Chris OLIVER

Ailier
Chris
OLIVER
photo_joueur
5
OLIVER
2424Minutes
8.778.77points marqués
3.293.29rebonds
1.321.32passes décisives
8.428.42evaluation
Moyenne sur la saison
en savoir plus
15 juillet 1985
Kansas (USA)
Américaine
2m01
90kg
Records en pros avec cholet basket
272272points en carrière
  • présentation
  • carrière
  • palmarès
  • saisons à CB
  • statistiques
  • news
- 2014-2015 : Cholet (Pro A). De retour dans l'élite française, il prend place dans le cinq majeur de CB à compter d'un succès in extremis devant Gravelines, lors de la 4e journée. Efficace à défaut d'être flashy, il signe quelques belles copies offensives dans la première moitié de saison : devant Boulogne, d'abord (23 points à 62 %), puis face à Bourg, ensuite (21 points - 3/5 à 3 points - 22 d'eval'). S'il marque les esprits par son professionnalisme, sa fin de saison est plus lacunaire, alors que CB retrouve pourtant la lumière. Il signe néanmoins un exercice honorable (8,8 points - 3,3 rbs), en dépit d'un rendement perfectible derrière l'arc (14/59 sur la saison).

- 2013-2014 : Szolnok (Hongrie), Boulazac (Pro B). Pas prolongé par Nanterre, il s'engage avec Szolnok. En EuroChallenge, il participe à la qualification au Last 16 (9 pts - 6,7 rbs - 11,5 d'éval'). Mais il n'affrontera pas CB car le club hongrois, en difficulté en Ligue Adriatique, le libère début janvier malgré sa bonne activité (10,3 pts - 4,3 rbs - 9,2 d'éval' en 16 matches). Son pourcentage aux tirs n'a il est vrai jamais été aussi bas dans sa carrière en saison régulière (42 % tout de même). Il rebondit vite, une semaine plus tard, à Boulazac, où il rend des prestations similaires pour aider le pensionnaire de Pro B à se maintenir (10,7 pts - 4,5 rbs - 9,9 d'éval').

- 2012-2013 : Nanterre (Pro A). Il frappe fort dès la 3e journée lors d'un succès surprise face à l'Asvel (22 pts à 8/10 aux tirs - 27 d'évaluation). Et au final, un peu comme lors de sa première saison à Gottingen, il accomplit de bonnes choses en un minimum de temps de jeu, sachant qu'il doit retrouver des repères à l'intérieur où il oeuvre à la JSF (10 pts à 85 % aux lancers-francs - 4,6 rbs - 9,5 d'évaluation en 22 min/match). Malheureusement, il se donne une entorse de la cheville au 1er match des playoffs contre Gravelines, alors qu'il venait de scorer 10 pts en 10 min (!). C'est donc du banc qu'il assiste alors au fantastique parcours de son équipe vers le titre de Champion de France.

- 2011-2012 : Strasbourg (Pro A). Repéré outre-Rhin, il participe au redressement de la SIG, 14e la saison précédente, en étant principalement utilisé par Vincent Collet au poste d'arrière-ailier (11,4 pts - 5,5 rbs - 13,4 d'évaluation). La SIG, dans laquelle évolue également un futur joueur de CB (Nicolas De Jong), rate cependant les playoffs en terminant au 9e rang, à deux longueurs de Cholet, classé 8e.

- 2010-2011 : Tübingen (Allemagne-BBL). Il rejoint un club... qu'il avait crucifié la saison précédente d'un tir au buzzer. Deuxième évaluation de l'équipe, il ne déçoit guère (13,5 pts - 6,4 rbs - 13,8 d'évaluation). Il rend même quelques très grosses prestations, toujours grâce à ses qualités de drive vers le cercle et son activité au rebond (17 pts - 17 rbs - 32 d'éval' à Mitteldeutscher, 30 pts - 11 rbs - 38 d'éval contre Bremerhaven). Mais il se montre parfois irrégulier et manque de réussite à 3 pts (14/64 sur la saison). Et Tubingen, 12e, ne se qualifie pas pour les playoffs. Il est néanmoins élu 3e meilleur ailier du championnat par le magazine spécialisé Five.

- 2009-2010 : Göttingen (Allemagne-BBL). Pour sa deuxième année dans le même club, il réalise sa meilleure saison régulière en carrière dans une 1re division européenne (14,9 pts - 6,5 rbs - 15,2 d'évaluation, 28 pts à 10/12 aux tirs - 36 d'éval' contre Paderborn). Apprécié pour sa polyvalence entre le poste d'ailier et d'intérieur, il est d'ailleurs sélectionné pour le All Star Game de la BBL, mais, blessé, n'y participe pas. Il aide également son équipe, où s'illustre le futur meneur du Mans Taylor Rochestie, à remporter l'EuroChallenge dont le Final Four est organisé dans la ville allemande (11,5 pts - 5,8 rbs - 11,5 d'éval'). En revanche, son rendement baisse en playoffs (9,4 pts - 1/13 à 3 pts - 4,8 rbs - 8,6 d'éval'). Sa prestation lors du 5e match décisif du 1er tour, perdu d'un point face à Bremerhaven, explique même en partie la nouvelle élimination surprise de Gottingen, 3e de la saison régulière (-2 d'éval' en 16 minutes).

