Joe TRAPANI

Intérieur
Joe
TRAPANI
photo_joueur
17
TRAPANI
2626Minutes
12.7112.71points marqués
66rebonds
1.821.82passes décisives
15.0915.09evaluation
Moyenne sur la saison
en savoir plus
01 juillet 1988
Madison, Wisconsin (USA)
Américano-Italienne
2m03
103kg
  • présentation
  • carrière
  • palmarès
  • saisons à CB
  • statistiques
- 2015/2016 : Cholet Basket (Pro A). Renseigné sur ses qualités de poste 3/4, CB lui offre l'opportunité de franchir un palier dans l'élite. D'abord cantonné à un rôle de rotation, malgré sa grosse sortie contre Pau (16 points à 100 %, 10 rebonds, 3 fautes provoquées pour 27 d'évaluation en 29'), il est logiquement propulsé dans le cinq majeur, par la suite. Et c'est lors d'une victoire surprise de CB au Mans qu'il prend totalement feu, en scorant 35 points avec un improbable mais non mois superbe 14/17 au tir, assortis de 8 rebonds et 4 fautes provoquées (40 d'évaluation). Une machine ! Il remettra ça en fin de saison, en étant l'un des seuls Choletais à surnager jusqu'au bout. Elu MVP du mois de mars par les supporters de CB (14 points à 51 % à 2 points ; 6,3 rebonds ; 2,8 passes pour 17,5 d'évaluation en 29'), il est également le meilleur 6e homme de la 25e journée. Sa saison choletaise fut en outre celle où il fit grimper sensiblement sa réussite derrière l'arc (38%), tout en faisant le job autour (12,7 points ; 6 rebonds ; 1,8 passe ; 2,5 fautes provoquées pour 15,1 d'évaluation en 26'). Bref, une vraie bonne saison individuellement, quand bien même elle fut très poussive collectivement.

- 2014/2015 : Rouen (Pro A). Pour sa première expérience en France, il ne va pas rester longtemps anonyme. Il rejoint le club normand à la fin de la préparation, en remplacement de Tyrone Nash, et ne tarde pas à y briller, en dépit d'une blessure à l'épaule qui le laissera sur le côté de la mi-décembre à la mi-mars. Pour le reste, ce fut du très bon, notamment lors des 4 premières journées, pendant lesquelles il fait l'étale de toute sa panoplie (13 points à 68 % à 2 points ; 7 rebonds ; 1 passe ; 2,8 fautes provoquées pour 18,5 d'évaluation en 26'). Idem lors de la période qui précède sa blessure, où il claque 3 double-doubles en 4 journées ! A son retour de l'infirmerie, il met à profit toute sa fraîcheur. Notamment lors de la dernière journée face à Gravelines, où il est l'auteur d'un gros double-double (16 points et 17 rebonds en 34'). Orphelin de son ailier pendant 3 mois au cours de l'hiver, le SPO n'aurait remporté que 2 matches sur 13... Bref, Trapani fut le facteur X du club normand (9,7 points à 47 % à 2 points ; 7,1 rebonds ; 1,3 passe ; 2,3 fautes provoquées pour 13,5 d'évaluation en 24'). Il intègre par ailleurs le top 10 des meilleurs rebondeurs de la ligue.

- 2013/2014 : Spirou Charleroi (Belgique-Ligue Ethias). Au Plat Pays, il évolue à partir de décembre au sein d'une véritable collection de joueurs US, parmi lesquels figure Darryl Watkins (qui passera ensuite par Chalons-Reims et l'Asvel). Il confirme par ailleurs tout le potentiel qu'on lui prête, en atteste cette démonstration face à Leuven, en Ligue Ethias (25 points à 7/12, 13 rebonds, 26 d'évaluation en 40'). En revanche, son rythme s'efface quelque peu en playoffs, où son club tombe en demi-finale devant Anvers. Mais la globalité est satisfaisante (12,9 points à 57% à 2 points ; 7,1 rebonds ; 3,2 fautes provoquées pour 13,5 d'évaluation en 28'), quand même bien son chantier principal demeure l'adresse à distance (seulement 18% à 3 points). Le constat est identique en Eurocup où son club ne brille guère, mais où lui s'étalonne encore davantage (12,1 points à 44% à 2 points ; 5,4 rebonds ; 2,6 fautes provoquées pour 11,7 d'évaluation en 24'), notamment lors de la dernière journée (24 points et 9 rebonds en 35').

- 2012/2013 : Bayreuth (Allemagne-BBL). Le fait qu'il s'engage avec une formation modeste de Bundesliga lui assure temps de jeu et responsabilités. Pour sa première saison pleine dans un seul et même club, il fait le job au poste 3/4, et signe un premier double-double en Europe, face à Bremerhaven (13 points et 14 rebonds en 26'). Il contribue ainsi au maintien de son club dans l'élite, et boucle l'année sur un bilan encourageant (10,6 points ; 5,9 rebonds ; 2,2 fautes provoquées), notamment en pénétration, où ses progrès sont éloquents (54 % à 2 points).

- 2011/2012 : Novipiu Casale Monferrato (Italie-Série A), puis Scavolini Siviglia Pesaro (Italie-Série A), MarcoPoloShop.it Forli (Italie-Lega 2) et Maine Red Claws (USA, D-League). Pour une première saison pro, il effectue un road-trip italo-américain, en démarrant son parcours à Monferrato, qu'il quitte après seulement 3 matches (5,3 points et 1,7 rebond). En novembre, il effectue un essai à Pesaro, avant de finalement se poser à Forli, en 2e division, où il se montre plus à son aise (13 points et 6 rebonds contre Napoli), et bénéficie d'un temps de jeu plus conséquent (9,4 points à 44% à 2 points ; 5,1 rebonds ; 3,2 fautes provoquées pour 8,1 d'évaluation en 20' ; 12 matches disputés). Il rentre finalement aux Etats-Unis en mars, et dispute la fin d'exercice en D-League, une franchise affiliée aux Sixers de Philadelphie. En six matches, il n'a guère la possibilité de se montrer (3,2 points à 16% à 3 points ; 3,7 rebonds pour 0,8 d'évaluation en 15'). De ses propres dires, il dira avoir détesté son expérience italienne...

