Vous êtes ici

José Olivero
José Olivero
Arrière/Meneur
8
Né le : 13 février 1985
A : Fairfax (USA)
Taille : 1m86
Poids : 90kg
Nationalité : Dominicaine
2010-2011 : Metros de Santiago, puis Agoldoneros de la Comarca Torreon, puis Ola Verde de Poza Rica, puis Plaza Fernando Valerio, puis Cotorras de Gustava Behal et enfin Metros de Santiago. Jose revient ensuite sur la terre de ses ancêtres pour arpenter les parquets des différentes ligues dominicaines. Mais des affaires de contrats rythment son parcours. Il s'engage tout d'abord avec les Metros de Santiago, club évoluant en Liga National de Baloncesto (7 pts - 2,4 passes). Mais après cinq matches, début septembre, il doit quitter l'équipe pour respecter un... engagement avec les Agoldoneros de la Comarca Torreon, club de 2e division mexicaine. Puis quinze jours plus tard, il signe un nouveau contrat avec Ola Verde de Poza Rica, autre club du 2e niveau mexicain, avec lequel il disputera finalement sa seule rencontre au Mexique (23 pts).

On retrouve Jose en République Dominicaine en février 2011 au réputé tournoi de Santiago. Il y brille et gagne l'épreuve avec Fernando Plaza Valerio. Jose s'était engagé avec ce club en novembre 2009 pour disputer le tournoi 2010, mais les organisateurs de l'événement l'avait jugé inéligible car le joueur avait également donné son accord à un autre club participant. De plus, au moment du tournoi, Jose évoluait à... Bordeaux. En mai 2011, Jose dispute le tournoi de Puerta Plaza, toujours en République Dominicaine, qu'il remporte avec l'équipe locale des Cotorras de Gustava Behal en scorant 32 points en finale. En juin, il évolue à San Carlos, qu'il mène à la finale d'une autre ligue du pays. Puis, en juillet 2011, il revient aux Metros de Santiago.

2009-2010 : Cholet Basket (pré-saison) puis JSA Bordeaux Basket. En quête d'un remplaçant derrière John Linehan, CB s'intéresse à lui et le signe ainsi pour un an fin juillet 2009. Mais le profil de Jose, arrière-shooteur plus que meneur, ne correspond pas aux attentes de CB. D'autant plus qu'en pré-saison son association sur le terrain avec Linehan n'a pas l'effet escompté. Fin septembre, la période d'essai de l'Americano-dominicain n'est donc pas prolongée (5,4 pts en préparation).

Jose rebondit trois mois plus tard à JSA Bordeaux, où il est signé en tant que pigiste médical. Il montre que la Pro B est un bon champ d'expression pour lui (quatre matches à plus de 20 points, dont 27 contre Nantes fin janvier). Mais recruté pour jouer meneur, Jose, toujours peu à l'aise sur ce poste (2,5 passes pour 2,7 balles perdues), ne peut sauver de la relégation l'équipe du président-NBAer Boris Diaw (12,2 pts et 8,9 d'évaluation au total).

2008-2009 : ESSM Le Portel Cote Opale. A l'été 2008, désireux de dénicher un contrat rapidement, Jose signe avec Le Portel. En Pro B, dans une équipe qui vise le maintien et où il a carte blanche, il se régale. Il dépasse douze fois la barre des 20 points, avec une pointe à 32, et termine 7e scoreur de la division.

2007-2008 : BC Siauliai puis SK Valmeira. Son cursus universitaire fini, Jose s'expatrie à l'été 2007 en Europe pour débuter une carrière pro. Son passeport dominicain, nationalité de son père qui avait débarqué sur le sol américain à l'âge de six ans après l'exil de ses parents, est un atout grâce aux accords de Cotonou. Son statut de présélectionné en équipe nationale dominicaine l'est aussi. Il trouve ainsi un emploi en Lituanie, à Siaulai (qui se prononce... Cholet), club où évolue Antonio Grant, ex-joueur de CB. Mais malgré des débuts convaincants (19,3 pts sur les quatre premiers matches en Baltic League) et 23 points face à Turk Telecom en décembre en EuroCup), Jose est évincé début février (10,7 pts en Baltic League - 8,5 en EuroCup - 8,3 en ligue lituanienne). Il finit ensuite la saison à Valmiera, club letton contre lequel il avait inscrit 25 pts et le tir de la gagne avec Siaulai lors de son premier match en Baltic League (9,3 pts en quatre matches de BBL, 11 pts - 4,2 passes en championnat).

