Vous êtes ici

CHOLET NE LAISSE AUCUNE CHANCE À L'ASVEL, NANTERRE S'AFFIRME

02
10
17

Cinq équipes se partagent désormais la première place du championnat Espoirs

Etalée entre le vendredi 29 septembre et le mercredi 4 octobre, la troisième journée de championnat Espoirs a enfin rendu son verdict. Cinq équipes sont encore invaincues. On fait le point.

 

  • Antibes vs Le Portel : 62-87

Les semaines se suivent et se ressemblent pour Antibes. Comme on pouvait s'y attendre, les Antibois sont en grande difficulté cette saison. Vendredi face au Portel, les coéquipiers de Thomas Durand n'ont rien pu faire face à des Nordistes en confiance et largement supérieurs. Avec six joueurs à plus de 10 d'évaluation, les Portelois ont démontré une belle force collective. Avec 23 points en 26 minutes, Mounir Bernaoui a été très bon en sortie de banc. Le poste 4 termine meilleur marqueur de la rencontre. Son équipe remporte son premier match de la saison. 

Christian Corderas (Antibes) : "5 premières minutes cohérentes des deux côtés du terrain, puis non match complet pendant les 25 suivantes sans discipline, sans volonté, ni envie de gagner pour Antibes. 10 dernières minutes un peu mieux dans le contenu offensif, mais la production reste totalement insuffisante, voire inquiétante ! Le Portel, à l'inverse, fait un match dans l'engagement, proposant un basket simple mais très bien exécuté. Félicitations à Mathieu (Pouillot) et ses joueurs pour cette démonstration."

Mathieu Pouillot (Le Portel) : "Tout le premier quart-temps fut serré entre les deux équipes (16-19). Les Portelois en effectif resserré (8) ont intensifié leur défense sur les arrières et se sont procurés beaucoup de contre-attaques. Un premier écart s'est créé dans le deuxième quart-temps (17-26) puis un second dans le troisième quart-temps (9-21). Toujours avec beaucoup de rythme, les espoirs de l'ESSM ont essayé de mettre plus de rigueur dans l'utilisation des formes de jeu et dans les collaborations défensives. Les dernier quart-temps fut anecdotique et le match s'est fini en roue libre. Tous les joueurs ont participé au scoring."

 

  • ASVEL vs Cholet : 60-80

Parmi les favoris du championnat, Cholet n'aura été inquiété que 10 minutes dans cette rencontre. Ensuite, les hommes de Sylvain Delorme n'ont laissé que des miettes à leurs adversaires. Pourtant, Théo Maledon a dominé dans son duel face à Killian Hayes. Mais le meneur champion d'Europe U16 n'a pu compter sur Sofiane Briki, très maladroit (15 points à 6/20 aux tirs) notamment à 3-points (1/11). Lors de ses trois premières journées, Cholet a confirmé son statut de grosse équipe. Avec trois joueurs à plus de 20 d'évaluation (Youri Morose, Warren Woghiren et Quentin Ruel), les Choletais étaient trop forts pour une ASVEL trop diminuée.

Anthony Brossard  (ASVEL) : "C'est évidemment un résultat compliqué… On démarre bien le match en respectant notre plan de jeu, mais ensuite, on fait des erreurs évitables et ils nous dominent physiquement. Cholet est une belle équipe mais on a largement les moyens de rivaliser. On va redoubler d'efforts cette semaine, on est déçu mais prêts à relever la tête très vite. Je compte sur le groupe pour ça !" (viaasvelbasket.com)

Sylvain Delorme (Cholet) : / (cliquez-ici pour accéder au résumé proposé par le Cholet Basket)

 

  • Dijon vs Bourg-en-Bresse : 64-75

A l'image du groupe professionnel, Bourg-en-Bresse réalise un très bon début de saison. Les Dijonnais dominés en première mi-temps, (31-41) n'ont jamais pu revenir dans la partie. Le duo Thomas Van Ounsem (19 points et 6 rebonds) - Alexis Collin (20 points et 9 rebonds) a fait des ravages dans la raquette des jeunes joueurs de la JDA.