Formation : Il effectue son année de freshman à Vermont (NCAA), où il est tout de suite considéré comme l'un des meilleurs espoirs à l'est (11,4 points et 4,4 rebonds lors de sa première saison), intégré à l'équipe-type des rookies de l'année de la conférence AEC. Mais à la surprise générale, il quitte son premier cocon pour rejoindre Boston College (NCAA), qui évolue dans la conférence ACC, plus relevée. Il a également visité les facs de Michigan, Providence et Northeastern. Mais c'est l'assistant coach de Boston College, Pat Duquette, qui le convainc de s'engager avec les Eagles. Conformément aux règles de transfert, il doit attendre la saison 2008/2009 pour faire ses débuts avec BC. Des débuts plus qu'encourageants, puisqu'il devient rapidement le 2e scoreur et le meilleur rebondeur de son équipe. Fort logiquement, il effectue sa meilleur saison lors de son année senior (14,8 points à 35,7% à 3 points ; 7 rebonds ; 1,8 passe), après avoir signé un record à 31 points contre Miami. Au printemps 2011, il participe au tournoi de Portsmouth, qui convie les joueurs non-draftés. Il y attire l'attention des clubs européens, en livrant 3 matches de bonne facture (14,3 points ; 5 rebonds et 2,7 passes).

Biographie : Joe (son prénom complet est Joseph) Trapani a deux sœurs. Il est le fils d'Eileen et Charlie Trapani, qui fut le capitaine de l'université de Vermont (là même où Joe effectua son année de freshman) pendant trois saisons. A Boston College, il a étudié les arts et les sciences. En septembre 2011, il devient bénéficiaire d'un passeport italien.
- 2016/2017 : ICL Manresa (Espagne-Liga Endesa)
- 2015/2016 : Cholet Basket (Pro A)
- 2014/2015 : SPO Rouen (Pro A)
- 2013/2014 : Belgacom Spirou Charleroi (Belgique-Ethias League)
- 2012/2013 : BBC Beyreuth (Allemagne-BBL)
- 2011/2012 : Novipiu Casale Monferrato (Italie-SerieA) puis Scavolini Siviglia Pesaro (Italie-SerieA), MarcoPoloShop.it Forli (Italie-Lega2) et Maine Red Claws (D-League)
- 2007/2011 : Boston College (NCAA)
- 2006/2007 : Vermont (NCAA)
- 2010/2011 : Élu dans la Troisième Équipe de la Conférence ACC
- 2009/2010 : Élu dans la Troisième Équipe de la Conférence ACC
- 2009/2010 : Élu dans la Meilleure Équipe du District 1 USBWA
- 2006/2007 : Finaliste du Tournoi de la Conférence AEC
- 2006/2007 : Élu dans la Meilleure Équipe des Rookies de la Conférence AEC
- 2006/2007 : Premier de la Saison Régulière de la Conférence AEC
Saison
Nom du club
Nom de la compétition
Nombre de matches
Temps de jeu
Nombre de points
Pourcentage aux tirs
Pourcentage aux tirs à deux points
Pourcentage aux tirs à trois points
POURCENTAGE aux LANCERS-FRANCS
NOMBRE DE REBONDS OFFENSIFS
NOMBRE DE REBONDS DÉFENSIFS
NOMBRE TOTAL DE REBONDS
Nombre de contres
Nombre de passes décisives
Nombre d'interceptions
Nombre de balles perdues
NOMBRE DE FAUTES INDIVIDUELLES
évaluation
2018-2019OrlandinaItaly - Lega A2 Play-Offs629.815.261.7%67.4%33.3%75%1.756.70.720.81.31.818.8
2016-2017BAXI ManresaSpain - Liga Endesa3019.47.751.4%53.5%26.2%74.6%1.12.73.80.110.80.92.58.4
2015-2016CholetJeep Elite3426.612.755.8%53.8%38.8%83%2.33.760.11.81.11.22.315.1
2014-2015RouenJeep Elite2025.310.256.3%55.8%25%78.3%2.84.77.50.41.411.52.614.2
2013-2014Belgacom SpirouEurocup724.612.150.9%44.6%18.8%76.5%23.45.40.110.712.611
2013-2014Belgacom SpirouBelgium - EuroMillions Basketball League Play-Offs321.3852.2%66.7%33.3%60%0.344.3010.733.37.3
2013-2014Belgacom SpirouBelgium - EuroMillions Basketball League3128.613.460.9%56.8%31.1%77.1%2.54.87.30.2111.23.216.4
2012-2013Medi BayreuthGermany - BBL3222.710.651.5%54%18.9%75%2.23.860.30.70.41.32.210.7
2011-2012Unieuro ForlìItaly - Lega A21220.99.448.6%44%21.7%78%1.63.55.10.80.40.81.73.28.6
2011-2012Novipiù Casale MonferratoItaly - LBA Serie A316.35.350%57.1%28.6%100%1.30.31.600.30.30.31.34.7
2011-2012Maine Red ClawsG-League615.53.229%35.3%16.7%50%1.32.33.60.30.30.21.21.72.8