Haukur PALSSON

Ailier
Haukur
PALSSON
photo_joueur
13
PALSSON
2424Minutes
9.369.36points marqués
2.482.48rebonds
1.791.79passes décisives
9.219.21evaluation
Moyenne sur la saison
en savoir plus
18 mai 1992
Reykjavik (Islande)
Islandais
1m97
  • présentation
  • carrière
  • palmarès
  • saisons à CB
  • statistiques
  • news
- 2017/18 : Cholet Basket (Pro A). Après avoir rejoint la préparation choletaise sur le tard (championnat d'Europe oblige), sa découverte de la Pro A est avant tout une bonne surprise... pour la Pro A elle-même ! Son shoot très élégant y trouve un terrain d'expression idoine (47% sur la saison), en progrès par rapport à son exercice précédent, dans l'antichambre. Comme tout bon shooteur qui se respecte, son rendement est d'abord une affaire de séries positives. Ainsi en fut-il devant Limoges (19 points à 3/6 derrière l'arc), Strasbourg (3/5) ou encore Antibes (3/5). En parallèle, il prend du volume au rebond (2 fois 7 prises en fin de saison), le tout en poursuivant son apprentissage défensif, qui demeurait son grand chantier. Bref, une copie très intéressante (9,3 points ; 2,5 rebonds ; 1,7 passes), demandant néanmoins confirmation. Alors que Cholet lui fait les yeux doux en fin de saison pour prolonger, il affirme vouloir retenter sa chance en Espagne et choisit finalement... Nanterre !

- 2016/17 : Rouen (Pro B). C'est le SPO qui met le grappin sur celui qui est alors un inconnu en France. Une bonne pioche, puisque son état d'esprit et son intelligence de jeu lui permettent d'endosser le capitanat suite à la blessure de Steeve Ho You Fat. En réalité, il va même totalement éclipser l'ancien Choletais au poste 3, au point de devenir l'une des bonnes surprises du championnat de Pro B. Très facile à Bourg-en-Bresse (20 points à 6/7 à 3 points en 32'), le poids lourd du championnat, il marque les esprits, mais ne peut qualifier le club normand en playoffs. Malgré une saison très réussie (12,3 points à 38,1 % à 3 points ; 4,7 rebonds ; 14,5 d'évaluation en 30') à titre individuel.

- 2015/16 : Weissenfels (Allemagne - BBL), puis Njardvik (Islande - Dominos League). Il s'engage avec un des clubs modestes du championnat allemand, où évolue notamment Chris Otule, mais ne s'y sent rapidement pas bien ( (7 points ; 2,8 rebonds ; 1.4 passes ; 1.7 interception ; 1 contre). Pour mieux se relancer, il rentre en Islande dès le mois d'octobre et choisit de disputer la fin de saison avec Njardvik, qu'il va conduire jusqu'en demi-finale du championnat. Avec l'air du pays, il retrouve des couleurs, et signe un incroyable record de carrière à l'évaluation (50), face à FSU (31 points à 6/10 à 3 points, 14 rebonds et 6 passes en 27'). Il sera auteur de 6 double-doubles en 26 matches (17,8 points à 52,5 % à 2 points ; 7,4 rebonds ; 4,3 passes pour 23,0 d'évaluation en 32 minutes).

- 2014/15 : LF Basket Lulea (Suède - Basketligan), puis Vitoria (Espagne - Liga Endesa). Pour sa première expérience en Scandinavie, il n'est pas dépaysé, puisqu'il retrouve le sélectionneur de l'équipe d'Islande de l'époque, le Suédois Peter Oqvist. Pour lui, c'est un gage de confiance, après 3 premières saisons contrastées dans le milieu pro. Dans cette ligue mineure en Europe, il se fait plaisir et lâche totalement son bras. Des exemples types ? Ces copies rendues face à Nässjö (30 points et 10 rebonds en 39') ou Jämtland (11 points et 13 rebonds en 37'). Fait nouveau pour lui : il ne vit pas uniquement par son shoot extérieur (12,4 points à 42,9 % à 3 points ; 4,8 rebonds ; 3,3 passes ; 10,7 d'évaluation en 29 minutes). En revanche, son club ne peut s'extirper du premier tour des playoffs. En avril, il s'engage ainsi en faveur de Vitoria, afin de remplacer le Letton Davis Bertans, blessé. Mais il n'y dispute qu'un seul match.

