David MICHINEAU

Meneur/Arrière
David
MICHINEAU
photo_joueur
16
MICHINEAU
1919Minutes
9.079.07points marqués
1.851.85rebonds
1.561.56passes décisives
6.156.15evaluation
Moyenne sur la saison
en savoir plus
06 juin 1994
Les Abymes (Guadeloupe)
Française
1m91
85kg
  • présentation
  • carrière
  • palmarès
  • saisons à CB
  • statistiques
- 2017/2018 : Cholet Basket (Pro A). Il s'engage pour une saison dans les Mauges, ce qui a valeur de test, à la fois pour CB, mais également pour l'ex-Chalonnais lui-même. Pisté par plusieurs écuries de Pro A, il choisit Cholet en raison des échos entendus sur Philippe Hervé, lors de son passage à Chalon. Blessé à l'annulaire droit à compter d'avril, il manque toute la fin de saison choletaise, sans avoir réellement briller, même si quelques coups d'éclat vinrent égayer un exercice clairsemé, pourtant très bien entamé au Portel, lors de la 1re journée (19 points à 3/5 à 3 points). S'il retrouve la Leaders Cup, il connaît un gros coup de moins bien en janvier et février (-8 d'éval face au Portel), avant de demeurer sur le flanc, donc, à compter du printemps. En baisse sur tous les registres offensifs (9,3 points à seulement 29% à 3 points), notamment à la création (seulement 1,5 passe), il quitte les Mauges sans y avoir brillé. Direction la Summer League avec les Clippers (4,3 points et 1,8 rebond en 4 matches).

- 2016/2017 : Hyères-Toulon (Pro A). Alors qu'il avait rejoint l'Elan l'année du triplé coupe-championnat-Leaders Cup, il quitte ce dernier alors même que le club bourguignon s'apprête à être champion de France, et sans avoir été retenu par les Clippers, pour la saison NBA. Un mal pour un bien pour David Michineau, qui va endosser davantage de responsabilités dans le Var. Notamment en étant l'artisan de la victoire du HTV à la Meilleraie (12 points, 3 passes et 3 rebonds en 20'), puis en étant très performant devant Monaco (26 points à 10/16 au tir, son record en Pro A). Sélectionné pour le All-Star Game (11 points en 13 minutes), il livre enfin une saison digne de son potentiel (9,8 points à 40 % ; 2,3 rebonds ; 2,9 passes ; 7,0 d'évaluation en 23'), même s'il vit en cours de la saison l'arrivée de Maurice Acker comme un "danger" possible pour son temps de jeu. Finalement, l'arrivée de l'Américain lui enleva de la pression.

- 2015/2016 : Chalon-sur-Saône (Pro A). Amené à exploser, il livre une saison sérieuse, marquée par une certaine régularité, que ce soit en Pro A ou en Fiba Europe Cup, que son club honore de la meilleure des manières en sortant premier de sa poule. Michineau se montre impeccable face aux Hollandais du SPM Shoeters (16 points, 4 rebonds et 6 interceptions). L'Elan, qui organise d'ailleurs le Final Four au Colisée, sera finalement sorti en demi-finale par Varese (il terminera 3e). En parallèle, David sort son match référence dans l'élite face au Havre, en livrant 21 points en seulement 19 minutes, le tout assorti d'un 3/3 à 3 points, et d'une finale de Leaders Cup perdue face à Monaco. Bref, une saison formatrice pour un garçon désormais attendu au tournant (5,8 points à 43 % ; 1,5 passe ; 4,5 d'évaluation en 13'). A la surprise générale, il est d'ailleurs drafté en 39e position par les New Orléans Pélicans, avant que ses droits soient immédiatement cédés aux Clippers, avec qui il s'engage pour deux saisons. Pas une surprise pour lui, qui, il est vrai avait signé un solide tournoi de Trévise. Dans la foulée, il dispute d'ailleurs la Summer League d'Orlando avec Los Angeles, et s'y montre plutôt à son avantage (8,2 points et 4,2 passes).

- 2014/2015 : Chalon-sur-Saône (Pro A). Il est de retour dans son club formateur, après 4 mois en prêt en Pro B. Un prêt qu'il fait fructifier par intermittence, étant peu en réussite sur son shoot à distance (seulement 17 % à 3 points). Aux côtés d'Ilian Evtimov, il endosse même le rôle de meneur titulaire pendant la blessure de John Ireland. Avec une certaine réussite contre Rouen (13 points et 7 rebonds), mais il est très peu utilisé lors des playoffs.

- 2013/2014 : Chalon-sur-Saône (Pro A), puis Chalons-Reims (Pro B, prêt). Après une saison espoirs où il a tout gagné, il intègre l'équipe pro de l'Elan, en rotation des ex-Choletais AJ Slaughter et Steed Tchicamboud. Efficace face à Nanterre (4 points à 100 %, 2 rebonds et 3 passes en 12'), il est finalement prêté à Chalons-Reims, pour y disputer la fin de saison et s'étalonner. Il y connaît des fortunes diverses, et notamment une finale de playoffs perdue face à Poitiers (3,1 points à 39 % ; 1 rbonds ; 0,9 passe en 9'). Il participe lors de l'intersaison à l'Eurocamp de Trévise, sans vraiment y briller.

