Vous êtes ici

MJ Rhett
MJ Rhett
Intérieur
0
Né le : 15 novembre 1992
A : Hopkins, Californie du Sud (USA)
Taille : 2m06
Poids : 107kg
Nationalité : Américaine
Site : http://warrhetty.com/
facebooktwitterinstagram
- 2016/2017 : Sigal Prishtina (Kosovo-SuperLeague), Tadamoun Zouk (Liban-Pepsi LBL) puis Cholet Basket (Pro A). De retour en Europe, il effectue une très belle apparition du côté du Kosovo, où il participe d'ailleurs à la Fiba Europe Cup. Une compétition qui lui sied bien et où il affiche une régularité de métronome (14,5 points à 69 % ; 7,0 rebonds ; 16,2 d'évaluation en 31'). En championnat, c'est sa réussite au tir qui impressionne, puisqu'il tourne à...75 % à deux points, et presque autant en Ligue des Balkans (69 %). Dans le championnat kosovare, il intègre un grand nombre de top 10 : au rebond (3e, avec 9,6 prises par match), au contre (8e, avec 2,2 bâches), et à la marque (9e, avec 14,9 points). Il quitte le club en janvier et découvre une nouvelle partie du globe : le Liban. Là encore, il ne se met guère en difficulté et signe 3 double-doubles en 6 matches (15,2 points à 55 % ; 9,8 rebonds ; 3,5 passes pour 21,0 d'évaluation en 37'). C'est alors que CB, en recherche d'un intérieur depuis de nombreuses semaines, flaire le bon coup, et enrôle l'Américain, qui dispute son premier match face au Mans. Deux journées plus tard, il livre son premier double-double en Pro A face à Nanterre (11 points et 10 rebonds en seulement 18'), avant de se montrer plus inconstant ensuite (7,2 points à 60 % ; 3,9 rebonds pour 8,7 d'évaluation en 15').

- 2015/2016 : BK Barons Kvartals Riga (Lettonie - LBL), puis Blackwater Elite (Philippines - PBA) et Leonos de Santo Domingo (République Dominicaine - LNB). D'abord engagé en 2e division italienne, à Bondi Ferrara, il est coupé dès le mois de septembre, et rebondit deux mois plus tard à Riga, dans un club qui ne joue pas les premiers rôles. Ni dans la Ligue Baltique (7e), ni la ligue nationale (6e), où l'Américain parvient pourtant à tirer son épingle du jeu (21 points et 9 rebonds contre Valka). Surtout, il se rassure quant à sa capacité à évoluer en Europe (13,8 points à 51 % ; 8,3 rebonds ; 2,3 fautes provoquées pour 15 d'évaluation en 27 minutes ; 6 matches disputés). Début février, il file néanmoins aux Philippines, où il affole les compteurs de rebonds (25 contre Phoenix, fin mars !), avec une moyenne finale de 16,7 prises par match ! Au scoring, il est également dominant (18,9 points à 45 % en 42'). Une fois l'été arrivé, désireux de continuer à jouer après un début de saison contrarié, il part faire une pige dans le championnat dominicain, au sein de la formation de Leones de Santo Domingo, où il évolue aux côtés du futur Limougeaud Brian Conklin et du futur Orléanais Alex Abreu. Il est l'artisan majeur de l'obtention du titre de champion de son équipe. Pour preuve : en finale des playoffs, il coule à lui seul Metros STGO (14,4 points à 63,9 % ; 7,9 rebonds pour 17 d'évaluation en 30').

Formation : Après un record à 45 points inscrits en High School, il intègre la prestigieuse université du Tennessee, et accède en finale de la conférence OVC dès sa première année (4,1 points ; 4,3 rebonds). Très adroit près du cercle, ce qui reste encore aujourd'hui sa qualité première, il densifie son temps de jeu dès la saison suivante, avant de signer sa meilleure saison en 2013-2014, au cours de laquelle il multiplie les double-doubles (11 en 28 matches), et livre une feuille de stats très complète (10,5 points à 53 % ; 9,1 rebonds pour 11,9 d'évaluation en 32'). Pisté par les universités du Connecticut, Miami et Southern California, il s'engage finalement avec Ole Miss, avec laquelle il signe une dernière saison universitaire plus discrète (7,3 points à 57 % à deux points ; 4,7 rebonds pour 7,2 d'évaluation en 22'), malgré une capacité à attaquer le cercle.

Biographie : Le nom complet de MJ Rhett est Malcolm Jaleel Rhett, dont le père fut un bon joueur universitaire à Southern Carolina. Un père qui intégra le club des 1 000 points inscrits avec sa fac, avant de faire carrière en Suède et en Islande, où il tourna à plus de 30 points de moyenne avec Skallagrimm. Sa mère, Stéphanie, fut sergent dans la garde nationale de l'armée, et surprit son fils MJ avec un retour d'Irak, un soir de match, alors qu'il évolue encore à la fac du Tennessee. Passionné de football américain, il aurait aimé évoluer dans l'équipe des New England Patriots. Son surnom à Tennesse était "War Rhetty".
- Été 2018 : Leones de Santo Domingo (République Dominicaine-LNB)
- 2017/2018 : Clube de Regatas do Flamengo (Brésil-NBB)
- Été 2017 : Leones de Santo Domingo (République Dominicaine-LNB)
- 2016/2017 : Sigal Prishtina (Kosovo-SuperLeague), Tadamoun Zouk (Liban-Pepsi LBL) puis Cholet Basket (Pro A)
- Été 2016 : Leones de Santo Domingo (République Dominicaine-LNB)
- 2015/2016 : Bondi Ferrara (Italie-Serie A2) puis BK Barons Kvartals Riga (Latvia-LBL) et Blackwater (Philippines-PBA)
- 2014/2015 : Mississippi (NCAA)
- 2011/2014 : Tennessee State (NCAA)
- 2017/2018 : Participation au All-Star Game du Brésil
- 2016 : Champion de République Dominicaine
- 2011/2012 : Finaliste du Tournoi de la Conférence OVC
- 2011/2012 : Premier de la Saison Régulière de la Conférence OVC
2016/2017 : Pro A - Intérieur
04
04
17
10x15_video_cb-msb.jpg
CB -ProA 2016/2017
Cholet Basket vous propose de revivre la rencontre qui opposait Cholet au Mans le 2 avril 2017.
152837
Cholet Basket - AS Monaco (09/05/2017)
152774
Cholet Basket - ASVEL (02/05/2017)
152572
Tournoi des Quartiers 2017 (19/04/2017)
152571
Cholet Basket / Nanterre (11-04-17)
Année / Equipe MJ Min Tr2 / Tt2 % Tr3 / Tt3 % Lfr / Lft % Ro / Rd Moy Pts Moy Int / Co BP / PD Eval
Cholet Pro A / / / / / /