Stéphane DONDON

Intérieur
Stéphane
DONDON
photo_joueur
9
DONDON
1515Minutes
2.622.62points marqués
2.622.62rebonds
0.480.48passes décisives
3.073.07evaluation
Moyenne sur la saison
en savoir plus
09 janvier 1977
Melun (77)
Française
2m02
Virginia (USA)
  • présentation
  • carrière
  • palmarès
  • saisons à CB
  • Diplômes
  • statistiques
- 2007-2008 : Cholet (Pro A). Il assiste sans jouer à la victoire de CB en finale de Leaders Cup... face à son ancien club qu'est Vichy. Très peu utilisé en 2e partie de saison, il comprend rapidement que son avenir devra s'inscrire loin des Mauges. Finaliste de la Coupe de France, sa saison reste synonyme d'un rôle dans l'ombre, dans le costume d'un équipier modèle, néanmoins (1,4 point ; 1,2 rebond ; 1,4 d'évaluation en 7').

- 2006-2007 : Cholet (Pro A). A la relance après une saison mi-figue, mi-raisin en Bourgogne, il renoue avec son club formateur, avec lequel il s'engage pour deux saisons. Il y connaîtra des fortunes diverses, et vivra l'arrivée d'Erman Kunter sur le banc choletais, en lieu et place d'un Rudy Nelhomme débarqué, comme étant synonyme d'un temps de jeu amaigri (28' sous Nelhomme ; 13' sous Kunter). Dès lors, il tente d'endosser au mieux son rôle en sortie de banc, sans pour autant connaître de coups d'éclat (3,9 points à 46 % ; 2 rebonds ; 4,3 d'eval en 13').

- 2005-2006 : Chalon-sur-Saône (Pro A). Partenaire de John Cox, il sort de sa boîte en même temps que l'Elan, après un début de saison délicat. Exempté de Leaders Cup, il connaît des hauts (18 points et 9 rebonds face à Gravelines), mais aussi des bas, tout comme son équipe, qui se classe péniblement 10e de la saison régulière. Comme la saison précédente, son rendement s'étiole au cours des playoffs, qu'il traverse sans briller (0,6 point ; 2,4 rebonds ; 2,8 d'eval en 13').

- 2004-2005 : Chalon-sur-Saône (Pro A). Sous les ordres de Greg Beugnot et aux côtés de l'ex-Choletais Corey Crowder, il gagne sa place dans le cinq majeur à compter de la 9e journée. Pourtant, la concurrence est rude au cours de ce début de saison exemplaire de l'Elan, mais Dondon suit la dynamique (21 points à 7/11 contre Pau), sans pour autant parvenir à hisser son équipe au Top 16 de Coupe Uleb, ni à passer au-delà du cap des 1/4 de finale de playoffs, en dépit d'une demi-finale de Leaders Cup. Son rendement, très correct pendant le reste de la saison (6,4 points à 47 % ; 3,1 rebonds), s'affaisse sensiblement en playoffs.

- 2003-2004 : Vichy (Pro A). Voilà qui restera sa meilleure saison, et de loin. Avec les distinctions qui vont avec. Convoqué en équipe de France A', sélectionné pour le all-star game, où il contribue à la victoire des Français (126-113). En Pro A, c'est l'explosion : il comptabilisera 6 double-double, tout en façonnant quelques cartons offensifs (29 points à 11/12 contre Nancy). Et si la JA (12e) se maintient une nouvelle fois, elle le doit en grande partie à l'ex-Choletais, qui sera l'une des révélations françaises du championnat (13,9 points à 49 % ; 5,8 rebonds ; 1,5 passe ; 14,5 d'eval en 29'). Un peu plus discret en Coupe Fiba (9,6 points en 4,3 rebonds).

- 2002-2003 : Vichy (Pro A). Dans le sillage de Jeff Greer, le club auvergnat signe un très bon début de saison. Dondon, quant à lui, peine quelque peu à se mettre en route, avant de lâcher totalement les chevaux lors du printemps. Entre la 25e et la 30e journée, il est même l'atout offensif premier de la JA (15 points à 46 %, dont 52 % à trois points ; 5,2 rebonds ; 13,8 d'eval en 31'). En parallèle, il satisfait sa première convocation sous le maillot de la sélection centrafricaine. Bref, c'est un exercice globalement réussi (6,9 points ; 3,5 rebonds ; 5,2 d'eval en 22'), et la JA assure largement son maintien dans l'élite.