Formation : Intégré au Pôle Espoirs de Guadeloupe, David Michineau est repéré lors d'un match amical par Romain Chenaud, qui dirige alors les Minimes France de l'Elan Chalon, en déplacement en Guadeloupe. David est alors considéré comme un joueur à gros potentiel, que l'on compare volontiers à Rodrigue Beaubois (qui, comme lui, a fait ses débuts au club de New Star), mais qui doit considérablement se densifier physiquement. Ce dont il s'attelle au cours de ses premières années en Bourgogne. En 2011/2012, il effectue néanmoins une bonne première saison avec les espoirs de l'Elan. Au sein d'un roster bourré de promesses (Clint Capella, Yakuba Ouattara, Axel Bouteille, Mathias Lessort, Theo Lefevre,...), il est l'un des éléments les plus surprenants, pour une première saison (7,2 points à 47 % ; 1,9 passe ; 2,0 rebonds en 15'), et obtient sa première sélection en équipe de France lors du tournoi de Mannheim. Le tout en remportant le Cholet Mondial Basket, face à CB en finale. "Un tournoi très bien médiatisé", et pour lequel il se jure de bien figuré avant d'attirer les regards étrangers.

Lors de la saison qui suit, s'il est parfois intégré à l'effectif chalonnais en Fiba Europe Cup, mais c'est bel et bien en espoirs qu'il se distingue de façon crescendo. Il est les des artisans majeurs du doublé championnat-Trophée du Futur, le tout en améliorant son côté distributeur (4,2 passes), et en étant également en progrès dans son shoot (12,6 points à 33 % à 3 points en 29 matches). En 2013/2014, alors qu'il est une nouvelle fois très dominant en espoirs (19,9 points à 48 % ; 2,9 rebonds ; 2,9 passes en 27'), il est finalement prêté à Chalons-Reims (Pro B), avec qui il dispute la fin de saison.

Biographie : David Michineau a trois frères, qui ont tous plus ou moins joué au basket. C'est grâce à son frère Sébastien (passé notamment par Chartres et Vitré) que David franchit finalement le pas, et débute le basket. Il fut le parrain du Cholet Mondial Basket 2018.
- 2018/19 : Levallois Metropolitans (Jeep®ÉLITE)
- 2017/18 : Cholet Basket (Pro A)
- 2016/17 : Hyères-Toulon (Pro A)
- 2014/16 : Chalon sur Saône (Pro A)
- 2013/14 : Chalon sur Saône (Pro A) puis Châlons-Reims (Pro B)
- 2011/13 : Chalon sur Saône (Espoirs et Pro A)
- 2005/09 : France New Star (Guadeloupe)
- 2016 : Drafté par les New Orleans Pelicans (2ème Tour – 39ème Choix)
- 2015/2016 : Finaliste de la Leaders Cup
- 2012/2013 : Champion de France Espoirs
- 2012/2013 : Vainqueur du Trophée du Futur



Saison
Nom du club
Nom de la compétition
Nombre de matches
Temps de jeu
Nombre de points
Pourcentage aux tirs
Pourcentage aux tirs à deux points
Pourcentage aux tirs à trois points
POURCENTAGE aux LANCERS-FRANCS
NOMBRE DE REBONDS OFFENSIFS
NOMBRE DE REBONDS DÉFENSIFS
NOMBRE TOTAL DE REBONDS
Nombre de contres
Nombre de passes décisives
Nombre d'interceptions
Nombre de balles perdues
NOMBRE DE FAUTES INDIVIDUELLES
évaluation
2018-2019Levallois M.Jeep Elite3425.811.150.1%44.1%40%80.5%0.42.6302.911.6310.5
2017-2018CholetJeep Elite2619.29.347%47.4%29.4%71.7%0.51.41.901.50.51.32.26.3
2017-2018CholetFrance - Pro A Leaders Cup120425%28.6%0%0%112041203
2016-2017Hyères-ToulonJeep Elite3423.69.846.9%46.8%21.1%74.4%0.51.82.302.90.52.32.46.9
2015-2016ChalonJeep Elite - Play-Offs215642.9%50%20%100%0.500.501.50.511.53.5
2015-2016ChalonJeep Elite3413.65.647.7%47%32.6%66.7%0.50.5101.50.50.91.94.4
2015-2016ChalonFIBA Europe Cup1915.55.950%47.1%21.4%77.8%0.41.41.802.71.40.91.87.3
2014-2015ChalonJeep Elite - Play-Offs11050%0%0%0%00000010-1
2014-2015ChalonJeep Elite2613.83.439.1%39.3%17.6%51.9%0.20.810.11.30.71.31.82.2
2014-2015Chalon U21France - Pro A U21225.52162.8%56.3%50%71.4%0.511.50.55.53.522.522
2013-2014ChalonJeep Elite96.3136.4%42.9%50%0%00.70.70.10.70.20.21.11.7
2013-2014Châlons-ReimsFrance - Pro B Play-Offs212.500%0%0%0%01101010.5-4.5
2013-2014Châlons-ReimsFrance - Pro B1511.54.154%62.5%22.2%76.9%0.30.91.20.11.10.51.41.53.6
2013-2014Chalon U21France - Pro A U211427.619.950%48.4%30.2%71.4%0.42.42.80.32.91.931.413.5
2013-2014ChalonEurocup352.336.4%20%25%100%0.30.71000.70.31.31.3
2012-2013Chalon U21France - Pro A U21 - Trophee du Futur316.3534.6%20%20%83.3%0.31.31.602.30.72.32.71.7
2012-2013Chalon U21France - Pro A U212924.212.650.6%48.8%33%72.6%12.33.30.14.21.92.41.912.9
2011-2012Chalon U21France - Pro A U212015.67.251.5%47.5%20%79.1%0.61.420.1212.21.55.9
2010-2011Chalon U21France - Pro A U21611.82.346.7%50%0%0%00.80.800.70.31.31.71.5