Vous êtes ici

Tony Dobbins
Tony Dobbins
Arrière/Ailier
17
Né le : 23 août 1981
A : Washington DC (USA)
Taille : 1m92
Nationalité : Italo-américaine
Université : Richmond
2007-2008 : Cholet Basket. Collant parfaitement à la philosophie d’Erman Kunter, qui d’ailleurs le nomme capitaine de CB, il réalise dès la 2e journée de Pro A une très grosse prestation (22 pts – 12 rbs – 4 pds – 7 int – 42 d’évaluation !). Sa maladresse aux tirs (11/47 à 3 pts) est compensée par sa complémentarité avec Nando De Colo, car il apporte dans tous les autres secteurs, finissant même meilleur intercepteur de Pro A (9,7 pts à 45 % aux tirs – 6,8 rbs – 2,4 pds – 2,5 int – 15,3 d’éval’ en saison régulière). En Fiba EuroCup (l’ancêtre de l’EuroChallenge), il peine contre l’AEK Athènes au tour préliminaire. Il se ressaisit en phase de poule, avec notamment deux bons matches contre Khimik (14 pts – 11 rbs) et Rostov (16 pts – 7 rbs). Mais CB n’accède pas aux ¼ de finale (8,8 pts à 41 % aux tirs – 4,6 rbs sur les huit rencontres). Aux As, il se montre déterminant dans le succès choletais en rendant un double-double en finale contre Vichy (12 pts – 10 rbs – 20 d’éval’) et durant la compétition ses bras tentaculaires captent… 28 rbs ! (9,3 rbs/matches). Après la finale de coupe de France perdue face à l’Asvel (9 pts – 7 rbs), il s’essouffle, à l’image de son équipe, en playoffs face au Mans, malgré ses 9 rbs au match retour (3 pts à 25 % aux tirs – 6 rbs – 6,5 d’éval’ sur les deux rencontres).

2006-2007 : Makedonikos (Grèce) puis Cholet Basket. Il migre dans la région de Salonique, dans un club classé 12e du précédent exercice et où débarque aussi un autre futur joueur de CB, Reda Rhalimi. Malgré un mauvais pourcentage aux tirs (29 %, 2/17 à 3 pts), son rendement est plutôt bon (11 pts – 7,2 rbs – 2,3 pds – 2,5 int – 9,5 d’évaluation). Mais à la mi-novembre, après six matches de championnat, il quitte le club grec, en proie à de gros problèmes financiers et qui d’ailleurs finira lanterne rouge. Il retrouve un emploi début janvier à CB, où Erman Kunter cherche un arrière défenseur. Obtenant d’entrée du temps de jeu, il répond aux attentes en faisant parler ses qualités athlétiques, sa défense, son sens de l’interception et son impressionnante présence au rebond pour son poste (9,8 pts mais à 36 % aux tirs – 6,8 rbs – 2,1 pds – 2,3 int – 12,1 d’éval’). Contre Hyères-Toulon, il gobe… 16 rbs ! A Roanne, il rend 16 pts – 4 pds – 6 int – 27 d’éval’. Et il termine 2e intercepteur de Pro A (9,8 pts mais à 36 % aux tirs – 6,8 rbs – 2,1 pds – 2,3 int – 12,1 d’éval’ en 19 matches). Surtout il contribue beaucoup à la qualification aux playoffs de CB, en difficulté avant son arrivée. Au 1er tour, face à Roanne, il s’emploie énormément(8,5 pts – 7,5 rbs - 4,5 pds – 3 int – 11,5 d’éval’) mais son équipe est éliminée en deux matches secs par le futur champion.

2005-2006 : Trapani (Italie, Lega 2) puis Livourne (Italie). Il débute sa carrière européenne en 2e division italienne. Mais après neuf matches de championnat et huit défaites, malgré sa défense (2,2 int), il est évincé pour rendement insuffisant (6 pts à 29 % - 3,2 rbs – 0,4 pds – 5,2 d’évaluation en 20 min/match en neuf rencontres). Il retrouve un club deux semaines plus tard, toujours en Italie, mais en 1re division, à Livourne. Dans une équipe où évolue à l’arrière l’ex-NBAer Paul McPherson et l’ex-international Alessandro Abbio, son rôle est mineur (3,2 pts à 34 % aux tirs – 1,9 rbs – 3,4 d’éval’ en 11 min/match). Et Livourne finit à la 12e place.

2004-2005 : Banvit (Turquie), Asheville (D-League), puis Oklahoma Storm (USBL). Fort de ses bonnes prestations au camp de Portsmouth, il obtient un contrat à Banvit. Mais ne parvenant à s’adapter à la vie turque, il revient vite aux Etats-unis pour évoluer dans la ligue de développement de la NBA. Il s’exprime plutôt bien en décembre, signant notamment un match à 17 pts à 7/8 aux tirs – 6 rbs – 4 pds – 28 d’évaluation. Douzième temps de jeu de l’équipe (19 min/match), son rôle est néanmoins mineur au sein de l’équipe championne D-League (4,7 pts à 41 % aux tirs – 3,1 rbs – 6,6 d’éval’ en 49 matches). Il finit ensuite sa saison dans une autre ligue mineure US, l’USBL, en disputant cinq matches avec Oklahoma Storm (7 pts à 41 % aux tirs – 3,4 rbs – 6,8 d’éval’).