Vincent Dumestre (Dijon) : "Début de match très compliqué, on démarre en encaissant un 19-2 en moins de 5 minutes, et il aura fallu deux temps morts pour que l'équipe se remette dans le sens de la marche. Au prix d'une grosse débauche d'énergie, l'équipe est revenue dans le match, et recolle même à 2 points à 3 minutes de la fin du match. Simplement de nombreuses imprécisions techniques et quelques erreurs défensives permettent à Bourg de refaire l'écart et de remporter cette rencontre."

Jean-Luc Tissot (Bourg) : "Ce troisième match était un match ''test'' pour mes joueurs, savoir si nous étions capables de nous imposer rapidement à l'extérieur dans ce championnat. Une très bonne entame de match donna un bout de réponse. Menant 17 à 2, il a fallu ensuite faire face au réveil dijonnais et tenir le même rythme. Malgré quelques rapprochés de l'adversaire, nous sommes restés devant 40 minutes durant, trouvant des solutions proches et loin du cercle notamment avec un apport points intéressant de la paire Collin - Van Ounsem, palliant l'absence d'Antoine Bibollet-Ruche. L'équilibre commence à prendre forme, la philosophie demandée des deux côtés du terrain devient moins floue pour les nouveaux notamment, et l'équipe prend du corps."

 

  • Le Mans vs Pau-Lacq-Orthez : 70-78

Mais qu'a pu dire Arnold Bouazza à la mi-temps à ses hommes, pour qu'ils arrivent à renverser la vapeur dans cette rencontre ? Dominés dans tous les secteurs de jeu, les Béarnais ont vécu une première mi-temps cauchemardesque ce samedi à Antares (46-24 à la 20e). Mais un match de basket dure 40 minutes, et les Manceaux ont sans doute fait preuve de suffisance, face à des Béarnais qui ont pour la première fois de la saison tout donné. En forme mardi dernier face à Nanterre, Hugo Blanc (20 points et 8 rebonds) a signé son meilleur match de sa jeune carrière en Espoirs. Le leader palois, par son énergie et son talent, a permis à cette jeune équipe d'infliger un +30 au MSB en seconde mi-temps. Fantomatique jusqu'ici, Thibaut Daval-Braquet a signé une seconde période de haute volée dans le sillage de son ami Blanc, pour permettre à son équipe d'enfin lancer sa saison. Pour Le Mans, ce début de saison est très compliqué. Avec trois défaites au compteur, les Sarthois vont vite devoir évacuer ce match et se concentrer sur leur déplacement à Strasbourg. 

Mathieu Lemercier (Le Mans) : "Une première-mi-temps à notre avantage où nous jouions de manière plutôt cohérente et avec réussite. Pau semblait avoir les jambes lourdes et étaient loin de leurs standards défensifs habituels. Nous nous attendions donc forcément à une réaction de leur part au retour des vestiaires et elle a eu lieu. Nous avons complètement déjoué sur la deuxième mi-temps et nous sommes laissés surprendre par le changement radical de visage de l'adversaire. Ils ont ainsi grignoté petit à petit leur retard pour l'emporter sur la fin."

Arnold Bouazza (Elan Béarnais) : "Le rapport de force semblait plus abordable que lors des deux rencontres précédentes, face à une équipe mancelle misant aussi sur la jeunesse et un travail sur plusieurs saisons. La première mi-temps est pourtant à sens unique en faveur des locaux qui terminent le deuxième quart avec 22 points d'avance (46-24), à la faveur d'un Mel Essos Essis à 19 points et 5/5 à 3-points. En manque de rythme, d'impact physique, les Palois subissent complètement, et leur réussite à l'image de celle de Daval-Braquet est nulle (0/9). Le retour des vestiaires voit une belle réaction paloise, beaucoup plus agressifs en défense, ils ont laissé beaucoup moins d'espaces aux Manceaux, à l'image d'Essos Essis qui n'a marqué que 2 points dans la mi-temps. Agressifs au cercle sur jeu placé commme sur contre-attaque, la marque paloise s'équilibre entre le jeu intérieur avec un Daval-Braquet retrouvé (14 points sur cette mi-temps), Hugo Blanc très actif (20 points et 8 rebonds pour 25 d'evaluation), et un secteur extérieur bien partagé. Une victoire collective, une belle réaction constructive pour l'avenir. A noter les performances de cinq joueurs palois à plus de 10 d'évaluation pour seulement 10 balles perdues. Côté Manceau, celles de Essos Essis et Jacques Eyoum."

