Vous êtes ici

Lamayn Wilson
Lamayn Wilson
Ailier Fort
32
Né le : 11 juin 1980
A : Crenshaw County (USA)
Taille : 2m03
Poids : 95kg
Nationalité : Américaine
Université : Troy State
Situation de famille : Marié, 1 enfant
- 2013/2014 : Cholet Basket. De retour au bercail et fidèle à ses bonnes vieilles habitudes, il démarre la saison pied au plancher (21 points à 5/7 à trois points ; 6 rebonds à Strasbourg), tout comme CB (4 victoires sur les 4 premiers matches). Légèrement plus délié à la passe, il fait du Wilson : tantôt forçant à distance (1/8 contre Antibes et Limoges), tantôt "on fire" (6/8 derrière l'arc contre Roanne). Or, CB ne décolle pas et Jean-Manuel Sousa est débarqué. Sous l'ère Buffard, Lamayn reprend du poil de la bête, mais ne peut permettre à CB de prolonger l'aventure au-delà du Last 16 d'Eurochallenge, malgré son expérience. Pire, son rendement est sensiblement en baisse (9,8 points - 5,3 rebonds en 12 rencontres) et CB ne parvient pas à prétendre mieux que le maintien en Pro A. Un come-back clairsemé pour Wilson.

- 2012/2013 : BC Armia Tbilisi (Georgie-Superleague) puis Capitanes de Arecibo (Porto Rico-BSN) et Krasnye Krylya Samara (Russie-PBL). Une saison à bourlinguer pour lui. En Géorgie, il surnage (13,2 points - 7,8 rebonds en 9 matches de Superligue), et élève encore son niveau en Eurocup (15,0 points - 8,5 rebonds en 6 rencontres). Il quitte le club en mars pour rejoindre Samara, en passe de réussir son coup en Eurochallenge. L'apport de l'Américain se fait plus modeste (8,5 points - 3,5 rebonds), proportionnellement à son temps de jeu, mais la récompense est au bout : en conquérant l'Eurochallenge, Lamayn glane ainsi son premier titre continental.

- 2011/2012 : CEZ Nymburk (République Tchèque-NBL). Huit fois champion de République Tchèque, Nymburk fait office d'ogre national. Un statut qu'il confirme, dans le sillage d'un Wilson dans ses standards (14,5 points - 5,1 rebonds) À l'échelle continentale, c'est une autre histoire, comme l'atteste cet échec au tour préliminaire d'Euroligue. En Eurocup, Wilson croise Gravelines, que les Tchèques écrasent (22 points à 6/6 à deux points et 9 rebonds pour Wilson). Hélas, le Last 16 se dérobe.

- 2010/2011 : Budivelnyk Kyiv (Ukraine-Superleague). En début de saison, son club dispute le tour préliminaire d'Euroligue, perdu. Ainsi, c'est en Eurocup que l'Américain se voit offert une nouvelle occasion de briller. Ce qu'il fait (11,1 points - 5,5 rebonds), avec une jolie pointe contre Siauliai (20 points et 12 rebonds). Mais là encore, son équipe est fauchée en quart de finale par Cajasol. Mais c'est bel et bien en championnat que lui et sa formation brillent. Inconstant, Lamayn n'en apporte pas moins une sacrée pierre à l'édifice, se montrant très agressif vers le cercle (59,3% à deux points). Ainsi, le club ukrainien décroche le premier championnat de son histoire. L'ex et futur choletais jubile (12,5 points - 4,7 rebonds - 1,4 passe).

- 2009/2010 : Turk Telekom Ankara (Turquie-TBL). L'Américain signe très certainement ce qui est sa meilleure campagne européenne, se montrant particulièrement efficace derrière l'arc (15,6 points à 50% à trois points). Les Turcs sont ainsi du Last 16, mais malgré Wilson (25 points et 4 interceptions contre Gran Canaria), n'iront pas plus loin. Du jus manquera même en championnat, et a fortiori en playoffs, où Wilson et les siens inquiètent sérieusement le Besiktas (33 points à 6/9 à trois points - 11 rebonds). En vain, là encore.