- 2013/14 : Breogan (Espagne - LEB Oro). Prêté par Manresa, il descend d'une division. Il va y gagner en responsabilités, malgré une certaine forme d'inconstance (30 matches : 6,2 points ; 2,8 rebonds ; 1 passe en 20'). Mais face à Rincon (17 points à 2/3 à 3 points) puis face à Huesca en playoffs (19 points à 5/8 à 3 points), il fait valoir ses qualités de shooteur à distance (34,3 % sur la saison).

- 2011/13 : Manresa (Espagne, Liga Endesa). Il revient en Europe pour lancer sa carrière, et faire vivre sa famille. Il est très peu utilisé lors de la première saison (1,4 point en 25 matches) et pour cause : le shooteur attitré du club espagnol se nomme Sergii Gladyr. Idem lors de la 2e saison, où il ne bénéficie pas de la confiance de son coach (1,9 point ; 1,0 rebond en 31 matches).

Equipe d'Islande : Habitué des sélections nationales depuis son plus jeune âge, Haukur Palsson est considéré comme faisant partie des 3 meilleurs basketteurs de son pays, derrière Martin Hermansson notamment. Chez les jeunes, l'Islandais aura notamment fait feu de tout bois lors du Championnat d'Europe U16 Divison B (qui réunit les petites nations du basket). Il inscrira entre autres 41 points (!) à 12/23 face à la Belgique, puis 27 points (assortis de 15 rebonds) devant l'Autriche. Il se classera ainsi 2e meilleur scoreur de la compétition... et 2e rebondeur (11,2), du haut de ses 198 centimètres ! Il rééditera ses cartons en 2011, lors de l'Euro espoirs Division B, où il coule à lui seul le Belarus (33 points et 9 rebonds). Il se baladera tout au long de la compétition, au point de comptabiliser pas moins de 5 doubles-doubles en 7 matches disputés. Il se hissera là encore au 4e rang des scoreurs (22,7 points ; 10,0 rebonds).

Viennent ensuite les premiers pas chez les seniors, où il s'impose d'entrée comme un joueur majeur de la sélection. Il inscrit ainsi 19 points lors d'une défaite face à Israël, lors des qualifications de l'Eurobasket 2013. Très précieux lors des qualifications de l'Euro 2015 en France (24 points face à la Roumanie et la Grande-Bretagne), il effectue une excellente quinzaine dans l'Hexagone, après avoir qualifié son pays pour la phase finale (12,8 points). Dans le groupe de la mort (Espagne, Turquie, Italie, Serbie), il étale notamment ses énormes qualités de shooteur (56 % à 3 points), qui attirent l'attention des clubs français. Alors qu'il s'apprête à rejoindre CB pendant l'intersaison 2017, il est à nouveau l'un des moteurs nationaux (2e à l'évaluation) lors de l'Eurobasket finlandais et affronte notamment l'équipe de France en phase de poules (10 points et 7 rebonds). Bref, une campagne estivale réussie (11,8 points ; 3 rebonds ; 2 passes ; 9,6 d'évaluation), même s'il perd un peu de sa superbe à distance (seulement 23,8 % à 3 points).