 

  • Elan Chalon vs Levallois : 61-46

Emmanuel Pinda souhaitait que son équipe montre un meilleur visage que lors de sa déroute face à la SIG mardi dernier. Malheureusement pour lui, le début de match de son équipe a été complètement manqué. Il n'aura fallu que 10 minutes à l'Elan Chalon pour tuer le suspense dans cette rencontre (20-3). Complètement asphyxiés par la pression défensive des coéquipiers de Victor Mopsus, Ivan Février (7 points à 2/12 aux tirs et 8 rebonds) et les jeunes franciliens ont vécu un calvaire durant ce premier quart-temps. La suite a été un peu moins dure pour eux, même si malgré les efforts de Neal Sako, ils n'ont jamais pu réellement inquiéter Etienne Ca (13 points et 5 rebonds) et sa bande. Chalon continue son très bon début de saison avec trois victoires en autant de matchs.

Romain Chenaud (Chalon) : "Nous n'aurons pas réussi à produire un troisième match de qualité cette semaine. A l'exception du premier quart-temps remporté 20-3, et qui a témoigné d'une bonne approche du match par notre groupe, le reste du match a été beaucoup moins intéressant. Notre absence de précision et notre jeu de passe moins abouti sont aussi à mettre au crédit de l'équipe de Levallois qui n'a cessé de défendre agressivement malgré l'écart. A noter, chez l'adversaire les progrès de Neal Sako (18 points et 13 rebonds) et la spectaculaire blessure d'Issa Boutinane, très performant jusque là (10 points en 10 minutes)."

Emmanuel Pinda (Levallois) : Le premier quart-temps aura été décisif. L'intensité défensive des Chalonnais en debut de match nous a empêchée de rentrer dans notre match. L'écart initial (20-3 à la fin des 10 premières minutes) va s'avérer définitif. Malgré les trois bons quart-temps que nous faisons ensuite, il était trop compliqué de rattraper Chalon. Les rares fois où l'on se rapprochait à 10/12 points, nous n'avons pas eu la discipline nécessaire pour passer sous la barre des 10. J'attendais une réaction par rapport au match précédent contre la SIG, les gars ont répondu présent lors des 30 dernières minutes du match. Maintenant il faut que l'on arrive à être concentrés et éviter les trous d'air pendant 40 minutes. Le gros point négatif de la rencontre est la blessure au genou d'Issa Boutinane. On en saura plus sur la nature de la blessure après les examens de dimanche et du début de semaine."

 

  • Hyères-Toulon vs Limoges : 84-82

Medhy Mary et ses hommes sont maudits pour le moment cette saison. Après avoir connu la défaite après prolongation la semaine dernière, le Limoges CSP a une nouvelle fois perdu dans les dernières minutes de la rencontre. Attendu comme le leader du HTV, Digué Diawara (23 points) a répondu présent, en étant bien aidé par un Corentin Lopez (19 points) en jambes. Battus lors de leur trois premiers matchs, les Limougeauds vont avoir l'occasion de lancer leur saison ce samedi face à Levallois. 

Mickaël Pivaud (HTV) : "Le HTV a reçu une très belle équipe de Limoges ce samedi, mais diminuée dans son secteur intérieur (absence de Thimoté Bazille). L'axe 1-5 de cette équipe n'est pas facile à contenir, Benjamin Delage et Merveille Muninga sont présents des deux cotés du terrain. Malgré une attention particulière de notre part nous avons eu beaucoup de mal à les empêcher de créer, scorer et capter les rebonds : 38 points , 12 rebonds et 7 passes décisives à eux deux, soit la moitié de l'évaluation de Limoges. Le HTV mène de 15 points à la pause. Limoges revient au coude à coude dans le troisième quart-temps, mais nous avons réussi à repousser les visiteurs et récupérer 10 points d'avance. Le quatrième quart-temps sera du même acabit, un yoyo incessant nous faisant osciller de +10 à égalité. Une nette progression côté Varois, après deux premiers matchs très moyens."

