Ryan EVANS

Intérieur
Ryan
EVANS
photo_joueur
15
EVANS
2323Minutes
8.118.11points marqués
4.514.51rebonds
1.631.63passes décisives
7.977.97evaluation
Moyenne sur la saison
en savoir plus
19 juin 1990
Chicago (USA)
Américaine
2m02
97kg
  • présentation
  • carrière
  • palmarès
  • saisons à CB
  • statistiques
- 2017/2018 : Cholet Basket (Pro A). Le froid, et parfois le chaud. Voilà pour le résumé de la saison de l'Américain, qui aura connu une entame très compliquée sous ses nouvelles couleurs (-5 d'éval face à Bourg). Travailleur, il revint fort en fin de saison, notamment en permettant à CB de se rapprocher du maintien lors d'un succès à Antibes (15 points et 5 rebonds en 28'). Pas loin de faire pencher la balance également face à Bourg, pour son premier double-double de la saison (12 points et 11 rebonds). Bref, une belle évolution, qui demande encore confirmation (8,1 points ; 4,5 rebonds ; 1,7 passe ; 8,1 d'éval en 23').

- 2016/2017 : Hyères-Toulon (Pro A). 2016/17 : Ses performances, ainsi que sa capacité à évoluer aux postes 3 et 4, attirent l'œil de Kyle Milling, l'entraîneur du HTV, promu en Pro A. Lancé dès l'entame du championnat dans le 5 majeur, il se confronte à la dureté le l'élite française, tout en étant l'artisan de la large victoire des Varois à la Meilleraie (66/86), lors de la 16e journée (11 points à 2/3 à 3 points ; 5 rebonds ; 4 passes ; 19 d'eval' en 27'). Plus délié en seconde partie de saison, il est l'un des seuls éléments à surnager dans l'effectif du HTV, en fin de saison, malgré du déchet au tir (8,0 points à 42,7 % ; 5,4 rebonds ; 8,4 d'évaluation en 23'). D'abord pressenti à Strasbourg, il s'engage finalement à CB, en compagnie de son coéquipier David Michineau.

- 2015/2016 : Saint-Quentin (Pro B). C'est Jean-Manuel Sousa, ex-coach de CB, qui fait venir en France le natif de Chicago. Bien lui en prend, puisque son nouveau protégé livre une belle saison (35 matches : 14,7 points ; 7,4 rbonds ; 2 passes ; 14.5 d'évaluation en 32') et sera le véritable leader de l'équipe sur les 12 dernières rencontres (18,8 d'évaluation en 36'). Il place la barre à 36 d'évaluation face à Fos-sur-Mer (27 points à 10/14 ; 9 rebonds ; 6 passes et 5 fautes provoquées en 35'), mais ne peut qualifier le SQBB en playoffs. Sept double-doubles sur la saison.

- 2014/2015 : Maccabi Raanana (Israël - D2), puis Atomeromu SE Paks (Hongrie - Division A). Soucieux de découvrir l'Europe, il débarque en Israël, où son club sévit en 2e division. Evans s'aperçoit rapidement qu'il y est largement dominant (32 points et 15 rebonds contre Ramat Hasharon), et décide dès janvier, après un bonne promenade de santé (20,8 points à 48,2 % ; 8,4 rebonds ; 20,5 d'évaluation en 34' ; 11 matches disputés) de regagner la Hongrie. Davantage concurrencé, il se montre une nouvelle fois très précieux (31 matches : 13.5 points ; 6 rebonds ; 1.7passe ; 14.5 d'évaluation en 28'), le tout en affichant un pourcentage derrière l'arc tout à fait correct (42,7 %).