- 2008/2009 : Nancy. Sous les ordres de Jean-Luc Monschau et aux côtés de son pote John Cox, il réalise un superbe début de saison (17,5 points à 49% - 44% à trois points - 6,9 rebonds - 1,5 passe - 20,6 d'eval entre la 1re et 9e journée). Si offensivement, le Sluc détonne, c'est ainsi en grande partie grâce à son Américain, tout comme la baisse de régime collective qui pointe à l'entrée de l'hiver est liée au rendement en baisse de celui-ci. Plus grave encore : en février, Lamayn se fracture le métacarpe de la main droite. Absent deux mois, son retour est marqué par... un double-double (19 points et 11 rebonds en 24 minutes). Hélas, emprunté en playoffs, il ne peut permettre au Sluc, battu par l'Asvel en demi-finale, de se hisser sur le toit de la Pro A. Idem en Euroligue, où son apport, honorable (12,7 points - 6,2 rebonds - 50,5 % à 2 points en 9 matches), n'est qu'anecdotique. Le Sluc demeure à des années lumières du Top 16 (2 v - 8 d).

- 2007/2008 : Lyon-Villeurbanne (Pro A). De retour en France et en quête d'un titre, il est partiellement récompensé, puisque l'Asvel conquiert la Coupe de France, à Bercy, en finale face à... Cholet. Une finale où il se montre très discret, ce qui tranche par ailleurs avec une saison aboutie. En Pro A, d'abord, où il retrouve ses vieux réflexes d'il y a deux saisons (33 points, 10 rebonds et 5 fautes provoquées contre Roanne). Hélas, les As se refusent à lui, l'Asvel buttant sur CB en demi-finale à Toulon. Mais l'Américain se montre intraitable en playoffs, notamment en finale devant Nancy, qu'il s'apprête pourtant à rejoindre la saison suivante. Lors de la 2e manche, il enflamme littéralement l'Astroballe, en signant un magnifique 7/11 à trois points (37 points, 7 rebonds, 36 d'eval'). Hélas, le Sluc aura raison des Lyonnais lors de la belle. Mais la belle histoire entre Wilson et le France est amenée à se poursuivre.

- 2006/2007 : Cantu (Italie-Série A). Après un passage par la Summer League, il quitte Cholet et ses fans ("les plus sympas", dira-t-il plus tard) pour rejoindre Cantu et ses supporters reconnus, là aussi ("les plus chauds"). Non européen, le club italien doit s'accrocher pour tenir son rang en championnat. Lamayn, lui, perd quelque peu ses repères acquis la saison passée, notamment derrière l'arc (27,7 %). Aux côtés d'un certain Donnie Mc Grath, et d'un contingent US fort dense, il conclut une saison mitigée (9,2 rebonds - 5,8 rebonds).

- 2005/2006 : Cholet Basket. Pour sa découverte de la Pro A, il connaît d'abord quelques difficultés, au même titre que son équipe, toujours bredouille après trois matches. Et c'est devant Brest qu'il connaît un premier déclic, lors d'une victoire pleine de panache à Châlon (35 points à 6/9 à trois points ; 8 rebonds ; 35 d'eval'). Un premier carton offensif qui en appelle un second, plus éloquent encore, quelques semaines plus tard contre Nancy, cette fois à la Meilleraie, au cours d'un incroyable triple-double (37 points, 16 rebonds, 13 fautes provoquées !). Entre la 3e et la 10e journée, il connaît ce qui sera sans aucun doute l'un des plus beaux épisodes de carrière (24,0 points - 8,9 rebonds - 4,3 fautes provoquées - 25,1 d'eval' en 30 minutes). À Noël, il retourne brièvement se marier aux Etats-Unis pour participe au All-Star Game. Plus inconstant par la suite (30 points contre Hyères, puis seulement 7, la journée suivante, devant Villeurbanne), il continue néanmoins de faire parler son jump (17 rebonds contre Reims), mais ne permet pas à CB de continuer l'aventure en Coupe FIBA au-delà de la phase de poule (après deux défaites contre le Dynamo Moscou notamment, CB prend la 3e place de sa poule). Pourtant, l'ailier fort américain s'y montre là aussi précieux, quoique parfois enclin à forcer quelque peu (16,5 points - 6,2 rebonds). Puis vinrent les playoffs, où CB domina d'abord Roanne lors du tour préliminaire (27 points à 4/5 à trois points ; 10 rebonds lors de la 3e manche), avant de tomber en trois manches devant Pau (vainqueur de la saison régulière), ensuite. Plus tard, il avouera, au sujet de cette saison prolifique, avoir "vécu dans l’un des meilleurs endroits qu'il soit en matière de basket".