Formation : A 16 ans, conscient que son avenir de basketteur doit prendre des chemins éloignés de ceux l'Islande, il intègre la Stella Azzurra Basketball Academy, une formation habituée du tournoi de la Jeune France de Cholet qui s'est spécialisée dans le recrutement des jeunes espoirs issus des nations mineures. Il y dispute une seule saison, avant de tenter sa chance outre-Atlantique, et d'intégrer l'Académie de Montverde (High School), où ont été sculptés Joël Embid et D'Angelo Russell. Il s'y affirme comme un joueur intelligent, meilleur tireur de lancers de son lycée (à 72 % de réussite), et bon shooteur (39 %), même si ses performances de fin de saison laissent place à quelques critiques non justifiées de la part des fans. Recruté par l'université du Maryland, il n'y restera qu'une seule saison, avant de lancer au plus vite sa carrière de joueur professionnel.

Biographie : Haukur Palsson (de son nom complet Haukur Helgi Briem Palsson) est le premier Islandais à signer à Cholet Basket. Il débute le basket à 8 ans, dans le sillage de deux grands frères qui pratiquent déjà. Passionné d'Histoire, il s'intéresse notamment aux édifices architecturaux. A ce titre, il apprécie tout particulièrement son passage d'une saison à Rouen. Il est diplômé en communication, et s'est même vu proposer une bourse par l'Université d'Harvard. A Montverde, il était surnommé "l'aigle", en raison des habitudes culinaires islandaises basées sur la préparation... des rongeurs ! Son joueur préféré est Manu Ginobili.
- 2019/20 : Unics Kazan (Russie - VTB League)
- 2018/19 : Nanterre (Jeep® Élite)
- 2017/18 : Cholet Basket (Pro A)
- 2016/17 : Rouen (Pro B)
- 2015/16 : Mitteldeutscher BC (Allemagne - BBL) puis UMFN Njardvik (Islande - Dominos League)
- 2014/15 : Lulea Basket (Suède - Basketligan) puis Laboral Kutxa Vitoria(Espagne - Liga Endesa)
- 2013/14 : Ribeira Sacra Breogán Lugo (Espagne - LEB Oro, prêt)
- 2012/13 : Manresa (Espagne - Liga Endesa)
- 2011/12 : Manresa (Espagne - Liga ACB) et Sant Nicolau (Espagne - EBA)
- 2010/11 : Université de Maryland (USA, NCAA)
- 2009/10 : Montverde Academy (USA, High School)
- 2008/09 : Stella Azzurra Basketball Academy (Italie)

