Vous êtes ici

CB s'incline au Mans : 83-72

01
03
14

1er quart-temps : 21-18

Les deux équipes sont au coude à coude en ce début de rencontre, 8-8. Claude Marquis se voit rapidement sanctionné de 2 fautes en seulement 3 minutes de jeu. Anthony Goods, actif et incisif, donne 3pts d’avance à CB 8-11, mais le Mans revient rapidement, 15-15. L’arbitrage est sévère envers les choletais et Yannis Morin est à son tour pénalisé par deux fautes personnelles. Antoine Eito permet au Mans d’accentuer son avance en servant remarquablement ses coéquipiers, 21-15. Un dernier tir extérieur de Lamayn Wilson à 3pts vient achever ces 10 premières minutes. Le Mans mène 21-18 face à un CB qui n’a pas démérité.

2ème quart-temps : 18-14

Steeve Ho You Fat très actif provoque la 2ème faute d’Antoine Eito et permet à CB de revenir à une longueur du Mans. Il manque son lancer-franc et juste derrière les manceaux rentrent un gros tir à 3pts, 24-20 pour les locaux. CB se bagarre en défense et ne lâche rien. John Cox, en contre-attaque, réduit le score 24-22. JD Jackson prend un temps mort à la 14e minute, alors que les défenses ont pris le pas sur les attaques et que les tirs sont devenus de plus en plus compliqués. Les choletais appliquent une défense de zone après le temps-mort manceau mais, par manque de vigilance, ils laissent Vaughn Duggins inscrire un panier suite à un rebond offensif 26-22. Lamayn Wilson provoque la 2ème faute de Dounia Issa et obtient trois lancers. Il concrétise les deux premiers mais manque le 3ème, tout comme Ho You Fat qui rate l’immanquable, après avoir capté un rebond offensif. Les choletais sont toujours dans la partie et prennent même les commandes du match grâce à un 3pts de Wilson : 26-27. Reyshawn Terry stoppe l’ardeur de CB en donnant 5pts d’avance aux siens, 32-27. Anthony Goods sort de sa boîte,bien secondé par Yannis Morin, mais ce ne sera pas suffisant. Les hommes de Laurent Buffard rejoignent les vestiaires avec un retard de 7 pts : 39-32.

3ème quart-temps : 24-21

Cette période se résumera à une suite de séries réalisées par les deux équipes. Mal engagés en deuxième mi-temps, les choletais voient leurs adversaires directs prendre l’ascendant. Un 0-10 en faveur des rouges et blancs permet aux coéquipiers de John Cox de repasser devant 43-44. Le MSB prend un temps-mort et à l’issue de ce quart, Charles Kahudi inscrit 2 tirs primés, qui, associés à un 2pts d’Issa, remettent les manceaux dans la course avec une série en cours de 8-0, avant que Claude Marquis ne réduise le score, 51-47. Eito s’amuse et sert parfaitement ses coéquipiers, leur délivrant de véritables caviars et leur permettant de faire un nouveau break (9-0), 60-47. Les choletais n’y arrivent plus et DaShaun Wood enfonce le clou par un tir au buzzer : 63-53.

4ème quart-temps : 20-19


Les choletais sont toujours chahutés par le duo Wood/Eito aussi bien à la finition que dans les passes. CB est mené 67-53 quand Goods à 3pts réduit l’écart, 67-56. Le MSB répond aussitôt par l’intermédiaire de Terry qui est très adroit à l’extérieur de la raquette (3/4 à 3pts). Wilson, qui terminera meilleur marqueur choletais de la rencontre avec 18 points et à égalité avec Goods, continue son festival et permet à CB de revenir à 8 longueurs. Les manceaux, peu rassurés, prennent un temps-mort. Malgré Morin qui se montre dissuasif sous le panier, Wood inscrit plusieurs paniers spectaculaires. Alors que Wilson écope de sa 5ème faute, Morin puis Chatfield alimentent la marque côté choletais, mais ça ne sera pas suffisant face à un Terry toujours aussi efficace à 3pts. Le Mans s’impose 83-72 face à des choletais qui se sont bien battus, mais qui n’ont rien pu faire contre des adversaires plus saignants, notamment aux postes arrières.

CB devra retrouver le chemin de la victoire dès samedi à domicile, dans un match décisif face à la Chorale de Roanne. Les choletais devront se montrer revanchards après leur défaite à domicile en Coupe de France face à ces mêmes roannais, quinze jours auparavant.

Retrouvez les statistiques de la rencontre en cliquant ici.

Pour lire lire articles de presse, cliquez-ici.

Le résumé vidéo :

Les autres actualités

15
06
18
photo_site_le_verger_de_la_blottiere_et_pure.jpg
"Depuis peu, le Verger de la Blottière est devenu le 3e sponsor principal du skipper Romain Attanasio." Pour lire l'article de presse paru dans Le Courrier de l'Ouest du jeudi 15 juin 2018, cliquez-ici.
...
15
06
18
10_x_15_jonathan_rousselle_itw.jpg
Merci Jonathan ROUSSELLE pour cet hommage à la hauteur de l'homme qui l'écrit ! Bon vent à toi à Limoges et sache que tu seras toujours le bienvenue à Cholet Basket !
15
06
18
photo_site_leroy_merlin.jpg
"Hier, la balade sportive au travers de la zone du Cormier a réuni 333 personnes." Pour lire l'article de presse paru dans Ouest France du lundi 11 juin 2018, cliquez-ici.
15
06
18
photo_site_bodet.jpg
"Les clubs sportifs peuvent tirer des recettes publicitaires grâce à leurs solutions vidéo." Pour lire l'article de presse paru dans Le Courrier de l'Ouest du jeudi 15 juin 2018, cliquez-ici.
14
06
18
photo_site_rudy_gobert.jpg
De passage sur Move It, Move It, le nouveau média sport porté par Konbini, Rudy Gobert a délivré quelques anecdotes sur sa carrière. Et en particulier, sur le jour où tout a commencé.  La saison NBA est terminée...
12
06
18
12
06
18
photo_site_govindy.jpg
Nous vous informons que Melvyn Govindy a fait le choix de retirer son nom de la Draft NBA. Il fera donc partie de l'effectif pro de Cholet Basket pour la saison 2018/2019. Pour lire les articles de presse,...
12
06
18
photo_site_fabien_causeur_2.jpg
Après avoir brillé lors du Final Four Euroleague de Belgrade, Fabien Causeur s'apprête à jouer sa première finale en Liga ACB. Et pour réaliser un fantastique doublé, Causeur et sa bande devront battre Vitoria,...
11
06
18
10x15_nando_de_colo_liz8783.jpg
Le CSKA Moscou s'est logiquement imposé en finale de la VTB League. La déception de la défaite dès les demi-finales de l'EuroLeague n'est peut-être pas passée mais le CSKA Moscou a limité la casse en remportant...
11
06
18
10x15_nando_de_colo_mat2703.jpg
Avant de défier le Khimki Moscou pour le titre, Nando De Colo s'est vu décerné le trophée de meilleur joueur de la saison.