Eté 2004 : Saint-Louis Skyhawks (USBL). Non drafté par la NBA, il débute sa carrière pro dans une ligue mineure US, l’USBL, dont le calendrier s’étend de la fin avril à la fin juin. Il y dispute neuf rencontres (10,1 pts – 5,1 rbs – 3,1 pds).

Formation :
Dès l’âge de cinq ans, son père Joseph, ancien basketteur, devient son coach personnel. Dès sa deuxième saison lycéenne, il intègre le cinq de départ de Maret School. En junior, il commence à se faire un nom dans la « DC Metro Area », la région métropolitaine de Washington (23 pts – 6 rbs/match). Puis lors de sa saison senior, il rend des stats effarantes : 26 pts – 10 rbs – 6 int – 5 pds/match ! 7e scoreur de la DC Metro Area, à onze reprises il score 30 pts ou plus. Un jour, il inscrit même 41 unités, et à une autre occasion 35 pts à 16/19 aux tirs devant 3000 spectateurs ! Il réalise même un quadruple-double et intercepte douze ballons lors d’une rencontre ! Sa brillante carrière lycéenne fait de lui un bon « prospect ». Il obtient plusieurs distinctions dont une élection dans le meilleur cinq de la DC Metro Area selon le Washington Post, et surtout une nomination dans le top 100 des meilleurs lycéens américains de sa classe d’âge par le célèbre recruteur Rob Gibbons, en 1999.

Afin que ses parents puissent continuer à assister à ses matches, il s’engage au niveau universitaire avec Virginia Tech, qui à l’époque évolue dans l’Atlantic 10. Lancé dans le cinq de départ, il réalise un bon premier match (14 pts contre William & Mary Tribe). Régulièrement placé dans le cinq de départ, il rend en février sa meilleure fiche face à St. Joseph’s (13 pts – 7 rbs – 4 int). Une blessure au dos va ralentir sa progression et son temps de jeu va brutalement diminuer lors des neuf dernières rencontres (8 min/match). Il décide alors de quitter VTU après une saison freshman frustrante, d’autant plus que son équipe ne se qualifie pas pour le tournoi NCAA (4,7 pts à 31 % aux tirs – 1,8 rbs en 16 min/match).

Il est ainsi transféré à Richmond University, autre fac’ de l’A10. Conformément au règlement en cas de transfert, il doit alors observer le statut de Redshirt qui le prive de compétition pendant une saison, en 2000-2001.

Après, donc, une année sans match, il obtient d’entrée un rôle majeur avec Richmond (9,9 pts mais à 40 % aux tirs – 5,5 rbs – 2 int en 25 min/match). Il rend 17 pts – 12 rbs à Radford, et trois jours plus tard 16 pts – 16 rbs face à Virginia Commonwealth ! Et à St. Bonaventure, il score 26 pts et capte 10 rbs. Son équipe, 2e de l’Atlantic 10, atteint aussi la finale du tournoi de la conference, remporté par Xavier et le futur All Star NBA David West. Richmond va également jusqu’aux ¼ de finale du NIT, réservé aux meilleures universités non-qualifiées pour le tournoi NCAA , où elle s’incline face à Syracuse.

Lors de sa saison junior, en 2002-2003, il affiche des progres (10,8 pts à 42 % aux tirs – 5,9 rbs – 3,1 pds – 2,2 int). Il score 26 pts face à George Washington, réalise un chantier contre Massachussets (15 pts – 14 rbs – 8 int !), et un autre double-double face à Fordham (11 pts – 11 rbs – 8 pds). Il est en outre élu meilleur défenseur de l’Atlantic 10. Mais Richmond ne finit qu’à la 5e place de la conference. De plus, sa saison se finit par deux défaites où il ne rentre pas un seul tir : au tournoi de l’Atlantic 10 contre Temple, où évolue un autre futur joueur de CB, Antywane Robinson (5 pts – 0/6), et au 1er tour du NIT face à Providence, emmené par Donnie McGrath (2 pts à 0/5).

En senior, il continue sa progression (11,1 pts à 44 % aux tirs – 7,6 rbs – 2,6 pds – 2,6 int). Etonnant au rebond pour un arrière, il réalise huit double-double ! Il atteint aussi par deux fois la barre des 20 pts. Il se distingue également en permettant à Richmond d’accomplir un authentique exploit en inscrivant le tir de la gagne sur le terrain de Kansas. Meilleur rebondeur, passeur et intercepteur de son équipe, il est une nouvelle fois élu meilleur défenseur de l’A10. Son équipe, 4e de la conference, atteint ensuite les ½ finales du tournoi de l’A10, où ses 16 pts – 8 rbs ne suffisent pas face à Dayton. Et lors de son dernier match universitaire (9 pts – 5 rbs – 4 pds), Richmond est éliminé au 1er tour NCAA par Wisconsin drivé par le futur NBAer Devin Harris.