- 2004/2005 : Ludwigsburg (Allemagne- –Bundesliga). Opération maintien pour Lamayn, qui rejoint un club promu en Bundesliga la saison précédente. En Allemagne, il est comme un poisson dans l'eau et vit pour la première fois une saison pleine, qu'il ne parvient cependant pas à matérialiser pour un titre. Son équipe échoue en effet en demi-finale de la Coupe d'Allemagne, mais à titre individuel, Lamayn marque les esprits. Invité au All-Star Game, où il rend explicite son côté spectaculaire, il se montre intraitable à mi-distance et dans la conquête du cercle (55,7 %), tout en se montrant cohérent sur l'ensemble de la saison (15,8 points - 6,2 rebonds). En Allemagne, il prend également une nouvelle dimension, puisqu'il est élu meilleur défenseur du championnat, achevé à une jolie 8e place.

- 2003/2004 : Avdotor Saratov (Russie-–Superleague) puis Santa Lucia Realty (Philippines-PBA), Florence Flyers (USBL) et Cedar Rapids River Raiders (USBL). En Russie, il endosse directement la casquette de leader offensif. Collectivement, il s'agit pourtant d'une saison mitigée, puisque son équipe est reléguée de Superleague russe, alors que le futur choletais fait feu de tout bois (16,3 points - 6,6 rebonds). D'autre part, son club se libère en Coupe FIBA, où il dispute la finale de la Conférence Nord. Perdue, hélas, devant le Dynamo Moscou. Là encore, il est décisif (17,3 points - 8,2 rebonds). A l'été 2004, il met le cap sur la Chine, pour y disputer la Summer League. Il surclasse d'ailleurs son monde (31,2 points et meilleur marqueur - 7,5 rebonds).

- 2002/2003 : BK Sonto Riga (Lettonie-LBL) puis Brevard Blue Ducks (USBL). C'est en Lettonie qu'il signe son premier contrat pro. Près de la Baltique, il signe un exercice décapant, tant en championnat (15,4 points - 7,2 rebonds) qu'en Coupe FIBA (16,1 points - 7,2 rebonds). Suffisant pour s'inviter au All-Star Game letton. Il doit pourtant quitter le club (2e de la saison régulière et 3e de son groupe en Coupe d'Europe), en avril, pour rejoindre très temporairement l'USBL.

Formation : C'est à Troy, chez lui, qu'il démarre sa carrière universitaire. Stratosphérique en Junior Collège, avec Pearl River (23 points de moyenne en 1999/2000), il impressionne d'entrée, dans une conférence pourtant des plus relevées. Freshman, il intègre le top 10 des meilleurs marqueurs de la conférence, dès la première année (14,7 points), au terme de laquelle lui et les siens échouent en finale du tournoi TAAC, devant Georgia State. Fort logiquement, il explose à l'occasion de sa 2e saison, en signant notamment 43 points contre Florida. Symbole de cette progression fulgurante : il achève la saison en qualité de 2e meilleur marqueur de la conférence (20,1 points - 7,2 rebonds), tout en affichant un très bon ratio à trois points (42,1 %).