Formation : Passionné et discipliné par son éducation, Jose devient peu à peu un " rat des gymnases ". Lors de ses années floridiennes, à Tampa, alors âgé de 13 ans, il prend même l'habitude de s'entraîner avant le début des cours, à... 5 h 30 du matin, dans un complexe sportif où son père soulève de la fonte ! Ses efforts payent. Avec W.T Woodson High, situé à Fairfax en Virginie, où il passe ses deux dernières saisons lycéennes, il brille (25 pts - 6 rbs - 5 passes/match en senior). Des prestations qui lui valent d'être sélectionné pour un All-Star Game lycéen joué à Washington, dans la salle NBA des Wizzards.

Egalement bon étudiant, il est recruté ensuite par Lehigh University, fac' située à Bethlehem en Pennsylvanie. C'est l'université la plus réputée pour son sérieux scolaire dans cette région des Etats-Unis derrière la prestigieuse Princeton. Ses cours de maths ne l'empêchent pas pour autant de se montrer compétitif sur les parquets dès sa première saison. Jose score 17 points contre Connecticut, futur champion NCAA. Jamais un joueur de première année n'avait autant marqué que lui dans l'histoire de Lehigh (11,6 sur la saison). Il inscrit le tir de la gagne en finale du tournoi de la conférence Patriot League, envoyant ainsi sa formation au tournoi NCAA. Deuxième marqueur de son équipe, il est également nommé dans le cinq des meilleurs joueurs de première année de la conférence.

Jose stagne légèrement lors de sa deuxième année universitaire (13 pts/match à 32 % aux tirs). Mais il livre ensuite sa plus belle saison en NCAA. Meilleur marqueur de son équipe (17,1 pts à 44 % aux tirs), le costaud arrière-shooteur est élu dans le cinq des meilleurs joueurs de la Patriot League. Il confirme aussi ses qualités de " clutch player " en faisant gagner Lehigh plusieurs fois grâce à des paniers marqués dans les dernières secondes. En senior, Jose finit encore meilleur scoreur de sa formation (16,4 pts après une pointe à 32 unités), est une nouvelle retenue dans le cinq type de la conférence, et devient le cinquième scoreur de l'histoire de Lehigh avec 1762 points au total.

Biographie : L'enfance de Jose se déroule dans un cadre bien particulier : les camps militaires américains disséminés dans le Monde entier. Son père, nommé à une époque colonel des forces spéciales en Afghanistan, vivote en effet de bases en bases. Jose, né dans une base militaire de Caroline du Nord, voyage donc beaucoup : Panama, Uruguay, Costa-Rica, Floride, Virginie. C'est en Uruguay où, frustré de ne pouvoir jouer au foot US, qu'il s'adonne au basket.

JD
- 2012/2013 : Caneros de la Romana (République Dominicaine-LNB)
- 2011/2012 : Metros de Santiago (République Dominicaine-LNB) puis La Villa (République Dominicaine-LNB), Plaza Fernando Valerio (République Dominicaine-LNB) et San Carlos (République Dominicaine-LNB)
- 2010/2011 : Metros de Santiago (République Dominicaine-LNB), puis Agoldoneros de la Comarca Torreon (République Dominicaine-LNB), Ola Verde de Poza Rica (République Dominicaine-LNB), Plaza Fernando Valerio (République Dominicaine-LNB) et Cotorras de Gustava Behal (République Dominicaine-LNB)
- 2009/2010 : Bordeaux (Pro B)
- PréSaison 2009/2010 : Cholet Basket (Pro A)
- 2008/2009 : Le Portel (Pro B)
- 2007/2008 : BC Siaulai (Lituanie) puis SK Valmiera (Lettonie)
- 2003/2007 : Lehigh University (NCAA)
2009/2010 : Pro A - Arrière/Meneur
Année / Equipe MJ Min Tr2 / Tt2 % Tr3 / Tt3 % Lfr / Lft % Ro / Rd Moy Pts Moy Int / Co BP / PD Eval
Cholet Pro A / / / / / /