Demetris NICHOLS

Ailier Fort
Demetris
NICHOLS
photo_joueur
19
NICHOLS
2323Minutes
11.2511.25points marqués
3.253.25rebonds
1.081.08passes décisives
9.259.25evaluation
Moyenne sur la saison
en savoir plus
04 septembre 1984
Boston (USA)
Américaine
2m05
98kg
Syracuse (NCAA)
  • présentation
  • carrière
  • palmarès
  • saisons à CB
  • statistiques
- 2011/2012 : Cholet Basket (Pro A). Fin septembre, CB annonce la signature de cet ailier puissant, pour palier la blessure de Robert Hite, touché au talon d'Achille. MVP choletais du mois d'octobre, il est prolongé jusqu'à la fin de la saison par CB, d'autant que son profil très polyvalent rassura dans l'immédiat Erman Kunter. A cette période de la saison, CB avait en effet l'infirmerie plus que pleine ! Hélas, elle va se remplir de Nichols lui-même, qui, dès la semaine suivant son embauche, se ressent... de son talon d'Achille (!) et de sa cheville gauche. Un temps, il est question d'une opération, qui ne viendra finalement pas ! Voilà pour le feuilleton de Nichols dans les Mauges, qui cacherait presque la très belle efficacité qui fut la sienne sur le parquet. Face à Chalon, il sortit même sa 2e meilleure sortie en Pro A (24 points à 3/5 à 3 points, 6 rebonds, 2 passes et 4 fautes provoquées pour 32 d'éval' en 34'). Après 8 matches, il avait la tête de l'emploi (14,9 points avec un superbe 88% aux lancers ; 3,5 rebonds ; 1,5 passe ; 2,5 fautes provoquées pour 14,3 d'éval' en 26').

- 2010/2011 : JA Vichy (Pro A). En Auvergne, qu'il rejoint en décembre, il est censé faire oublier au plus vite le passage famélique de son compatriote Curtis Sumpter, qu'il supplée une nouvelle fois après l'avoir remplacé au BCM la saison précédente. Il y développe, aux côtés de Nicolas de De Jong et de Thomas Larrouquis, une complicité de feu avec Antoine Eito, et offre une superbe victoire à la JA, après prolongations, face à Chalon. Il s'y montra insolent d'adresse, au point d'établir son record de points et d'évaluation en France (32 points à 12/23, 6 rebonds et 6 passes pour 33 d'éval' en 42'), lors de la dernière journée. Un succès qui hélas ne permit pas à Vichy de sauver sa tête en Pro A. Il terminera l'exercice en qualité de 3e meilleur scoreur de l'élite (avec 18,1 points, à presque 50% de réussite).

- 2009/2010 : Gravelines (Pro A). Il débarque dans le Nord en décembre, afin de palier le départ de Curtis Sumpter en Belgique. Pas simple de se faire une place dans un effectif alors en pleine bourre. Ainsi, les débuts nordistes de l'Américain sont très poussifs (1 point à 1/11 au tir, 1 rebond pour -1 d'éval en 8' lors des 4 premiers matches). Puis il pointe le nez à la fenêtre lors d'une victoire du BCM à Strasbourg (16 points et 17'), et se fait même doucement mais sûrement une place dans le 5 majeur gravelinois. Cela dit, son apport ne décolle guère, jusqu'à l'entame des playoffs, où il justifie enfin son pedigree. Il vient même jouer un vilain tour à Cholet, lors du match 1 de la demi-finale, à la Meilleraie (15 points à 6/12, 6 rebonds pour 16 d'éval' en 25'). Si le BCM sera finalement sorti par Cholet, les playoffs - les premiers de la carrière de l'Américain - (9,4 points à 42% à 2 points ; 3,4 rebonds pour 8,4 d'éval' en 22') sauvèrent quelque peu la saison de Nichols, au passage clairsemé dans le Nord (6,1 points à 37% à 2 points ; 1,9 rebond en 15'). Une fois l'été venu, ses passages en Summer League d'Orlando et de Las Vegas, avec Utah puis Portland, restent infructueux.