- 2008-2009 : Göttingen (Allemagne-BBL). Il s'adapte plutôt bien au haut-niveau allemand (10,1 pts - 5,1 rbs - 11,1 d'évaluation en 22 min/match). Tout en accomplissant des performances de choix comme ses 18 pts - 15 rbs - 27 d'évaluation contre Oldenburg, il se montre dans un premier temps irrégulier. Mais il finit la saison en trombe, permettant à Göttingen de finir 2e de la saison régulière (17,1 pts - 18,1 d'éval' sur les sept dernières journées). Cependant, il baisse un peu pied en playoffs en raison d'un pourcentage aux tirs en baisse (38 % contre 44% en saison régulière, 14,3 pts - 6,5 rbs - 12 d'éval'). Et Göttigen est sorti à la suprise général au 1er tour en quatre matches par Bamberg, malgré ses efforts lors du 4e match (26 pts - 23 d'éval').

2007-2008 : Kaiserslautern (Allemagne, Pro A). Il débute sa carrière pro au second niveau allemand. Meilleur évaluation du championnat, 2e scoreur, 5e rebondeur et 3e contreur, sur-athlétique pour ses vis-à-vis, il s'y montre dominateur et est élu dans le cinq idéal du championnat par EuroBasket.com (20,5 pts à 56 % à 2 pts - 9 rbs - 22,4 d'évaluation). En 30 matches, il ne score moins de 10 points qu'à une seule reprise. Et avec son profil d'intérieur fuyant et très dynamique, il réalise certains soirs de véritables chantiers (32 pts - 10 rbs - 38 d'éval', 30 pts - 13 rbs - 37 d'éval', 25 pts - 12 rbs - 36 d'éval', 24 pts - 16 rbs - 34 d'éval', 17 pts - 20 rbs !). En outre, son équipe finit à la 3e place d'une division où les playoffs n'existent pas (encore).

Formation : Il est repéré lorsqu'il évolue au Glenn High School, lycée de Kernersville situé dans l'état de Caroline du Nord. En 2003, à l'issue de sa carrière lycéenne, il est considéré comme le 31e meilleur joueur de l'Etat de sa classe d'âge.Il est ensuite recruté par Radford University, fac' de l'Etat de Virginie et qui évolue dans la peu côtée Big South Conference. Sa saison freshman est correcte (6,9 pts à 50 % aux tirs - 4,4 rbs en 17 min/match).
Puis, dès sa deuxième année, il s'affirme comme l'un des meilleurs joueurs de la conférence en finissant 6e marqueur et 2e rebondeur (15 pts à 55 % aux tirs - 7 rbs, 28 pts - 9 rbs contre Coastal Carolina). En junior, il élève encore un peu plus son niveau, finissant même meilleur rebondeur de la conference (17,4 pts à 50 % aux tirs - 10,1 rbs). Très régulier, il réalise quelques cartons, notamment contre Darthmouth où évolue un autre futur joueur de CB, Alex Barnett (33 pts - 14 rbs). En senior, il finit meilleur marqueur de son équipe et 5e de la conference (18,8 pts à 49 % aux tirs - 8,3 rbs). Et il rend encore des perf' de choix (29 pts - 18 rbs contre Campbell, et 36 pts - 18 rbs contre Virginia Military Institute emmené par le futur NBAer Reggie Williams). Il aura au total marqué 1659 pts avec Radford, ce qui faisait de lui à sa sortie de la fac' le troisième scoreur dans l'histoire de l'université. Toutefois, malgré ses stats, il n'est jamais élu dans le cinq idéal de la conference, mais dans le second cinq en 2005, 2006 et 2007. Il faut dire aussi que durant son cursus, Radford ne fait pas mieux qu'une 4e place de conference, est sorti à chaque fois au 1er tour du tournoi de la Big South Conference, et ne se qualifie jamais, donc, pour le tournoi NCAA.

