Vous êtes ici

Des nouvelles de Fabien Causeur : Après l'Europe, l'Espagne !

21
06
18

Déjà vainqueur de l'Euroligue fin mai, le Finistérien Fabien Causeur a remporté, mardi soir, le championnat d'Espagne (Liga Endesa) avec le Real Madrid (3 victoires à 1) face à son ancien club de Baskonia. Quelle saison pour l'international brestois !

Champion de France avec Cholet en 2010, d'Allemagne avec Bamberg l'an passé (doublé avec la Coupe), Fabien Causeur (31 ans depuis le 16 juin) vient de réaliser une performance rare pour un basketteur tricolore en devenant champion national dans un troisième championnat majeur de la planète basket. Clin d'oeil du destin, l'arrière au numéro 1 a remporté cette troisième couronne domestique face au club basque de Vitoria, qu'il a quitté il y a deux ans après quatre saisons et avec un statut de capitaine. 

La der de Doncic

Mais « une finale, ça se gagne », comme dit l'adage et l'ancien chouchou de la Buesa Arena et ses nouveaux coéquipiers du Real ont fait pleurer les 14.488 spectateurs basques, mardi soir (85-96). Menés 1-0 après la victoire surprise (90-94) de Baskonia dans la capitale, les Madrilènes ont su réagir en égalisant à domicile (98-91), puis en remportant les deux manches suivantes à Vitoria (78-83 et donc 85-96).

Le Real décroche ainsi son 34e championnat, le troisième lors des quatre dernières saisons. Mardi, le Slovène Luka Doncic, partenaire de chambre de Causeur lors des déplacements, a aussi sans doute disputé son dernier match avec Madrid et en Europe. Jeudi, le prodige de 19 ans sera l'un des candidats les plus attendus de la Draft NBA. 

« Deux titres pour cette saison inoubliable » 

Si c'est bien ce diable de Rudy Fernandez (27 points mardi) qui a été nommé MVP (meilleur joueur) des finales, Causeur a terminé la série par un joli six points (à 3 sur 4 aux tirs), 1 passe et 1 rebond en seulement 9'57''. Sur l'ensemble de sa première saison, l'arrière international (29 sélections), déterminant lors de la conquète européenne, aura tourné 8,1 points, 1,7 passes et 2,2 rebonds de moyenne en 19' de temps de jeu, avec une jolie adresse aux tirs. 

Arrivé cet été à Madrid pour « remporter des trophées », le Finistérien aura donc été comblé cette saison puisqu'il a disputé trois finales (Coupe du Roi, Euroligue, championnat) et ne s'est incliné qu'en Coupe face à Barcelone (90-92). « Deux titres pour une saison inoubliable ! » a tweetté Causeur, plus que comblé. 

Mais les vacances attendront un peu pour le Breton qui a été appelé par le sélectionneur Vincent Collet pour les deux matchs de qualification à la Coupe du monde 2019, en Bosnie-Herzégovine, le 29 juin, et en Russie, le 2 juillet.

Source : Le Télégramme

Les autres actualités

14
11
18
all-star-game-2018-debut-des-votes-du-public-13115_15.jpg
Les votes du public pour élire le « All Star Français » et le « All Star Etranger » de la 16ème édition de cet événement à l'AccorHotels Arena ont débuté. Cet événement devenu incontournable se déroulera le...
13
11
18
Site Jeu Jean Rouyer Automobiles.jpg
Et si c'était vous qui repartiez avec la Jeep Renegade ? Le Groupe Jean Rouyer Automobiles et Cholet Basket mettent en jeu une Jeep Renegade le 27 décembre, à l'occasion du match CB/CHALON-SUR-SAÔNE. Et devinez...
12
11
18
cb-sharks_26-11-18.jpg
Réservez dès maintenant vos places pour Cholet Basket / Antibes le lundi 26 novembre 2018 à 20h45
11
11
18
vignette-action-monaco.jpg
Le poster de Frank Hassel sur Yakuba Ouattara !
11
11
18
vignette-resume-monaco.jpg
Retrouvez le résumé de Cholet Basket - Monaco
11
11
18
regis.jpg
Retrouvez le réaction de Régis Boissié après Cholet Basket - Monaco
11
11
18
paul.jpg
Retrouvez le réaction de Paul Lacombe après Cholet Basket - Monaco
11
11
18
antywane.jpg
Retrouvez le réaction de Antywane Robinson après Cholet Basket - Monaco
11
11
18
saso.jpg
Retrouvez le réaction de Saso Filipovski après Cholet Basket - Monaco