- 2008/2009 : Chicago Bulls (NBA), puis Idaho Stampede (D-League), Iowa Energy (D-League), New York Knicks (NBA) et Iowa Energy (D-League). Une saison à passer d'une crémerie à une autre, sans pouvoir se poser ni réellement prouver. Voilà pour le résumé de l'exercice, qui voit Nichols quitter les Bulls en novembre, avec seulement 2 matches au compteur. Il rejoint alors la D-League. D'abord Idaho, puis Iowa Energy, où il parvient à se poser davantage et surtout à se faire plaisir (26 points à 10/16 contre Sioux Falls Skyforce). En mars, il fera un très bref retour sur les parquets NBA (4 points en 5' face à Sacramento), avant de revenir en D-League achever une saison très particulière (21,5 points à 40% à 3 points ; 5,5 rebonds ; 3 passes ; 2,6 fautes provoquées en 39').

- 2007/2008 : Cleveland Cavaliers (NBA) puis Iowa Energy (D-League) puis Chicago Bulls (NBA) puis Iowa Energy (D-League). En l'espace de six mois, il va connaître pas moins de 4 bannières, balloté qu'il sera entre la NBA et surtout la D-League. En effet, il dispute la pré-saison avec les Knicks, avant d'être envoyé à Cleveland où là encore, il n'a pas droit de cité dans la meilleure ligue du monde. Envoyé dans l'antichambre du côté d'Iowa Energy (D-League), il est, en janvier, rappelé pour NBA par Chicago... sans jouer là non plus. C'est par conséquent en D-League qu'il s'entretient, et plutôt bien. En 14 matches, il dépasse 7 fois la barre des 20 points, avec un record personnel à 33 unités (à 12/23 en 33') face à Anaheim Arsenal. Mais en dépit d'une certaine grinta (19,3 points à 42% à 2 points ; 4,2 rebonds ; 2,9 passes pour 14,4 d'éval en 37'), son dessein demeure la NBA. Rappelé par Chicago à partir du mois de mars, il n'y ramasse que des miettes de minutes (1,2 point en 3').

- Formation : Les années de lycée de Demetris Nichols ont déjà permis de se rencarder sur le profil du garçon. A Saint-Andrew's, il s'est en effet classé dans les 3 joueurs les plus prolifiques au scoring, dans l'histoire de l'école (avec 1809 points). Hommage majeur : son numéro (le 34) fut ensuite retiré, deux seuls joueurs avant lui ayant eu cet honneur (dont le NBAer Tony Robertson). Par la suite, en quatre saisons universitaires, Nichols va muer, passant d'un profil de joueur à fulgurances à un élément stable et fiable de l'effectif de Syracuse (NCAA). Dans les faits, ses deux premières saisons sont loin d'être celles laissant augurer d'un potentiel de tout premier plan (3,9 points à 55% ; 2,1 rebonds ; 1,2 faute provoquée en 12' lors de son année sophomore). C'est lors de sa saison junior qu'il commence à réellement à donner satisfaction, tant en termes d'adresse extérieure - un domaine qu'il parvient enfin à stabiliser, passant de 25% à 36% de réussite à 3 points -, symbolisé par une première performance à 28 points contre UConn. Malgré cela, il se délitera abondamment dans la dernière ligne droite de la saison régulière, montrant ainsi tous les progrès qu'il a alors à accomplir dans la constance (13,3 points à 49% à 2 points ; 5,8 rebonds et 2,7 provoquées en 33' en 2005-2006). Néanmoins, il intègre pour la première fois le 1er cinq de la conférence Big East. Son équipe remporte d'ailleurs le tournoi de cette même conférence en 2005-2006 et 2006-2007. Cette ultime année voit d'ailleurs Nichols totalement exploser, à travers une saison pleine (il intègre à chaque fois le 5 majeur), en amènant son équipe à la 5e place de la conférence, derrière des institutions que sont Louisville, Georgetown ou encore Pittsburgh. A titre perso, il est le meilleur scoreur de la Big East (avec 18,9 points), tout en étant dans le top 8 à l'adresse à deux points (54,7%). Il est logiquement élu dans la meilleure équipe de la conférence en fin de saison. Dans la foulée, il est drafté par Portland, au 2e tour (53e choix), avant d'être vendu dans la foulée aux New York Knicks. Franchise avec laquelle il dispute la Summer League de Las Vegas. Il est également drafté par Oklahoma Cavalry (CBA), au 5e tour.

