Nicky WHITE

Intérieur
Nicky
WHITE
photo_joueur
6
WHITE
en savoir plus
20 juillet 1952
Caroline du Nord
Franco-Américaine
2m04
  • présentation
  • carrière
  • palmarès
  • saisons à CB
  • news
Né en Caroline du Nord, formé à l'East Carolina University (ECU), Nicky White est resté à la postérité pour avoir incarner le rôle de capitaine au grand cœur de CB pendant quatre saisons, jusqu'à l'accession en Nationale I. Passé par Harlem (Pays-Bas), mais aussi Bordeaux (Nationale II) et Evreux (Nationale II), il s'engage avec CB (alors en N III) en 1982, alors que Nice, en N I, lui faisait les yeux doux. Marié à une française, il est alors en cours de naturalisation. Un élément important puisque la saison précédant son arrivée dans les Mauges, il ne peut évoluer au sein d'un club français, en raison de cette demande de naturalisation. Ainsi, il est considéré comme un joueur non muté. Et dès le stage de pré-saison en Egypte, il convainc. " Pour ma première année à Cholet, je m'apprêtais à vivre une année de transition. Après être resté une saison sans jouer, j'avais besoin de me situer. En fait, j'ai découvert une équipe ambitieuse, des jeunes talentueux et on a terminé premier de la poule ", dira-t-il plus tard.

Effectivement, lors de cette saison 1982/1983, CB va flamber, décrocher et accéder à la Nationale II, non sans l'aide de White, qui signe déjà quelques sacrées performances offensives (37 points contre La Séguinière en février, 35 contre La Roche). Mais l'homme, accompagné par sa femme (Claire, une Française) et sa fille, marque surtout par sa gentillesse. Thierry Chevrier, qui partageait un abonnement au journal l'Equipe avec lui, l'atteste : "c'était un grand gentleman, quelqu'un de très pro, qui adorait la boxe, par ailleurs."

Au début de la saison 1984/1985, il se fracture le pyramidal de la main droite, lors d'un match à Denain. Il ne reviendra qu'en décembre. CB, alors déjà privé de Thierry Liaud, est alors dans la tourmente. Le retour de " gentleman Nicky " est d'ailleurs synonyme de mieux-être pour CB, qui assure finalement son maintien... puis son accession à la Nationale I, lors de la saison suivante, après avoir décroché le titre de Champion de France de Nationale II.

L'homme séduit, et le joueur aussi. Malgré ses origines américaines (à l'époque, les Américains étaient les dépositaires principaux des rendements offensifs...), il affirmait que ses statistiques personnelles ne l'intéressent pas. " Je pratique un sport d'équipe ", martelait-il. Mais le Franco-Américain a également sa phobie, celle des avions. En février 1986, alors que Cholet se rend par la voie des arirs à Graffenstaden, près de Strasbourg, il fait le trajet en voiture... et inscrit tout de même 17 points (victoire 96-93 de CB). Lors de la saison suivante, alors que CB peine à tenir son rang et à s'assurer d'une place en Nationale IA pour la saison prochaine, il est le premier à s'autocritiquer et à montrer l'exemple. Là est tout le résumé de l'homme : honnête, loyal, professionnel.

Cholet finalement de l'aventure en N IA, il quitte finalement le club à l'été 1987, direction Saint-Etienne, alors promu. Il recroisera ainsi CB lors de la saison 1987/1988 et reçoit, des mains même de Maurice Ligot, alors Maire de Cholet, la médaille d'honneur de la ville, lors de la réception des Rhodaniens à la Meilleraie. Le symbole mérité d'une magnifique aventure avec CB.
- 1982/1987 : Cholet Basket (Nationale 3 à Nationale 1)

Equipe des Etats-Unis :
- Sélection en équipe des Etats-Unis universitaire
- 1985/1986 : Champion de France N2
- 1985/1986 : Premier de la Saison Régulière N2 Poule B
- 1982/1983 : Premier de la Saison Régulière N3 Poule C
SAISON
Afficher plus..
SAISON