Ferchaud), il évolue pour ses débuts pros avec une cavalerie de vieux briscards du monde pro (Villalobos, Miller, Fortier, Micoud). Très peu impressionné, il fait régulièrement admirer sa patte gauche teintée d'élégance. Il lui fait certes un temps d'adaptation, mais le néo-pro signe une fin de saison remarquable, pour un jeunot de 19 ans (15 points, 3 rebonds et 4 passes à Toulouse). Exemple parfait en finale de Coupe de France, à Bercy, face à Strasbourg, où il marque une nouvelle fois les esprits par sa précocité et sa polyvalence (14 points, 5 rebonds en 21 minutes). A 19 ans, l'avenir lui dresse un tapis rouge.

Equipe de France : David Gautier fut un grand habitué des équipes de France, notamment chez les jeunes. L'aventure en bleu démarre en 1995, avant même que le Choletais ne rejoigne l'Insep. Lors de l'Euro portugais, il fait équipe avec Roddy Jarny et Yann Bonneau, et se montre plutôt discret (3,4 points ; 1,7 rebonds). En 1998, il joue un tout autre rôle en Bulgarie, en détruisant à lui tout seul la Turquie (17 points et 8 rebonds), puis la Russie (15 points en 35 minutes). Hélas, la France ne saura faire mieux que 10e.

En 1999, il prend d'abord part au tournoi éliminatoire en vue de l'Euro qui a lieu l'année suivante, en Macédoine. Il se régale notamment face à la modeste Islande (29 points à 11/19), et se montre très efficace en phase finale. Il est en effet le 2e scoreur des Bleus derrière Luca Vebobe (13 points ; 3,7 rebonds), même si la France ne joue là encore pas les premiers rôles de la compétition (8e).

Egalement présent en 2003, aux côtés de son nouveau coach Alain Weisz (qui prendra les rênes de la Sig dans la foulée), il est très peu utilisé (3 points en 7 minutes contre la Biélorussie), mais suivra en coéquipier modèle la 4e place des Bleus.

Formation : En bon Choletais doué avec un ballon dans les mains, David Gautier signe sa première licence à CB. Il y évoluera dans l'ensemble des catégories, de poussins à minimes, avant de filer vers l'Insep à 16 ans. Il y restera deux ans (10,6 points sur la 1ere saison), y côtoiera bon nombre de champions (il fut proche du cycliste Arnaud Tournant), et évoluera notamment avec Jérôme Moïso, Tony Parker (lors de la 2e année), Thomas Dubiez ou encore le futur Choletais Mamoutou Diarra. Engagée en Nationale 2, la pépinière fédérale accèdera même sportivement à la N1, lors de la création de celle-ci. Lors de sa cette seconde année à l'Insep, CB cherche à le rapatrier et lui fait signer un premier contrat professionnel.

Biographie : Né à Cholet, David Gautier fut très clairement l'une des pépites de la génération 1980. Hélas, une vilaine blessure déclarée lors de sa saison à Gravelines (une tumeur de Tarlov), aux causes et aux effets d'ailleurs inexpliqués, lui valent hélas d'interrompre sa carrière à seulement 27 ans. Frustré, il n'en a néanmoins pas terminé avec le basket. Dès 2008, il participe à une séance de travail avec les cadets de CB, dans l'optique de son diplôme d'entraîneur. En parallèle, revenu résider à Angers, il monte avec son épouse un centre de remise en forme. Un projet qui lui permet de faire au mieux le deuil de sa carrière de basketteur. Il refoulera pourtant les parquets "pour le fun", avec Angers BC, où il démarre sa carrière d'entraîneur en compagnie des poussins, benjamins et minimes. Il évoluera même en DM3 avec l'ABC, avant d'offrir une Coupe de l'Anjou au club angevin, en 2011. Il fait ensuite valoir ses qualités de coach du côté de l'UF Angers Basket, où il prend en main les rênes des Minimes France. Il y drive notamment la fille d'Olivier Allinei, autre ancien Choletais. Pas forcément intéressé par une carrière d'entraîneur chez les pros, il intègre pourtant le staff de l'équipe de France U16 féminine, avant de prendre le manche de l'équipe professionnelle de l'Ufab, au cours de la saison 2016/2017. Il remplace alors David Girandière, récemment limogé.
Entraîneur :
- 2016/2017 : UFAB49 (Cadettes France puis LFB)
- 2015/2016 : UFAB (Cadettes France)
- 2014/2015 : UFAB (Minimes Filles France)
- 2012/2014 : Angers (Minimes France)
- 2011/2012 : Angers (N3)
- 2010/2011 : Angers (Minimes France)