- Biographie : Demetris Nichols (de son nom complet Demetris Tiaunt Nichols) a 9 neuf frères et sœurs. En université, il s'est spécialisé en communication. Il s'est spécialisé dans la communication
- 2017/2018 : KK Cedevita Zagreb (Croatie-Premijer Liga)
- 2016/2017 : Panathinaïkos Athènes (Grèce-A1)
- 2014/2016 : CSKA Moscou (Russie-PBL)
- 2013/2014 : Samara (Russie-PBL)
- Juillet 2013 : Summer League à Las Vegas avec les Milwaukee Bucks (NBA)
- 2012/2013 : Sioux Falls Skyforce (D-League) puis Capitanes de Arecibo (PortoRico-BSN)
- Septembre à Décembre 2011 : Cholet Basket (Pro A)
- Décembre 2010 à Mai 2011 : Vichy (Pro A)
- Juillet 2010 : Summer League à Las Vegas avec les Portland Trail Blazers (NBA)
- Juillet 2010 : Summer League à Orlando avec les Utah Jazz (NBA)
- Décembre 2009 à Juin 2010 : Gravelines (Pro A)
- Juillet 2009 : Summer League à Las Vegas avec les Toronto Raptors (NBA)
- 2008/2009 : Chicago Bulls (NBA) puis Iowa Energy (D-League) puis New York Knicks (NBA) puis Iowa Energy (D-League)
- 2007/2008 : Cleveland Cavaliers (NBA) puis Iowa Energy (D-League) puis Chicago Bulls (NBA) puis Iowa Energy (D-League)
- PréSaison 2007/2008 : New York Knicks (NBA)
- Juillet 2007 : Summer League à Las Vegas avec les New York Knicks (NBA)
- 2003/2007 : Syracuse (NCAA)
- 2015/2016 : Champion de la VTB League
- 2015/2016 : Vainqueur de l'Euroleague
- 2014/2015 : Champion de la VTB League
- 2012/2013 : Participation au All-Star Game de D-League
2009/2010 : Finaliste de la Coupe de France
- 2008/2009 : Champion Central Division D-League
- 2007 : Drafté au Cinquième Tour en 41ème Position par les Oklahoma Cavalry (CBA)
- 2007 : Drafté au Second Tour en 53ème Position par les Portland Trail Blazers (NBA)
- 2006/2007 : Vainqueur du Concours à 3pts ESPN College
- 2006/2007 : Elu dans la Meilleure Equipe Big East
- 2005/2006 : Elu dans la Meilleure Equipe du Tournoi Big East
- 2005/2006 : Vainqueur du Tournoi Big East
- 2004/2005 : Vainqueur du Tournoi Big East
Saison
Nom du club
Nom de la compétition
Nombre de matches
Temps de jeu
Nombre de points
Pourcentage aux tirs
Pourcentage aux tirs à deux points
Pourcentage aux tirs à trois points
POURCENTAGE aux LANCERS-FRANCS
NOMBRE DE REBONDS OFFENSIFS
NOMBRE DE REBONDS DÉFENSIFS
NOMBRE TOTAL DE REBONDS
Nombre de contres
Nombre de passes décisives
Nombre d'interceptions
Nombre de balles perdues
NOMBRE DE FAUTES INDIVIDUELLES
évaluation
2018-2019Sidigas AvellinoItaly - LBA Serie A Play-Offs229746.7%50%28.6%100%0.53.5412.5012.59.5
2018-2019Sidigas AvellinoItaly - LBA Serie A2128.812.952.9%52.4%44.7%74.3%1.14.25.30.32.40.61.62.214.4