Équipe Nationale d’Islande :
- 2017 : Sélection en équipe d'Islande et participation à l'Eurobasket en Finlande
- 2017 : Sélection en équipe d'Islande et participation aux qualifications pour l'Eurobasket
- 2015 : Sélection en équipe d'Islande et participation à l'Eurobasket en France
- 2015 : Sélection en équipe d'Islande et participation aux qualifications pour l'Eurobasket
- 2013 : Sélection en équipe d'Islande et participation aux qualifications pour l'Eurobasket
- 2011 : Sélection en équipe d'Islande U20 et participation au Championnat d'Europe en Bosnie-Herzégovine
- 2009 : Sélection en équipe d'Islande U18 et participation au Championnat d'Europe Division B en Bosnie-Herzégovine
- 2008 : Sélection en équipe d'Islande U16 et participation au Championnat d'Europe Division B en Bosnie
- 2008 : 2e meilleur marqueur du Championnat d'Europe Division B
SAISON
Afficher plus..
Saison
Nom du club
Nom de la compétition
Nombre de matches
Temps de jeu
Nombre de points
Pourcentage aux tirs
Pourcentage aux tirs à deux points
Pourcentage aux tirs à trois points
POURCENTAGE aux LANCERS-FRANCS
NOMBRE DE REBONDS OFFENSIFS
NOMBRE DE REBONDS DÉFENSIFS
NOMBRE TOTAL DE REBONDS
Nombre de contres
Nombre de passes décisives
Nombre d'interceptions
Nombre de balles perdues
NOMBRE DE FAUTES INDIVIDUELLES
évaluation
2018-2019NanterreJeep Elite - Play-Offs624.211.756.3%48%55%68.4%0.822.80.21.70.813.211.5
2018-2019NanterreJeep Elite3223.5957.8%62.5%38.6%89.1%0.62.83.40.22.210.92.211.6
2018-2019NanterreBasketball Champions League - Qualifying Rounds223.513.557.1%63.6%50%50%0.533.502.530.50.517.5
2018-2019NanterreBasketball Champions League1727.512.254.5%46.5%51.4%70.8%0.72.83.50.31.40.81.42.811.8
2017-2018IcelandEurobasket528.411.848.6%41.2%23.8%94.1%0.42.42.80.42.212.23.48.6
2017-2018CholetFrance - Pro A Leaders Cup1341037.5%0%33.3%44.4%213040017
2017-2018CholetJeep Elite3223.99.355.8%52.8%47.6%78.4%0.61.92.50.11.70.41.229.3
2017-2018IcelandWorld Cup - European qualifiers632.31045.1%41.9%18.5%79.2%0.52.83.30.33.52308.7
2016-2017RouenFrance - Pro B Leaders Cup331.713.351.2%64.7%26.7%66.7%1.345.301.72.32314
2016-2017RouenFrance - Pro B2630.812.349.6%43.8%38.1%73.9%1.23.54.70.441.32.32.913.7
2016-2017IcelandEurobasket - Qualifying Rounds630.81655%41.2%34.4%81.4%13.24.212.21.22.23.214.2
2015-2016NjardvikIceland - Express League Play-Offs1037.917.148.2%47%32.8%66.7%0.86.97.70.84.70.83.21.917.8
2015-2016NjardvikIceland - Express League163118.452.1%55.8%33%72.7%1.36.17.41.34.12.32.7321.6
2015-2016Mitteldeutscher BCGermany - BBL518.8745.2%45.5%44.4%50%2.60.22.811.40.41.827.4
2015-2016IcelandEurobasket52812.850%36.8%56%57.1%0.22.62.80.42.60.61.23.212.2
2014-2015LuleaSweeden - Basketligan Play-Offs329.3732.1%35.3%27.3%0%0.73.340.33122.77
2014-2015LuleaSweeden - Basketligan2630.21351.6%44.3%45.6%74.4%0.83.84.60.13.31.22.22.813.8
2014-2015BaskoniaSpain - Liga Endesa1800%0%0%0%01100000-1
2014-2015IcelandEurobasket - Qualifying Rounds430.510.556.4%52.2%40%100%1.84.36.10.51.51.30.83.314.8
2013-2014IcelandEurobasket - Qualifying Rounds42711.856.8%63.6%28.6%87.5%0.81.52.30.5212.83.510
2013-2014CB BreoganSpain - LEB Gold2420.56.453.9%50%36%86.1%0.91.92.80.210.81.31.87
2013-2014CB BreoganSpain - LEB Gold Play-Offs623.75.342.9%46.7%29.4%100%0.22.52.70.21.21.21.535.7
2013-2014CB BreoganSpain - LEB Oro2420.56.453.9%50%36%86.1%0.91.92.80.210.81.31.87
2013-2014CB BreoganSpain - LEB Oro Play-Offs623.75.342.9%46.7%29.4%100%0.22.52.70.21.21.21.535.7
2012-2013BAXI ManresaSpain - Liga Endesa31101.940.8%43.8%24.1%66.7%0.30.81.10.10.40.30.51.51.8
2012-2013IcelandEurobasket - Qualifying Rounds1025.38.845.8%38.2%32.1%79.2%1.52.74.20.71.21.41.73.38.8
2011-2012U20 IcelandU20 European Championship - Div B735.122.750.3%40.8%43.6%78.4%2.37.7100.421.61.93.723.3
2011-2012BAXI ManresaSpain - Liga Endesa238.71.634%36.4%27.3%66.7%0.20.70.90.10.30.50.41.11.5
2009-2010U18 IcelandU18 European Championship - Div B825.915.652.1%51.4%42.4%78.6%1.15.46.50.50.91.82.32.916
2008-2009U16 IcelandU16 European Championship - Div B93320.154.4%48.1%34.3%79.6%2.38.911.21.11.62.73.92.822.9
SAISON