Michael YOUNG

Ailier Fort
Michael
YOUNG
photo_joueur
2
YOUNG
retrouvez Michael YOUNG sur ses réseaux sociaux
3030Minutes
14.9514.95points marqués
4.84.8rebonds
1.451.45passes décisives
13.0513.05evaluation
Moyenne sur la saison
en savoir plus
05 septembre 1994
Pittsburgh, Pennsylvanie, États-Unis
Américaine
2m06
106kg
Pittsburgh (NCAA)
  • présentation
  • carrière
  • palmarès
  • saisons à CB
  • statistiques
- 2017/2018 : Delaware 87ers (G-League), puis Nothern Arizona Suns (G-League) et Leones de Ponce (Porto Rico-BSN). Après avoir disputé la Summer League avec Washington (9,4 points et 3,8 rebonds en 5 matches), il prend finalement la direction de la G-League, où il va beaucoup fouler les parquets (46 matches en 5 mois !). C'est au sein de la franchise des Nothern Arizona Suns, affiliée aux Suns de Phoenix, qu'il réalise ses principaux faits d'arme. Il signera sa meilleure copie face à Santa Cruz (37 points à 14/22, 9 rebonds et 5 passes en 38'), avant de filer terminer la saison du côté de Porto Rico. Sous la bannière de Ponce, il étale ses talents de scoreur (20,1 points ; 5,3 rebonds et 2,9 passes en 31') en jouant là aussi beaucoup (22 matches en un mois et demi). Impeccable près du cercle (55% à 2 points), il présente une excellente main sur la ligne des lancers, pour un "big man" (82%, avec un 11/11 face à Arecibo), ce qui en fait une arme absolue, par ailleurs très bien servie par l'ex-Havrais Daniel Vassallo.

Formation : Après avoir fait ses classes à l'académie de Shadyside, près de Pittsburg, il intègre en 2010 un programme basket à Saint-Benoît. Déjà, il y impose un physique hors norme, et dispute finalement son année junior en High School du côté d'Hudson Catholic HS. Il mène d'ailleurs les siens, au cours d'une saison 2011-2012 mémorable (son équipe enchaîna 13 succès d'affilée), où il se distingue en qualité de top-rebondeur (11,6 de moyenne, assortis de 15,9 points et 1,8 contre), à tel point qu'il devient même l'un des rebondeurs du pays. Autre stat qui rencarde sur sa domination dans la peinture : ses 23 double-double en 28 matches... Face à Mémorial HS, il enquille 21 rebonds... et brise un panneau sur un dunk monstrueux. En 2012-2013, pour sa dernière saison en High School, il mène les siens jusqu'en finale du National High School Invitational (19 points à 8/10 en finale) et est alors classé par USA Today au 2e rang des joueurs les plus talentueux de sa génération, ce qui lui vaut d'ailleurs d'être convié à Jordan Brand Classic. Pisté par Georgia Tech, ou encore Seton Hall à la sortie du lycée, il choisit finalement Pittsburgh (NCAA), qu'il rêvait d'intégrer, étant enfant. Son espoir est alors de suivre les traces DeJuan Blair, le joueur des San Antonio Sprus, autre enfant du pays à être passé par "Pitt". Pour sa première saison en université, il évolue avec le futur NBAer Lamar Patterson (ex-Atlanta), et "Pitt" se hisse jusqu'en demi-finale du tournoi de la conférence ACC. Pour un rookie, il signe un exercice des plus corrects (6 points, 4,1 rebonds), où il démontre déjà ses aptitudes à s'écarter du cercle (35% à 3 points). Moins fournie en talent la saison suivante, sa fac s'en remet à lui pour assurer le scoring. Ce dont il s'acquitte plutôt bien, en affichant de gros progrès en matière d'adresse près du cercle (54% à 2 points). Troisième rebondeur offensif de la conférence, il s'affirme également comme un leader et suit donc une évolution somme toute logique (13,4 points ; 7,3 rebonds). Une évolution qui se poursuit en 2015-2016. Une nouvelle fois très propre près du cercle (53%), il endosse davantage encore le rôle de meneur comptable de "Pitt", et intègre à ce titre la 3e équipe de la conférence ACC, au prix d'une saison une nouvelle fois réussie (15,7 points à 54% ; 6,9 rebonds). Mais c'est bel et bien le dernier exercice qui le met davantage encore sur le devant de la scène. Meilleur marqueur de la conférence (19,6 points), loin devant un certain Donovan Mitchell, il voit certes son rendement au tir s'affaisser quelque peu (à peine 50% à 2 points). Auteur de 6 double-double (15e rebondeur de la conférence) sur la saison, le voilà fin prêt pour affronter le professionnalisme.

Biographie : Il est le fils de Lynette Braxton et apprend le décès de son père alors qu'il évolue à Saint-Benoît, en 2012.
- 2018/19 : Cholet Basket (Jeep®ÉLITE)
- Avril 2018 - Juin 2018 : Ponce (Porto Rico)
- 2017/18 : Northern Arizona (G-League)
- Novembre 2017 : Delaware 87ers (G-League)
- Juillet 2017 : NBA Summer League avec les Washington Wizards
- 2013/17 : Pittsburgh (NCAA)
- 2017 : Meilleur marqueur de la conférence ACC
Saison
Nom du club
Nom de la compétition
Nombre de matches
Temps de jeu
Nombre de points
Pourcentage aux tirs
Pourcentage aux tirs à deux points
Pourcentage aux tirs à trois points
POURCENTAGE aux LANCERS-FRANCS
NOMBRE DE REBONDS OFFENSIFS
NOMBRE DE REBONDS DÉFENSIFS
NOMBRE TOTAL DE REBONDS
Nombre de contres
Nombre de passes décisives
Nombre d'interceptions
Nombre de balles perdues
NOMBRE DE FAUTES INDIVIDUELLES
évaluation
2018-2019CholetJeep Elite2030.11554.1%50.9%38.2%68.8%1.83.14.90.21.50.71.7113.1
2017-2018Delaware Blue CoatsG-League43116.548.8%50%13.3%73.7%0.83.54.30.51.80.51.31.512
2017-2018Northern Arizona SunsG-League452311.854%55.5%29.5%77.8%1.445.40.51.90.51.61.312.8
2017-2018PoncePuerto Rico - BSN2231.120.160.3%55%36.5%82.4%1.14.25.30.62.90.62019.8
2015-2016Pittsburgh PanthersNCAA - March Madness125637.5%42.9%0%0%145200236
2013-2014Pittsburgh PanthersNCAA - March Madness2216.560%55.6%100%0%0.51.520.50.510.518