- 2001-2002 : Kotka (Finlande-D1, puis Vichy, Pro B). Très facile en Finlande (18 points ; 11,2 rebonds en 6 matches), pour son retour en Europe, il s'engage finalement avec Vichy en novembre, avec le dessein d'épauler la JA dans son objectif d'accession en Pro A. Et de fait, puisqu'il fait montre de ses qualités défensives, de sa dureté, et de capacité à évoluer tant au poste 3 qu'au poste 4. Au final, le bilan est plus que positif, tant pour lui (8,1 points ; 4,4 rebonds) que pour la JA, sacrée championne de France de Pro B.

Formation : Dès sa première année à Cholet Basket, en 1993-1994, le jeune Toulousain est décisif. Après une saison très réussie en cadets, il offre à CB le titre de champion de France, en inscrivant 16 points en finale face à l'Hermine de Nantes. En parallèle, il effectue ses premiers pas en espoirs, en signant de solides copies offensives, dès 1994-1995 (19 points contre Nancy ; 17 points face à Antibes ; 20 points en quarts de finale du Trophée du Futur contre Evreux). En 1995-1996, il se fend d'un début de saison tonitruant, en établissant à deux reprises son record de points (22), face au Mans et Pau-Orthez. Aux yeux de Jean Galle, qui lui préfère Hervé Cimmier ou encore Jean-Paul Atticot, c'est encore trop peu pour prétendre à grapiller du temps de jeu chez les pros. Dès lors, le jeune homme se met en tête de glaner un dernier titre avant de quitter les Mauges. C'est chose faite en 1996-1997, où la bande à Jeanneau et Boissé remportent le championnat espoirs. Stéphane Dondon, encore une fois, n'est pas étranger à cette nouvelle ligne sur le palmarès collectif. Lors de la dernière journée face au PSG, il affole carrément les compteurs, en enquillant pas moins de 35 points. Cette saison-ci, il effectuera également deux courtes apparitions chez les professionnels.

Tenté par une aventure aux Etats-Unis depuis un stage préparatoire pour les championnats d'Europe cadets, il décide ensuite de migrer au pays de l'oncle Sam, et passe ainsi deux saisons au Collin County Community College. En 1998-1999, il y devient le meilleur rebondeur de l'histoire de l'équipe, et le 5e meilleur scoreur (14,2 points et 8,5 rebonds par match), et reçoit le prix du sportif-étudiant de l'année. Il gagne alors ses gallons pour la prestigieuse université de Virginie, en NCAA, où il connaît une première saison avec un temps de jeu réduit (3,4 points et 2,9 rebonds en 1999-2000). En août 2000, il participe à une tournée européenne de sa fac. En Allemagne, face à Breitengussbach, il se rappelle au bon souvenir du Vieux Continent (21 points et 9 rebonds), et montre une belle progression durant la saison (4,7 points et 3,3 rebonds). Mais il est déjà temps de rentrer en France pour y démarrer pleinement sa carrière.

Biographie : S'il n'ait à Melun, Stéphane Dondon passe une partie de son enfance à Bangi (Centrafrique), dont sont originaires ses parents. C'est à l'âge de 5 ans qu'il rentre finalement en France, et s'installe alors dans le quartier du Miral, à Toulouse, où il rêve tout d'abord de devenir footballeur. Poussé par les siens, c'est finalement sur le basket qu'il jette son dévolu à 13 ans, avant d'être repéré par Hubert Nativel, l'ancien coach de Colomiers. Ce dernier le recommande alors au centre de formation de CB.