Biographie : Lamayn est marié à Dana Myisa Wilson, qu'il épouse lors de son premier passage à Cholet, en 2005.
- 2016/2017 : Blois (Pro B)
- 2015/2016 : Hamamatsu-Higashi Mikawa Phoenix (Japon-BJ League) puis Kataja Basket (Finlande-Korisliiga)
- 2014/2015 : Ironi Nes-Ziona (Israel-Winner League)
- 2013/2014 : Cholet Basket (Pro A)
- 2012/2013 : BC Armia Tbilisi (Georgie-Superleague) puis Capitanes de Arecibo (Porto Rico-BSN) et Krasnye Krylya Samara (Russie-PBL)
- 2011/2012 : CEZ Nymburk (République Tchèque-NBL)
- 2010/2011 : Budivelnyk Kyiv (Ukraine-Superleague)
- 2009/2010 : Ankara (Turquie-TBL)
- 2008/2009 : Nancy (Pro A)
- 2007/2008 : Lyon-Villeurbanne (Pro A)
- 2006/2007 : Cantu (Italie-SerieA)
- Juillet 2006 : Summer League à Orlando avec les Miami Heat (NBA)
- 2005/2006 : Cholet Basket (Pro A)
- 2004/2005 : Ludwigsburg (Allemagne–Bundesliga)
- Été 2004 : Yunnan Honghe (Chine-Summer League)
- 2003/2004 : Avdotor Saratov (Russie–Superleague) puis Santa Lucia Realty (Philippines-PBA), Florence Flyers (USBL) et Cedar Rapids River Raiders (USBL)
- 2002/2003 : BK Sonto Riga (Lettonie-LBL) puis Brevard Blue Ducks (USBL)
- 2000/2002 : Troy State (NCAA)
- 2015/2016 : Premier de la Saison Régulière de Finlande
- 2012/2013 : Vainqueur de l'EuroChallenge
- 2011/2012 : Champion de République Tchèque
- 2011/2012 : Premier de la Saison Régulière de République Tchèque
- 2010/2011 : Champion d'Ukraine
- 2010/2011 : Premier de la Saison Régulière d'Ukraine
- 2008/2009 : Participation au All Star Game LNB
- 2007/2008 : Vainqueur de la Coupe de France
- 2007/2008 : Participation au All Star Game LNB
- 2005/2006 : Participation au All Star Game LNB
- 2004/2005 : Participation au All Star Game Allemand
- 2004/2005 : Élu meilleur défenseur de Bundesliga
- Été 2004 : Meilleur marqueur de la Summer League chinoise
- 2003/2004 : Finaliste de la FIBA Europe Cup North Conference
- 2002/2003 : Participation au All Star Game Letton
- 2002 : Drafté au Sixième Tour en 56ème Position par les St.Joseph Express (USBL)
- 2001/2002 : Élu dans la Meilleure Equipe de la Conférence Atlantic Sun
- 2000/2001 : Finaliste du Tournoi TAAC
2013/2014 : Pro A - Ailier Fort
2005/2006 : Pro A - Ailier Fort
  •  
  • 1 sur 3
  • >
06
05
14
CB -ProA 2013/2014
Cholet Basket vous propose de revivre la rencontre qui opposait Cholet au Havre le 5 mai 2014.
09
04
14
CB -ProA 2013/2014
Cholet Basket vous propose de revivre la rencontre qui opposait Cholet au Paris-Levallois le 5 avril 2014.
02
04
14
CB -ProA 2013/2014
Cholet Basket vous propose de revivre la rencontre qui opposait Cholet à Antibes le 29 mars 2014.
13
03
14
CB -ProA 2013/2014
Cholet Basket vous propose de revivre la rencontre qui opposait Cholet à Roanne le 8 mars 2014.
03
03
14
CB -ProA 2013/2014
Cholet Basket vous propose de revivre la rencontre qui opposait Cholet au Mans le 1er mars 2014.
  •  
  • 1 sur 4
  • >
148676
Liège/Cholet Basket 22/09/13
148675
Louvain/Cholet Basket 21/09/13
148673