Mehdy Mary (Limoges) : "Match offensif entre deux équipes qui ont marqué plus de 80 points. Cela est loin de nos standards puisque nous faisons partie des équipes qui encaissent le plus de points en ce début de saison. A nous de progresser de manière très significative si on veut avoir des ambitions. Digué Diawara aura été dominant avant de jouer des minutes intéressantes en Pro A juste après."

 

  • Strasbourg vs Châlons-Reims : 83-67

La SIG était bien trop forte pour le CCRB ce mardi. Invaincu après deux journées, Châlons-Reims n'a rien pu faire face à la talentueuse équipe strasbourgeoise portée par un Ludovic Beyhurst (19 points et 8 passes décisives) une nouvelle fois au rendez-vous. Dominateur de bout en bout ,Strasbourg reste le leader dans ce championnat à égalité avec le BCM, Cholet, Nanterre et Chalon. A noter la deuxième apparition en Espoirs de Jayson Tchicamboud (né en 2002), fils de l'ancien international français Steed Tchicamboud

Julien Lenne (assistant de Strasbourg) : "Le début de match a été compliqué, nous avons fait beaucoup d'efforts en attaque mais nous avons perdu des balles qui nous ont très souvent coutées 2 points. On a su provoquer et profiter des 2 fautes de leur interieur dominant (2 fautes en 2'55 dans le premier quart-temps pour Louis Cassier) ce qui nous a permis de dominer la bataille du rebond. On a ensuite su élever notre niveau d'agressivité en défense en les limitant seulement à 29 points à la mi-temps. Nous sentions que nous avons pris le contrôle du match mais quelques erreurs facilement évitables ont permis à Châlons-Reims de rester au contact. En deuxième mi-temps, Ludovic Beyhurst a su élever son niveau de jeu des deux côtés du terrain ce qui nous a permis de prendre un avantage conséquent. Cependant notre irrégularité nous a encore fait défaut ce qui permet au CCRB d'être encore en vie au début du quatrième quart-temps. Nous avons eu un temps d'adaptation sur l'attaque de zone mais heureusement pour nous, nous avons mis des tirs importants grâce notamment à Louis Rucklin et Vincent Pota."

Patrice Koenig (CCRB) : "Après deux succès en deux matchs, c'était une belle occasion de se jauger dans ce championnat face à une belle équipe de la SIG. Mais malheureusement nous avons déjoué à l'image de Louis Cassier (2 points et 5 fautes en 9 minutes) et nous avons de manqué de rigueur sur une grande partie de la rencontre. La SIG mérite amplement la victoire en rapportant les quatre quart-temps. Prochain match dès samedi, avec la réception de Chalon."

 

  • Gravelines-Dunkerque vs Monaco : 68-61

Très bons depuis le début de saison, les Nordistes ont confirmé face à la bonne surprise de ce début de saison. Grâce à un très bon troisième quart-temps, le BCM et Louis Marnette se sont offerts une belle victoire face à une équipe de Monaco qui n'a jamais lâché le morceau et qui a tout fait pour revenir dans ce match. Avec 24 points à 10/24 aux tirs, Kevin Cham a alterné le bon et le moins bon. Moins à la fête que la semaine dernière, Shekinah Munanga termine la rencontre avec 16 points et 8 rebonds. Le BCM est bien installé en haut du classement. 

Quentin Wadoux (BCM) : "Match équilibré en première mi-temps avec une bonne intensité de la part des deux équipes. Nous allons prendre l'avantage dans le troisième quart-temps grâce aux stops défensifs et une meilleure fluidité offensive. Nous allons compter 17 points d'avance. +15 fin du troisième. Début du quatrième quart-temps, nous allons encaisser deux tirs à 3-points consécutifs qui vont nous mettre sous pression mais une bonne gestion de possessions importantes nous permet de creuser l'écart et de gérer la fin de match."

Ali Bouziane (Monaco) : "Face à une des équipes invaincues du championnat, nous avons subi le collectif huilé du BCM. Deux raisons qui ne nous permettent pas d'espérer repartir avec une victoire. Tout d'abord, un pourcentage de réussite catastrophique pour l'ASM (23/70 et 2/25 derrière la ligne à 3-points). A l'inverse de l'équipe locale, nous avons cherché les solutions individuellement, ce qui explique le faible taux de réussite. Seconde raison, la faible contribution du banc (7 points seulement) monégasque. Nous échouons malgré tout à 7 points."

