photo equipes espoirs

CHAMPIONNAT

Thumbnail

De grosses valises, un carton plein

Une razzia, un cavalier seul, un récital. Appelons cela comme on le voudra, mais l'idée est là : en 2017/18, les Espoirs de l'Académie Gautier Cholet Basket auront réalisé une démonstration en Championnat et au Trophée du Futur, se hissant même jusqu'en demi-finale du Trophée Coupe de France. Historique !

Et si les chiffres valaient effectivement mieux qu'un long discours ? Alors essayons ! L'idée majeure est là : en 2017/18, les joueurs de Sylvain DELORME ont fait régner un monopole sans partage sur le Championnat Espoirs. La ou les preuves ? CB n'aura été devancé qu'à 3 reprises (seul Nancy a fait mieux, ces dernières années, dans un championnat à 18 clubs), s'imposant avec un différentiel moyen de plus de 18 points, le tout saupoudré de cartons offensifs qui resteront dans les annales du championnat (+42 contre Pau ; +47 contre Gravelines ; +49 contre Antibes… et +54 à Boulazac !).

Un doublé historique

Un véritable ball-trap, couronné par 4 sorties à plus de 100 points, et des pointes personnelles qui, elles aussi, intègreront le grand livre de la LNB : ces 16 rebonds captés par Melvyn GOVINDY à Limoges ; ces 45 d'évaluation réalisés par ce dernier lors de la dernière journée face au Mans (31 points et 15 rebonds) ; ces 12 passes délivrées par Killian HAYES (meilleur passeur… et MVP de la saison) face à Hyères-Toulon, ce 8/8 à 2 points de Quentin RUEL face à Hyères-Toulon. Et tant d'autres…

Les satisfactions peuvent également se lire entre les lignes. Opéré du ménisque en début de saison, « l'autre pépite » du vivier choletais, alias Karlton DIMANCHE , se retrouve pleinement en fin d'exercice. Un épilogue où  Rigo EDZATA (meilleure adresse à 2 points du championnat) et Youri MOROSE , qui auraient constitué des leaders offensifs absolus dans n'importe quelle autre formation de la division, trouveront un point de chute commun en Pro B (à Denain). Qui dit mieux ? Assurément personne !

Thumbnail

TROPHÉE DU FUTUR

Thumbnail

D'autant que ladite classe biberon eut la bonne idée de passer la surmultipliée en fin de saison. Le Trophée du Futur, sorte de Leaders Cup à la mode Espoirs, est une cerise sur le gâteau dont CB ne se sera absolument pas privé, s'amusant avec l'Asvel de Théo MALEDON en ouverture (103-63), se faisant plaisir avec Antibes (dans sa salle…) en demi-finale (97-50), et parachevant le tout face à Gravelines, lors d'une finale à sens unique (85-64). Auteure d'un doublé historique, la bande à Yannis THALGOTT , capitaine au grand cœur, s'inscrit dans les pas de la génération nantie des RIGAUDEAU et BILBA, son unique prédécesseur dans l'exercice (en 1988-89). Au sujet des deux derniers nommés, on connaît la suite…

TROPHÉE COUPE DE FRANCE

Et dire que le récital aurait même pu se muer en chef-d'œuvre… Longtemps, CB aura même espéré un triplé. Le Trophée Coupe de France aura en effet vu cette jeune garde simplement stoppée au seuil de la finale par Toulouse, pensionnaire de Nationale 2. Auparavant, CB se sera même joué de l'Aurore de Vitré (N2) en quarts de finale. Pour ainsi dire, Bercy n'était qu'à deux pas. Mais la gourmandise est un vilain défaut.

Thumbnail

RÉCAPITULATIF DE LA SAISON

Thumbnail

Voir aussi

 

HISTORIQUE PRO                 HISTORIQUE U18