Biographie : Son lieu de résidence est Kernersville, dans l'état de Caroline du Nord. Son père vit à Miami et ses cousins à Orlando. Aime manger japonais, les crustacés, et au Olive Garden, chaîne de restaurants américains. L'un de ses amis n'est autre que Ricky Hickman, vainqueur de l'Euroleague 2014 avec leMaccabi Tel Aviv et originaire de Kernersville. A pour habitude de s'entraîner cinq heures par jour durant l'intersaison.
- 2016/2017 : Kaohsiung Truth (Taïwan-ASEAN League)
- 2015/2016 : Niigata Albirex (Japon-BJ League) puis Vichy-Clermont (Pro B)
- 2014/2015 : Cholet Basket (Pro A)
- 2013/2014 : Szolnok Olaj (Hongrie-Division A) puis Boulazac (Pro B)
- 2012/2013 : Nanterre (Pro A)
- 2011/2012 : Strasbourg (Pro A)
- 2010/2011 : Walter Tigers Tuebingen (Allemagne-Bundesliga)
- 2008/2010 : MEG Goettingen (Allemagne-Bundesliga)
- 2007/2008 : Kaiserslautern Braves (Allemagne-Pro A)
- 2003/2007 : Radford (NCAA)
- 2012/2013 : Finaliste de la Coupe de France
- 2008/2009 : Premier de la Saison Régulière d'Allemagne
- 2006/2007 : Élu dans la Seconde Équipe de la Conférence Big South
- 2005/2006 : Élu dans la Seconde Équipe de la Conférence Big South
- 2004/2005 : Élu dans la Seconde Équipe de la Conférence Big South
SAISON
Afficher plus..
Saison
Nom du club
Nom de la compétition
Nombre de matches
Temps de jeu
Nombre de points
Pourcentage aux tirs
Pourcentage aux tirs à deux points
Pourcentage aux tirs à trois points
POURCENTAGE aux LANCERS-FRANCS
NOMBRE DE REBONDS OFFENSIFS
NOMBRE DE REBONDS DÉFENSIFS
NOMBRE TOTAL DE REBONDS
Nombre de contres
Nombre de passes décisives
Nombre d'interceptions
Nombre de balles perdues
NOMBRE DE FAUTES INDIVIDUELLES
évaluation
2015-2016Vichy-ClermontFrance - Pro B621.29.848.5%43.8%42.9%72.7%2.72.85.50.511.51.21.711.5
2014-2015CholetJeep Elite3124.78.851%51.9%23.7%89.5%1.22.13.30.11.30.91.51.18.4
2013-2014BoulazacFrance - Pro B1926.710.352.3%47.2%31.6%78.2%1.23.14.30.21.30.61.91.59.2
2013-2014Szolnoki OlajFIBA Europe Cup628.3950%50%26.7%88.9%0.766.701.70.71.71.511.5
2013-2014Szolnoki OlajAdriatic - Liga ABA1626.910.350%43.3%33.3%78.6%2.12.64.70.31.40.81.92.39.5
2012-2013NanterreJeep Elite3022.41060.1%53.3%32%85.2%1.82.84.60.21.30.91.31.411.7
2012-2013NanterreJeep Elite - Play-Offs1101071.4%83.3%0%0%0000200110
2011-2012StrasbourgJeep Elite3028.711.455.7%55.2%30.8%84.7%2.33.25.50.21.60.91.31.713.4
2010-2011Tigers TuebingenGermany - easyCredit BB343113.551.2%46.8%21.9%78.9%2.24.26.40.61.31.21.71.913.8
2010-2011Tigers TuebingenGermany - BBL343113.551.2%46.8%21.9%78.9%2.24.26.40.61.31.21.71.913.8
2009-2010BG GottingenGermany - easyCredit BB Play-Offs521.49.449.2%48.4%7.7%82.4%2.824.80.40.80.81.41.68.6
2009-2010BG GottingenGermany - easyCredit BB3128.114.954.3%51.9%29%80.8%2.34.26.50.31.20.91.42.615.2
2009-2010BG GottingenGermany - BBL Play-Offs521.49.449.2%48.4%7.7%82.4%2.824.80.40.80.81.41.68.6
2009-2010BG GottingenGermany - BBL3128.114.954.3%51.9%29%80.8%2.34.26.50.31.20.91.42.615.2
2009-2010BG GottingenFIBA Europe Cup1326.211.548.3%41.7%37.9%77.1%1.54.35.80.40.711.12.511.5
2008-2009St. PoltenAustria - Bundesliga1100%0%0%0%00000011-2
2008-2009BG GottingenGermany - BBL3222.410.151.1%47.3%35.4%73.8%2.135.10.40.91.41.42.111.1
2008-2009BG GottingenGermany - BBL Play-Offs433.814.351.5%40%33.3%81%33.56.50.80.51.83.52.312
2008-2009BG GottingenGermany - easyCredit BB3222.410.151.1%47.3%35.4%73.8%2.135.10.40.91.41.42.111.1
2008-2009BG GottingenGermany - easyCredit BB Play-Offs433.814.351.5%40%33.3%81%33.56.50.80.51.83.52.312
2007-2008Saar-Pfalz BravesGermany - Pro A3013.320.558.2%56%25%79.6%3.65.491.71.21.32.7222.4
2005-2006Radford HighlandersNCAA28017.456.2%52.9%32.6%73.1%0001.11.81.50023.8