2018-2019Sidigas AvellinoBasketball Champions League1131.414.258.3%58.6%38.6%92%15.16.10.42.90.62.42.416.5
2017-2018Cedevita ZagrebEurocup1528.311.652.6%46%43.1%84.8%0.93.44.30.41.31.31.92.611.5
2017-2018Cedevita ZagrebCroatia - Liga Play-Offs923.49.755.8%39.3%41.2%95.8%11.42.40.60.70.81.608.3
2017-2018Cedevita ZagrebCroatia - Liga1319.87.945.2%51.1%32%100%0.52.530.61.51.61.608.7
2017-2018Cedevita ZagrebAdriatic - Liga ABA Play-Offs3311776.5%81.8%61.5%90%0.744.7020.32319.3
2017-2018Cedevita ZagrebAdriatic - Liga ABA2127.812.854.6%55.1%42%85%1.13.34.411.31.11.73.213.8
2016-2017PanathinaikosEuroleague3215.33.846.9%45.3%35.4%87.5%0.51.82.30.30.30.30.61.64.4
2016-2017PanathinaikosGreece - Heba A1716.76.160.5%72%12.5%80%0.322.30.61.40.41.12.37.6
2015-2016CSKA MoscowVTB United League - Play-Offs1011.13.357.6%47.1%50%80%0.91.32.20.20.10.30.41.34.3
2015-2016CSKA MoscowVTB United League2416.26.656%49%49.2%87.5%0.61.92.50.80.70.80.61.68.2
2015-2016CSKA MoscowEuroleague2113.34.450.6%62.5%36.6%66.7%0.31.21.50.60.70.50.71.75.1
2014-2015CSKA MoscowVTB United League - Play-Offs611350%25%62.5%50%0.71.72.400.50.20.81.84
2014-2015CSKA MoscowVTB United League2715.35.551.7%44.4%46%75%0.31.92.20.50.50.60.61.26.1
2014-2015CSKA MoscowEuroleague2712.34.659.1%53.7%57.5%83.3%0.51.520.40.30.60.71.75.7
2013-2014Krasnye KryliaVTB United League - Play-Offs534.213.253.7%50%41.2%72.2%1.84.66.41.40.81.63.4313.8
2013-2014Krasnye KryliaVTB United League173014.254.6%53.3%42.3%87.9%0.62.431.11.61.11.92.513.2
2013-2014Krasnye KryliaFIBA Europe Cup1432.612.148.2%49%39.2%66.7%1.63.55.11.11.61.41.52.113.6
2012-2013AreciboPuerto Rico - BSN1531.614.255.3%56.7%34.4%82.2%0.63.33.90.92.61.12.2314.4
2012-2013Sioux Falls SkyforceG-League4936.518.755.2%51%36.2%85.2%1.345.30.82.31.43.12.417.1
2011-2012CholetJeep Elite825.914.956.6%50%50%88.9%0.62.93.511.511.9314.3
2011-2012CholetEuroleague - Qualifying Rounds122536.4%20%0%75%04411052-1
2011-2012CholetEurocup317.33.726.1%30%11.1%50%0.71.72.40.300.31.73.3-0.7
2010-2011Vichy-ClermontJeep Elite2134.618.250.6%49.8%34.2%83.3%1.14.35.40.92.21.52.6216.4
2009-2010BCMFIBA Europe Cup3166.752.9%30%80%100%03300.30.3136.7
2009-2010BCMJeep Elite2215.36.142.6%40%35.3%75%0.41.51.90.30.50.31.42.33.8
2009-2010BCMJeep Elite - Play-Offs522.49.451%45.5%37.5%81.8%1.22.23.40.20.80.81.42.48.4
2008-2009New York KnicksNBA24.52.542.9%50%0%50%0110.500002
2008-2009Chicago BullsNBA23125%33.3%0%0%00000.5000.50
2007-2008Cleveland CavaliersNBA350.712.5%20%0%0%00.30.30000.70-2
2007-2008Chicago BullsNBA112.91.233.3%40%30%0%00.40.40.30.100.20.40.8
2007-2008Iowa WolvesG-League1437.319.348.3%45%33.3%77.8%0.93.34.212.81.133.114.4
2005-2006Syracuse OrangeNCAA35013.347.6%49.7%36.3%67.7%0000.91.41.30015.6