Fort de ses bonnes prestations universitaires, il est sélectionné pour le Portsmouth Invitational Tournament, camp d’exposition réservé aux 64 meilleurs seniors NCAA. Il y fait bonne figure (12,3 pts à 46 % aux tirs – 4,7 pds en 3 matches).

Biographie : Né à Washington, capitale des Etats-unis, il a grandi à Mitchellville, dans le Maryland.
A reçu au lycée, où il était président d’élèves, des distinctions pour son niveau scolaire. Est sorti diplômé de Richmond en Arts Libéraux.
Son film préféré est « Malcom X ».
Son plat préféré sont les pâtes cuisinées par sa mère et celui qu’il déteste le plus les choux de Bruxelles.
Très croyant, son livre préféré est La Bible.
Aime la poésie parlée et regarder la série « Les Simpsons ».
A obtenu lors de son passage en Italie un passeport italien.
Son expression française préférée est « oh là là ! » car applicable dans beaucoup de situations.
- 2016/2017 : Gravelines (Pro A)
- 2015/2016 : Viola Reggio Calabria (Italie-SerieA2)
- 2014/2015 : Strasbourg (Pro A)
- 2013/2014 : Dijon (Pro A)
- 2012/2013 : Poitiers (Pro A)
- 2011/2012 : Hyères-Toulon (ProA ) puis Poitiers (Pro A)
- 2010/2011 : Murcia (Espagne-LEB) puis Hyères-Toulon (Pro A)
- 2008/2010 : Orléans (Pro A)
- Janvier 2007 à Juin 2008 : Cholet Basket (Pro A)
- Août à Décembre 2006 : Makedonikos Kozani (Grèce-A1)
- 2005/2006 : Banca Nuova Trapani (Italie-Lega2) puis Basket Livorno (Italie-SerieA)
- 2004/2005 : Banvit (Turquie-D1) puis Asheville Altitude (NBDL)
- 2001/2004 : Richmond (NCAA)
- 2013/2014 : Elu Meilleur Défenseur de ProA
- 2012/2013 : Elu Meilleur Défenseur de ProA
- 2009/2010 : Vainqueur de la Coupe de France
- 2009/2010 : Finaliste de la Semaine des As
- 2008/2009 : Elu Meilleur Défenseur de ProA
- 2008/2009 : Finaliste ProA
- 2008/2009 : Premier de la Saison Régulière ProA
- 2008/2009 : Finaliste de la Semaine des As
- 2007/2008 : Finaliste de la Coupe de France
- 2007/2008 : Vainqueur de la Semaine des As
- 2004/2005 : Champion NBDL
- 2004/2005 : Premier de la Saison Régulière NBDL
- 2003/2004 : Elu dans la Seconde Equipe All-Atlantic 10
- 2003/2004 : Défenseur de l'Année de la Conférence Atlantic 10
- 2002/2003 : Défenseur de l'Année de la Conférence Atlantic 10
2007/2008 : Pro A - Arrière/Ailier
2006/2007 : Pro A - Arrière/Ailier
  •  
  • 1 sur 2
  • >
14
04
13
CB -ProA 2012/2013
L'ailier de Poitiers Tony Dobbins revient sur la rencontre du 13 avril 2013 opposant son équipe à celle de Cholet.
27
03
12
CB -ProA 2011/2012
Cholet Basket vous propose de revivre la rencontre qui opposait Cholet à Poitiers le 24 mars 2012.
02
03
08
CB -Vainqueur de la Semaine des As 2008
Cholet Basket vous propose de revivre le retour à Cholet des vainqueurs de La Semaine des As 2008.
01
03
08
CB -Vainqueur de la Semaine des As 2008
Cholet Basket vous propose de revivre son épopée victorieuse lors de La Semaine des As 2008.
148601
Cholet Basket / Strasbourg 28/02/15
148695
Vainqueurs de La Semaine des As 2008
148559
Cholet Basket/Chalon 12/05/2012
Année / Equipe MJ Min Tr2 / Tt2 % Tr3 / Tt3 % Lfr / Lft % Ro / Rd Moy Pts Moy Int / Co BP / PD Eval
2006/2007 Cholet Pro A 21 32 69 / 184 37 1 / 16 6 63 / 108 58 45 / 99 7 204 10 2 / 1 2 / 2 12
2007/2008 Cholet Pro A 30 33 0 / 0 49 0 / 0 23 0 / 0 68 0 / 0 6 0 9 2 / 0 1 / 2 15
2007/2008 Cholet Eurocup 8 0 0 / 0 47 0 / 0 22 0 / 0 75 0 / 0 4 0 8 1 / 0 0 / 0 0
2006/2007 Cholet Pro A 21 32 69 / 184 37 1 / 16 6 63 / 108 58 45 / 99 7 204 10 2 / 1 2 / 2 12
2007/2008 Cholet Pro A 30 33 0 / 0 49 0 / 0 23 0 / 0 68 0 / 0 6 0 9 2 / 0 1 / 2 15
2007/2008 Cholet Eurocup 8 0 0 / 0 47 0 / 0 22 0 / 0 75 0 / 0 4 0 8 1 / 0 0 / 0 0