Chris HORTON

Intérieur
Chris
HORTON
photo_joueur
0
HORTON
3333Minutes
17.2117.21points marqués
8.958.95rebonds
1.741.74passes décisives
23.5823.58evaluation
Moyenne sur la saison
en savoir plus
29 juin 1994
Decatur, Illinois, États-Unis
Américaine
2m02
107kg
Austin Peay
  • présentation
  • carrière
  • palmarès
  • saisons à CB
  • statistiques
  • news
2018/19 : Kymis (Grèce-D1). Dans cette modeste formation du championnat grec, il retrouve Scott Suggs, l’ex-ailier de Chalon. Les deux hommes vont conduire leur équipe. Suggs par ses qualités de scoreur et Chris Horton par ses aptitudes de rebondeur et de contreur. De fait, le futur Choletais se coiffe des titres honorifiques de meilleur rebondeur (avec 9,1 prises) et… de meilleur intercepteur de la ligue. Contre les grosses pointures de la division, il sait montrer les muscles, notamment face au PAOK Salonique (24 points et 15 rebonds) et face à l’AEK Athènes (18 points à 8/9, assortis de 5 rebonds). Le tout contenu dans un temps de jeu relativement modeste (25 minutes). Son équipe, 7e de la saison régulière, et déjà en proie à des difficultés financières (elle évolue aujourd’hui en 4e division…), ne prend pas part aux play-offs, mais pour Horton, l’exercice est acquis.

2017/18 : Alba Fehervar (Hongrie-D1). Pour lui, le changement (de continent et donc d’identité de jeu) est majeur. En intégrant le roster du Champion de Hongrie en titre, il sait qu’il sera amené à attirer les regards du Vieux Continent sur son profil. Ce qu’il fait notamment en FIBA Europe Cup. Derrière le géant Hongrois Peter Lorant, il incarne une rotation fiable. Son écot permet au club hongrois de s’extirper de la phase de poule de la compétition européenne, jusqu’en 8e de finale et une défaite honorable face à Caserte. Lors d’une défaite à Nevezis, il sort le grand jeu et prend réellement la mesure de son statut de professionnel (20 points à 10/12, assortis de 14 rebonds). Sa campagne personnelle est satisfaisante (9,6 points à 62%), en dépit d’une carence persistante aux lancers (54%), qu’il améliore un chouia en championnat. A l’échelle nationale, ses performances s’inscrivent en dents de scie, mais il s’affirme au fil des semaines au point d’être l’un des atouts majeur de sa formation lors des play-offs, où il sort notamment 5 matches de suite à plus de 10 rebonds. L’Alba, comme en coupe nationale, est sortie en demi-finale des play-offs. Pour Horton, le baptême du feu européen est réussi (8,8 points en 18’ ; 6,6 rebonds ; 2,3 fautes provoquées ; 13,6 d’eval).

2016/17 : Grand Rapids Drive (D-League). À la sortie de la fac, il déclare : « Je savais que j'allais devoir faire mes preuves et passer par un processus différent de celui des gars des plus grandes écoles. » En effet, sa route passe par la ligue de développement de la NBA, au sein d’une franchise affiliée à Detroit. Il y passe une saison somme toute correcte, sans pour autant développer des stats susceptibles de postuler chez les Pistons. Néanmoins, il conserve sa fiabilité dans le tir (61,3 % à 2 points), qui fait sa marque de fabrique (6,3 points ; 5,6 rebonds en 18’).

Formation : Un contreur et un rebondeur né ! C’est souvent ainsi que l’on extrapole autour de Chris Horton, qui avait littéralement fracassé un panier en high school, ce qui rencarde sur sa densité physique. Et pour cause, le natif de Decatur a de qui tenir : son père, Eddie, fut lui aussi pensionnaire de l’Université d’Austin Peay, dans les années 1970. Lors de ses quatre saisons sous la bannière du Tennessee, le rejeton va marquer l’histoire. Il fut en effet le meilleur contreur de la Conférence OVC en 2012 et 2016, avec un record établi à pas moins de 10 contres (assortis de 13 rebonds !) contre Berea, en début de saison 2014/15. On l’aura compris, l’Américain saute sur tout ce qui bouge et sur tout ce qui gravite autour de la raquette. Au terme de ses quatre années passées en fac, il devient, avec 319 contres, le 2e contreur de l’histoire de la conférence OVC !

Collectivement, il connut moins de réussite, sa fac n’étant en effet pas la mieux référencé dans le pays. Quelque part, ce fut une aubaine pour lui, pour endosser les responsabilités. C’est surtout offensivement qu’il va gagner en densité, passant d’un apport assez mineur lors de sa première saison (8,2 points) à un rôle majeur (18,8 points à presque 60%), en 2015/16. Saison au cours de laquelle il permet à son équipe de remporter le tournoi de la conférence OVC, et de participer au tournoi NCAA (Austin est éliminé dès le premier tour). En parallèle, il montre de ses talents de gobeur de ballons, en s’inscrivant comme le meilleur rebondeur de la conférence lors des saisons 2014/15 et 2015/16. Lors de cette dernière, il explose totalement. Au sens propre, d’ailleurs, puisque lors d’une rencontre face à Tenn Tech, il prend totalement feu (37 points à 13/16 et 21 rebonds).

Au terme de sa formation universitaire, il prend part au célèbre tournoi de Portsmouth (10 points, et 5,3 rebonds en 3 rencontres) et est finalement drafté en 5e position par la franchise de Grand Rapids Drive (en D-League).
- 2019/20 : Cholet Basket (Jeep®ÉLITE)
- 2018/19 : Kymis BC (Grèce)
- 2017/18 : Alba Fehérvár (Hongrie)
- 2016/17 : Grand Rapids Drive (G-League)
- Juillet 2016 : NBA Summer League avec Miami Heat
- 2012/16 : Austin Peay (NCAA)
- 2018/19 : Meilleur rebondeur du championnat grec
- 2018/19 : Meilleur intercepteur du championnat grec
- 2016 : Vainqueur du tournoi de la Conférence OVC
SAISON
Afficher plus..
Saison
Nom du club
Nom de la compétition
Nombre de matches
Temps de jeu
Nombre de points
Pourcentage aux tirs
Pourcentage aux tirs à deux points
Pourcentage aux tirs à trois points
POURCENTAGE aux LANCERS-FRANCS
NOMBRE DE REBONDS OFFENSIFS
NOMBRE DE REBONDS DÉFENSIFS
NOMBRE TOTAL DE REBONDS
Nombre de contres
Nombre de passes décisives
Nombre d'interceptions
Nombre de balles perdues
NOMBRE DE FAUTES INDIVIDUELLES
évaluation
2019-2020CholetJeep Elite2034.117.266.3%62.9%0%78.5%3.65.59.11.71.81.22.22.223.6
2018-2019KymisGreece - Heba A12325.513.660.4%58.3%100%63.7%3.35.791.60.71.72.32.618.9
2017-2018Alba FehervarFIBA Europe Cup1219.59.658.9%61.2%0%52.4%2.34.771.80.31.10.8015.4
2017-2018Alba FehervarHungary - A League3018.28.362.3%59.2%0%72.1%1.84.15.91.30.611.3012.9
2017-2018Alba FehervarHungary - A League Play-Offs1020.110.765.3%66.2%0%63%3.65.18.71.10.50.90.8017.8
2016-2017Grand Rapids DriveG-League4718.56.259.8%60.2%0%60.2%2.82.95.70.90.30.81.22.610.2
2015-2016Austin Peay GovernorsNCAA - March Madness1361442.9%41.7%0%44.4%46100021413
SAISON