Entraîneur Equipe de France :
- Depuis 2015 : Entraîneur Assistant Equipe de France U16F

Joueur :
- 2010/2011 : Angers (D1)
- 2006/2007 : Gravelines-Dunkerque (Pro A)
- 2004/2006 : Cholet Basket (Pro A)
- 2001/2004 : Strasbourg (Pro A)
- 1998/2001 : Cholet Basket (Pro A)
- 1996/1998 : INSEP (N1)
- 1994/1996 : Cholet Basket (Centre de Formation)

Equipe de France :
- Sélections en Equipe de France A' et A : 13 sélections, 40 pts
- 2000 : Sélection en Equipe de France des 20 ans et moins et Participation au Championnat d'Europe
- 1998 : Sélection en Equipe de France des 18 ans et moins et Participation au Championnat d’'Europe
- 1995 : Sélection en Equipe de France Cadets et Participation au Championnat d'Europe
Entraîneur :
- 2016 : Médaillé de Bronze à l'Euro U16F (Entraîneur Assistant)

Joueur :
- 2010/2011 : Vainqueur de la Coupe de l'Anjou
- 2004/2005 : Finaliste de la Coupe de France
- 2002/2003 : Participation au All Star Game LNB
- 2002/2003 : Participation au All Star Game LNB
- 2001/2002 : Participation au All Star Game LNB
- 1999/2000 : Elu Meilleure Progression de ProA
- 1998/1999 : Vainqueur de la Coupe de France
- 1994/1995 : Champion de France Cadets
2005/2006 : Pro A - Ailier
2004/2005 : Pro A - Ailier
2000/2001 : Pro A - Ailier
1999/2000 : Pro A - Ailier
1998/1999 : Pro A - Ailier
1995/1996 : U18 (cadets France) - Ailier
1995/1996 : U21 (Espoirs) - Ailier
1994/1995 : U18 (cadets France) - Ailier
Titulaire du DEJEPS Titulaire du BE1 complet
Année / Equipe MJ Min Tr2 / Tt2 % Tr3 / Tt3 % Lfr / Lft % Ro / Rd Moy Pts Moy Int / Co BP / PD Eval
2004/2005 Cholet Pro A 33 22 92 / 164 56 20 / 41 48 43 / 81 53 45 / 97 4 247 7 1 / 0 1 / 1 10
2004/2005 Cholet Play-Offs 2 14 0 / 0 20 0 / 0 50 0 / 0 50 0 / 0 3 0 5 1 / 0 0 / 2 7
2004/2005 Cholet ULEB 12 22 34 / 69 49 7 / 19 36 10 / 22 45 10 / 33 3 85 7 0 / 0 1 / 1 8
2005/2006 Cholet Pro A 34 17 0 / 0 59 0 / 0 28 0 / 0 54 0 / 0 3 0 5 1 / 0 1 / 1 7
2005/2006 Cholet Play-Offs 5 17 0 / 0 50 0 / 0 14 0 / 0 42 0 / 0 3 0 4 1 / 0 1 / 1 6
2004/2005 Cholet Pro A 33 22 92 / 164 56 20 / 41 48 43 / 81 53 45 / 97 4 247 7 1 / 0 1 / 1 10
2004/2005 Cholet Play-Offs 2 14 0 / 0 20 0 / 0 50 0 / 0 50 0 / 0 3 0 5 1 / 0 0 / 2 7
2004/2005 Cholet ULEB 12 22 34 / 69 49 7 / 19 36 10 / 22 45 10 / 33 3 85 7 0 / 0 1 / 1 8
2005/2006 Cholet Pro A 34 17 0 / 0 59 0 / 0 28 0 / 0 54 0 / 0 3 0 5 1 / 0 1 / 1 7
2005/2006 Cholet Play-Offs 5 17 0 / 0 50 0 / 0 14 0 / 0 42 0 / 0 3 0 4 1 / 0 1 / 1 6