Cholet Basket/Nantes 29/08/2013
148672
Tyler Brown à l'entraînement 28/08/2013
148671
Entraînement ouvert au public 19/08/2013
148670
Entraînement avec les joueurs américains 16/08/2013
148634
Cholet Basket/Novo Mesto 11/02/2014
148633
Cholet Basket/Szolnoki Olaj 29/01/2014
148632
Cholet Basket/Reggio Emilia 21/01/2014
148631
Cholet Basket/Bakken Bears 17/12/2013
148630
Leiden/Cholet Basket 11/12/2013
148629
Cholet Basket/Kataja Basket 03/12/2013
148625
Cholet Basket/Roanne - 8ème de finale 14/02/2014
148590
Cholet Basket / Nancy 26/04/2014
148589
Cholet Basket / Paris-Levallois 05/04/2014
148588
Cholet Basket/Antibes 14/12/2013
148587
Cholet Basket/Chalon 22/03/2014
148586
Cholet Basket/Roanne 08/03/2014
148585
Cholet Basket/Strasbourg 22/02/2014
148584
Cholet Basket/Orléans 04/02/2014
148583
Cholet Basket/CSP Limoges 18/01/2014
148582
Cholet Basket/Lyon-Villeurbanne 27/12/2013
148581
Cholet Basket/Gravelines-Dunkerque 23/12/2013
148580
Cholet Basket/Pau-Lacq-Orthez 16/11/2013
148579
Cholet Basket/Le Mans 23/11/2013
148578
Cholet Basket/Nanterre 02/11/2013
148577
Cholet Basket/Le Havre 19/10/2013
148576
Cholet Basket/Dijon 05/10/2013
148501
Soirée Partenaires 2013
148478
Séance de dédicaces Brioche Pasquier au Super U Beaupréau - 02/04/14
148477
Séance de dédicaces - Portes Ouvertes Renault - 16/03/14
148476
Séance de dédicaces - Super U Les Arcades Rougé - 28/09/13
148475
Séance de dédicaces à l'Autre Faubourg - 28/08/13
148455
Cocktail Charal - CB-Chalon 22-03-14
148453
RECEPTION CONCEPT ALU APRES CB-NANTERRE 2-11-13
148437
Réception Bouyer Leroux - Gravelines-CB 11-04-14
148436
Réception Bouyer Leroux - Antibes-CB 29-03-14
148435
Réception Bouyer Leroux - Le Mans-CB 01-03-14
148434
Réception Bouyer Leroux - Nanterre-CB 08-02-14
148427
Réception Batistyl - Le Havre/CB - 05-05-14
148174
Visite du Centre Social Le Verger 06-05-14
148098
Les collègiens de Charles de Foucauld interviewent les joueurs de CB
148097
Remise des récompenses à la CCI - 22/04/14
148090
Rencontre entre les élèves du Lycée Ste Marie de Chantonnay et les Pros (01/04/2014)
148089
Entraînement CCI avec Rudy Jomby, Lamayn Wilson et Germain Bondu - 25-03-14
148009
Sessions Pro - Montjean - 16-04-14
148006
L'École de Basket de CB partage un entraînement avec les pros.
147888
Soirée des Bénévoles - Saison 2013/2014
Année / Equipe MJ Min Tr2 / Tt2 % Tr3 / Tt3 % Lfr / Lft % Ro / Rd Moy Pts Moy Int / Co BP / PD Eval
2005/2006 Cholet Pro A 34 28 135 / 249 54 75 / 190 39 88 / 127 69 60 / 177 7 583 17 1 / 0 1 / 1 17
2005/2006 Cholet Play-Offs 6 31 30 / 56 53 13 / 33 39 4 / 8 50 14 / 32 7 103 17 1 / 0 2 / 1 18
2005/2006 Cholet Eurocup 6 26 23 / 43 53 11 / 32 34 20 / 30 66 13 / 24 6 99 16 1 / 0 1 / 0 16
2005/2006 Cholet Pro A 34 28 135 / 249 54 75 / 190 39 88 / 127 69 60 / 177 7 583 17 1 / 0 1 / 1 17
2005/2006 Cholet Play-Offs 6 31 30 / 56 53 13 / 33 39 4 / 8 50 14 / 32 7 103 17 1 / 0 2 / 1 18
2005/2006 Cholet Eurocup 6 26 23 / 43 53 11 / 32 34 20 / 30 66 13 / 24 6 99 16 1 / 0 1 / 0 16