Jalen RILEY

Arrière/Meneur
Jalen
RILEY
photo_joueur
5
RILEY
1717Minutes
11.2111.21points marqués
1.791.79rebonds
1.51.5passes décisives
8.58.5evaluation
Moyenne sur la saison
en savoir plus
06 mars 1993
Racine, Wisconsin (USA)
Américaine
1m82
70kg
East Tennessee State (NCAA)
  • présentation
  • carrière
  • palmarès
  • saisons à CB
  • statistiques
  • news
-2018/19 : Palanga (Lituanie-NKL). Si la 1re division lituanienne recèle de joueurs au potentiel XXL, la 2e division du pays cache des situations bien plus hétérogènes. Mais il était dit que le parcours alambiqué de Jalen Riley passerait par ce genre de chemin de traverse. Ce fut d’autant plus une expérience réussie que l’Américain va laisser une trace indélébile dans le club des bords de la Baltique. Pour cause : à deux reprises, il rend une copie à 46 d’évaluation ! La première fois face à Jonava (34 points à 10/12 aux lancers, 7 rebonds, 4 passes). La seconde face à Perlas, où il signe le record absolu de la ligue sur la ligne de réparation, avec un impitoyable 18/18 ! Une machine ! Meilleur marqueur de la ligue (26 points de moyenne), avec en prime un rendement derrière l’arc bonifié (39%), et également deuxième intercepteur (1,9 interceptions par match), il permet à son club, pourtant une modeste cylindrée, de prendre la 3e place de la saison régulière, et d’être seulement devancé de peu en demi-finale. Un ticket pour la Jeep Elite.

- 2017/18 : Cazorla (Espagne-EBA). Sa première véritable expérience professionnelle au sein… de la 4e division espagnole. Qu’importe le niveau, puisque Jalen Riley va s’y plaire. Pour résumer : il se livre à une véritable orgie offensive, en dépassant à 6 reprises la barre des 30 points, avec une pointe à 37 inscrits face à Zornotza. Dans son sillage, Cazorla réalise une saison impeccable, avec la première place du groupe D du championnat, en prime. Troisième scoreur du championnat (21,9 points), en dépit d’une adresse perfectible à distance (36%), il compile également 4,1 passes et 4,7 rebonds. Désormais, son avenir semble s’inscrire dans une élite d’un championnat européen.

- 2016/17 : Thor AK Akureyri (Islande-Dominos League). Petit pays, mais championnat attrayant. L’Islande est un repère de bons joueurs, et Jalen Riley va s’y montrer à son avantage, même dans un laps de temps très court. Là-bas, dans le Nord de l’Islande, chez le champion en titre, il s’amuse avec les défenses locales, bien trop frileuses pour s’opposer à lui. En cinq petits matches, il affole les compteurs (18,2 points ; 4 rebonds et 3 passes en 32’). Il est finalement libéré par ses dirigeants en novembre… et ne connaît pas d’autres clubs au cours des mois qui suivent.

-2015/16 : Ourense (Espagne-LEB Gold), puis BK Levicki Patrioti (Slovaquie-SBL). En janvier 2016, il effectue un essai à Ourense, en 2e division ibérique. Un choix concluant, à la seule déception que le club ne peut le retenir, faute de moyens. Jalen Riley, qui justifie déjà sa réputation de meneur-arrière scoreur, mais aussi de très bon défenseur, s’engage ensuite en Slovaquie, au sein d’une jeune formation qui monte en puissance. Il n’y fait pas de vieux os, au prix d’un rendement globalement discret (5,5 points en 13’). Mais encore une fois, il montre son côté infaillible sur la ligne des lancers (14/14 en 5 matches !). Mais son premier saut chez les pros reste pour le moins frustrant.

Formation : Il fait ses premières gammes au college de Lake County avant d’intégrer Sauk Valley, où, après un exercice 2012-2013 très abouti (19,3 points ; 3,1 rebonds et 2,3 passes), il a les honneurs de la 3e équipe NJCAA (il est seulement le 4e joueur de Sauk Valley à obtenir cet honneur). Pisté par Ball State et par Northern Illinois, il opte finalement pour East Tennessee State, mené par un coach au nom ronflant. Murry Burtow est en effet le fils de l’ex-coach de UCLA, Gene Bartow. Ce dernier se montre très intéressé par le profil de combo-guard, dur sur l’homme en défense, de Jalen Riley. Dans cette fac modeste, il endosse rapidement le leadership offensif, notamment lors de l’ultime saison, où il outrepasse la barre des 20 points de moyenne (20,2 points), malgré une inconstance chronique, en-dehors de son rendement sur la ligne des lancers (84% en moyenne sur ses deux années de fac).
- 2019/20 : Cholet Basket (Jeep®ÉLITE)
- 2018/19 : Palanga (Lituanie)
- 2017/18 : CB Cazorla (Espagne)
- De Sept. à Nov. 2016 : Thor AK (Islande)
- Février 2016 : BK Levicki Patrioti (Slovaquie)
- 2013/15 : East Tennessee State (NCAA)
- 2018/19 : Meilleur marqueur de la 2e division lituanienne
SAISON
Afficher plus..
Saison
Nom du club
Nom de la compétition
Nombre de matches
Temps de jeu
Nombre de points
Pourcentage aux tirs
Pourcentage aux tirs à deux points
Pourcentage aux tirs à trois points
POURCENTAGE aux LANCERS-FRANCS
NOMBRE DE REBONDS OFFENSIFS
NOMBRE DE REBONDS DÉFENSIFS
NOMBRE TOTAL DE REBONDS
Nombre de contres
Nombre de passes décisives
Nombre d'interceptions
Nombre de balles perdues
NOMBRE DE FAUTES INDIVIDUELLES
évaluation
2019-2020CholetJeep Elite1417.211.249.7%35.8%42.3%87.9%0.61.11.701.50.91.32.48.5
2018-2019PalangaLithuania - NKL3732.726.356.7%50.2%41.4%83.5%0.54.14.60.33.91.93.4322.8
2018-2019PalangaLithuania - NKL Play-Offs532.224.250.8%52.9%29.4%91.7%13.24.20.22.8233.818
2016-2017Thor AKIceland - Express League63318.243.7%43.1%35.1%58.3%1.32.740.231.32.5312.3
2015-2016Onyx LeviceSlovakia - Extraliga515.86.648.8%18.2%27.8%100%0.21.820.21.40.61.834.6
2015-2016Onyx LeviceSlovakia - Extraliga Play-Offs1400%0%0%0%00001004-1