Vous êtes ici

Des nouvelles de... Dimitri Lauwers : "Je ne m’attendais pas à rejouer"

06
06
12

À deux jours de la manche décisive de la finale entre Ostende et Charleroi, nous avons interviewé notre blogueur Doum Lauwers, qui a rejoint le club ostendais fin avril.

(Interview réalisée et disponible sur catch-and-shoot.com)

 

Depuis ton retour en Belgique, Ostende a fini la saison en trombe et joue le titre, es-tu le porte-bonheur des Côtiers ?

Je ne sais pas si je suis le porte-bonheur mais c’est vrai que la fin de championnat n’est pas la même cette année. Charleroi, habitué à tout écraser sur son passage, a un concurrent qu’il redoute. Personnellement, je ne pense qu’à donner un coup de main à l’équipe. De cette façon, Ostende est plus profond et plus fort mentalement. Vu ma situation en Italie, je ne m’attendais même pas à rejouer cette saison… et je me retrouve en finale de championnat !

Cette finale, justement, est l’une des plus palpitantes depuis quelques années, chaque équipe s’imposant à l’extérieur. Quelles seront pour toi les clés du match 5 ?

Oui, je suis d’accord avec Éric Somme (président de Charleroi) quand il dit que c’est la plus belle finale des 10 dernières années ! C’est 2-2 et j’ai presque envie de dire que c’est dommage qu’il y ait un champion ! Charleroi a l’avantage d’avoir une équipe qui joue ensemble depuis quelques années, tandis qu’Ostende est une équipe qui a été perturbée tout au long de l’année. Changement de coach, 4 joueurs arrivés entre novembre et janvier, 2 autres il y a un peu plus d’un mois, la blessure de Van Den Spiegel, etc… Malgré cela, elle a su trouvé un équilibre en fin de saison. Les équipes se connaissent maintenant, cela se jouera à peu de choses, mais j’espère que la clé ne sera pas… l’arbitrage.

À deux jours du match décisif, comment est l’ambiance dans le groupe ?

Le groupe est bien et a confiance en ses moyens. La déception de la défaite dans le match 4 est normale, mais comme je vous disais, elle fait surtout mal si on sait que Charleroi a tiré à 2/21 sur toute la deuxième mi-temps ! Nous savions que nous ne devions pas nous attendre à des cadeaux de la part des arbitres à Charleroi mais on ne s’attendait tout de même pas à ce qu’ils obtiennent 19 lancers-francs dans le dernier quart !

On n’attendait pas Ostende aussi près du but, est-ce qu’une défaite vendredi serait tout de même considérée comme un échec ?

C’est vrai qu’il y a quelques mois, on n’attendait même pas Ostende en finale ! Mais, comme on dit, l’appétit vient en mangeant et je pense qu’à ce stade, on se doit de vouloir cette dernière victoire. Ça sera difficile, Charleroi reste le gros calibre du basket belge, notre représentant en Euroligue, c’est donc l’équipe à battre.

Le titre de champion pourrait-il te faire rester à Ostende ? ou tu donnes la priorité à l’Italie, peu importe le résultat ?

J’ai eu une saison tellement perturbée au niveau personnel qu’en ce moment, je dois entièrement être concentré sur Ostende. Le reste viendra tout seul je l’espère…

12 ans après ton départ, qu’est-ce qui a changé à Ostende et dans le championnat belge en général ?

Les équipes et leurs infrastructures se sont professionnalisées mais le nombre d’équipes diminuent chaque année. (8 équipes l’année prochaine après le retrait de Gand) Je ne sais pas si c’est un bien ou un mal. En tout cas, c’est une ligue fermée et sans trop de pression puisque personne ne descend. Pendant trop longtemps la porte a été trop ouverte au marché américain et cela fait qu’il n’y a généralement qu’un ou deux Belges maximum qui jouent un rôle important au sein de l’effectif. En France par exemple, ils limitent à 5 étrangers et ça pousse quand même les clubs à valoriser leur propre talent. Je pense que la France est l’exemple à suivre !

Les autres actualités

16
01
18
10_x_15_galette_abonnes.jpg
L'ensemble des Abonnés, Supporters et Bénévoles de Cholet Basket était invité le lundi 15 janvier pour partager la traditionnelle "Galette des rois". Lors de cette soirée, le Président Didier Barré a exprimé ses...
16
01
18
visuel_site_drouault.jpg
En mal de temps de jeu à Cholet, Pierre-Etienne Drouault rejoint Boulazac qui cherchait un ailier. Les transferts sont de plus en plus monnaie courante entre équipe de Pro A en cours de saison.. Cette fois, c'est...
16
01
18
visuel_site_salle_de_la_meilleraie.jpg
Alors que les dirigeants du Cholet Basket espéraient toujours la construction d'une nouvelle Arena en lieu et place de la Meilleraie, le maire de Cholet a tranché en faveur d'une rénovation du site actuel. À l'...
15
01
18
Pierre Etienne Drouault
D'un commun accord avec le club, Pierre-Etienne Drouault quitte CB pour rejoindre Boulazac, une autre formation de ProA. Cholet Basket remercie Pierre-Étienne pour son professionalisme et son...
14
01
18
vignette_pau_resume_pros.jpg
Le résumé de la belle victoire choletaise contre Pau-Lacq-Orthez
13
01
18
13
01
18
10x15_warren_woghiren_-olb.jpg
L'académie Gautier-Cholet Basket a remporté une victoire sans appel sur Pau-Lacq-Orthez ce soir. 1er quart-temps : 27-16 pour CB La défense choletaise est efficace en ce début de match avec Killian Hayes qui met...
13
01
18
vignette_pau_action_pros.jpg
Le gros buzzer beater d'Abdoulaye N'Doye en fin de premier quart-temps !
12
01
18
10x15_jerry_boutsiele_sharks_ac.jpg
Journée 16 : Cholet Basket se déplace à Pau-Lacq-Orthez le samedi 13 janvier 2018. La trêve hivernale est terminée et la ProA reprend ses droits ce week-end pour la 16ème journée de championnat. Les choletais...