Stéphane Dondon parle quatre langues, et est diplômé d'un bachelor d'anthropologie, obtenu à l'Université de Virginie. Il est aujourd'hui conseiller financier en banque et assurance.
- 2013/2015 : Marzy (Prénationale puis N3)
- 2011/2012 : Vichy (Pro B)
- 2010/2011 : Nantes (Pro B)
- 2008/2010 : Bourg (Pro B)
- 2006/2008 : Cholet Basket (Pro A)
- 2004/2006 : Chalon sur Saône (Pro A)
- Novembre 2001/2004 : Vichy (Pro B puis Pro A)
- Octobre 2001 à Novembre 2001 : Kotka (Finlande-D1)
- 1999/2001 : University of Virginia (NCAA)
- 1997/1999 : Collin County Community College (USA-Junior College)
- 1996/1997 : Cholet Basket (Espoirs et Pro A)
- 1993/1996 : Cholet Basket (Centre de Formation)

Équipe Nationale :
- 2004 : Sélection en Équipe de France A'
- 2003 : Sélection en Équipe de Centre Afrique
- 2007/2008 : Finaliste de la Coupe de France
- 2007/2008 : Vainqueur de la Semaine des As
- 2003/2004 : Participation au All Star Game LNB
- 2001/2002 : Champion de France ProB
- 1996/1997 : Champion de France Espoirs
- 1994/1995 : Champion de France Cadets
- 1993/1994 : Champion de France Cadets
Titulaire du Bac ES
Saison
Nom du club
Nom de la compétition
Nombre de matches
Temps de jeu
Nombre de points
Pourcentage aux tirs
Pourcentage aux tirs à deux points
Pourcentage aux tirs à trois points
POURCENTAGE aux LANCERS-FRANCS
NOMBRE DE REBONDS OFFENSIFS
NOMBRE DE REBONDS DÉFENSIFS
NOMBRE TOTAL DE REBONDS
Nombre de contres
Nombre de passes décisives
Nombre d'interceptions
Nombre de balles perdues
NOMBRE DE FAUTES INDIVIDUELLES
évaluation
2011-2012Vichy-ClermontFrance - Pro B3120.34.747.4%39.3%25%68.3%1.823.80.10.70.31.21.75.1
2010-2011NantesFrance - Pro B2210244.9%33.3%0%63%0.90.71.60.10.50.20.40.52.2
2009-2010Bourg-en-BresseFrance - Pro B2922.66.751.3%49.2%21.6%73.8%1.72.64.300.90.71.41.87.4
2008-2009Bourg-en-BresseFrance - Pro B Play-Offs515.85.241.9%57.9%25%12.5%1.41.6301.20.40.80.65.4
2008-2009Bourg-en-BresseFrance - Pro B3427.17.852.6%46%36.2%70.5%1.72.84.50.11.80.41.81.98.6
2007-2008CholetJeep Elite2112.72.241.2%34.8%25%61.1%10.91.900.40.40.81.42.3
2007-2008CholetFIBA Europe Cup - Qualifying Rounds219.5240%40%0%0%3.51.5500.50.5105.5
2007-2008CholetFIBA Europe Cup624.84.339.5%33.3%0%57.1%22.34.30.20.80.7105
2006-2007CholetJeep Elite - Play-Offs217.52.540%20%0%75%0110110.51.52
2006-2007CholetJeep Elite2815.44.559.2%51.4%37.5%82.5%1.31.12.40.10.60.30.91.55
2005-2006ChalonJeep Elite - Play-Offs513.80.650%0%100%0%02.42.400.80.41.22.22.8
2005-2006ChalonJeep Elite3423.47.952.9%45.3%42.9%73.5%1.63.34.90.11.20.81.42.19.5
2004-2005ChalonJeep Elite - Play-Offs515.27.851.3%50%37.5%80%12.43.400.40.40.61.67.6
2004-2005ChalonJeep Elite2718.46.857.8%47.9%40.6%81.3%1.423.40.20.60.6127.7
2004-2005ChalonEurocup1016.24.252.1%45%57.1%57.1%0.82.12.90.10.90.41.32.34.9
2003-2004Vichy-ClermontJeep Elite2929.613.955%55.2%35.5%67.5%2.13.75.80.31.50.81.4214.5
2002-2003Vichy-ClermontJeep Elite27226.943.8%42.6%23.4%63.2%1.91.63.50.10.90.51.61.95.2
2001-2002Vichy-ClermontFrance - Pro B22178.153.2%49.2%31.6%68.3%1.62.84.400.50.322.17.2