 

Nanterre 92 vs Boulazac  : 86-66

Sans son meilleur joueur Kevin Hangoué, Boulazac a connu une après-midi compliquée face à la très belle équipe de Nanterre 92. Agressifs dès les premières minutes de la rencontre, les Nanterriens n'ont laissé aucune chance à leurs adversaires. Comme face à Pau, Armand Mensah s'est montré très intéressant sur le poste de meneur. Encore invaincu dans le championnat, Nanterre 92 réalise un très bon début de saison. 

Bertrand Parvaud (Boulazac) : /

Maxence Broyer : "Malgré le 0-4 du début de match, nous avons rapidement pris les commandes du match avec un avantage de 18 points à la fin du premier quart-temps (27 à 9). L'écart oscillera entre +13 et +25 sur le reste du match. Nous avons manqué de constance en deuxième mi-temps ce qui s'explique par 20 balles perdues sur le match mais notre abattage au rebond (48 à 35) et notre adresse à 3-points (43%, 10/23) aurons été des satisfactions. Prochain match samedi au Portel." 

 

Le classement du championnat Espoirs :

  • Cinq équipes avec trois victoires : Strasbourg, Nanterre, Chalon, Cholet et Gravelines-Dunkerque
  • Quatre équipes avec deux victoires : Châlons-Reims, Monaco, Bourg-en-Bresse et Hyères-Toulon
  • Quatre équipes avec une victoire : Boulazac, ASVEL, Le Portel et l'Elan Béarnais
  • Cinq équipes avec zéro victoire : Le Mans, Limoges, Dijon, Levallois et Antibes

Sources : BeBasket

Les autres actualités

22
10
17
vignette_nanterre_action_pros.jpg
Le gros shoot à 3pts de Toddrick Gotcher
21
10
17
10_x_15_jerry_boutsiele_nanterre.jpg
Match de gala, ce samedi soir à la Meilleraie où Cholet Basket (17e, 1v-4d) recevait le Nanterre 92 (7e, 3v-2d). L'entame de saison des Francilliens est globalement bonne, avec, si l'on ajoute la Ligue des...
20
10
17
10_x_15_haukur_palsson_dijon.jpg
Journée 6 : Cholet Basket reçoit la JSF Nanterre le samedi 21 octobre 2017, match à 20h.   La JSF Nanterre, jeune pensionnaire de ProA (depuis 2010), a récemment remporté le Match des Champion 2017 face au...
20
10
17
10_x_15_sylvain_delorme_dijon.jpg
Pour le compte de la 6ème journée de championnat, les U21 de Cholet Basket reçoivent leurs homologues de Nanterre. Match à 17h à la Meilleraie le samedi 21 octobre 2017. Invaincus depuis le début de saison, ...
20
10
17
matches_cb_contre_cb-jsf_21-10-17_site.jpg
Réservez dès maintenant vos places pour Cholet Basket / Nanterre le samedi 21 octobre 2017 à 20h.
20
10
17
10_x_15_dictee_ela.jpg
Dans le cadre de la sensibilisation nationale menée par l'Association ELA, le Lycée de la Providence à Cholet organisait, le lundi 16 octobre 2017, la Dictée ELA afin de sensibiliser ses élèves à la...
19
10
17
10x15_david_gautier_portrait_cb_05-06.jpg
Pour lire l'interview de David Gautier paru dans le Ouest France du vendredi 13 octobre 2017, cliquez-ici.
19
10
17
photo_site_stcm.jpg
"Les meubles et accessoires design en métal plié de l'entreprise IDfer, à Gesté, ont été repérés par Stéphane Marie, l'animateur vedette de l'émission "Silence ça pousse"." Pour lire l'article paru dans le Ouest...
19
10
17
photo_site_bodet.jpg
"Choisi par la ville de Paris, Bodet  confirme son positionnement de référent des systèmes audio dans l'éducation." Pour lire l'article de presse paru dans le Synergences Hebdo n°458 du mercredi 18 octobre...