- 2013/2014 : Sioux Falls SkyForce (USA, NBA D-League). Dans cette franchise affiliée au Heat de Miami, il fait équipe avec celui qui fut brièvement Choletais : Anthony Mason Junior. Il remporte très honorifiquement le titre de champion de la Division Centrale, le tout en brillant par intermittence (29 points à 6/8 à 3 points et 12 rebonds en 43' contre Iowa). Mais l'expérience est globalement prometteuse (8,5 points à 43,5 % à 2 points ; 4,4 rebonds ; 2,4 fautes provoquées en 21'). En juillet, il dispute la Summer League avec Minnesota, à Las Vegas (4 matches ; 1,5 points)

Formation : D'abord enrôlé sous la bannière des Phoenix Desert Vista en high school, il est finalement coupé dès son année de sophomore, et rejoint alors Hamilton. Plus à l'aise, il s'y présente comme un joueur dominant, avec 18,4 points et 7,4 rebonds de moyenne lors de sa dernière année. Il atteint même les demi-finales nationales, cette année-là. Voilà qui est suffisant pour lui ouvrir les portes de la prestigieuse université du Wisconsin. Blessé en 2008-2009, il est déclaré " redshirt", ce qui lui permet de reporter cette année "perdue", et d'en disputer quatre autres, comme prévu initialement. Discret lors de sa première saison (3,5 points en moyenne en 12 minutes ; 33 matches disputés), il explose évidemment lors de sa saison senior. Il est alors le meilleur rebondeur de sa fac (7,3 prises/ match), le 5e rebondeur (comme la saison précédente) et le 3e meilleur rebondeur défensif de la Conference Big Ten. En quatre saisons, il inscrira 961 points en 138 matches (6,9 points de moyenne sur les quatre saisons). Surtout, il établit un nouveau record de sa fac en disputant 138 matches de suite sans être blessé. Un gage de solidité, même s'il n'est finalement pas drafté en 2013.

Biographie : Ryan Evans est issu d'une famille de sportifs, installée dans le Minnesota. David, son oncle et Greg, son père, étaient en effet des catcheurs de renom. Son cousin Glenn fut également joueur de football américain à UCLA, tandis qu'un autre de ses cousins sévissait à Stanford. Sa sœur, Lauren, joue quant à elle au basket à Virginia Tech. Ryan est diplômé en communication.
- 2018/19 : Bakken Bears (Danemark)
- 2017/18 : Cholet Basket (Pro A)
- 2016/17 : Hyères-Toulon (Pro A)
- 2015/16 : Saint-Quentin (Pro B)
- 2014/15 : Maccabi Ra’anana (Israël - D2) puis Atomeromu Pacs (Hongrie)
- 2013/14 : Sioux Falls Skyforce (USA, NBA D-League)
- 2008/13 : Wisconsin Badgers (USA, NCAA)
- 2007/2008 : Hamilton (USA, High School)
- 2006/2007 : Phoenix Desert Vista (USA, High School)
- 2013 : Elu dans la meilleure équipe de la Conférence Big Ten
Saison
Nom du club
Nom de la compétition
Nombre de matches
Temps de jeu
Nombre de points
Pourcentage aux tirs
Pourcentage aux tirs à deux points
Pourcentage aux tirs à trois points
POURCENTAGE aux LANCERS-FRANCS
NOMBRE DE REBONDS OFFENSIFS
NOMBRE DE REBONDS DÉFENSIFS
NOMBRE TOTAL DE REBONDS
Nombre de contres
Nombre de passes décisives
Nombre d'interceptions
Nombre de balles perdues
NOMBRE DE FAUTES INDIVIDUELLES
évaluation
2018-2019Bakken BearsFIBA Europe Cup1625.212.848.8%47%39.6%68.6%1.24.35.50.82.90.91.61.614.4
2018-2019Bakken BearsDenmark - Ligaen Play-Offs717.410.954.5%60.5%25%66.7%0.93.34.20.71.70.61.61.611.4
2018-2019Bakken BearsDenmark - Ligaen1922.915.756.3%62.5%33.3%59.6%1.44.55.90.62.811.81.817.8
2018-2019Bakken BearsBasketball Champions League - Qualifying Rounds425.310.543.9%48.4%12.5%50%1.55.570.510.31.83.59.5
2017-2018CholetJeep Elite3423.18.140.2%44.8%28%41.3%1.23.44.60.31.70.91.51.98.1
2017-2018CholetFrance - Pro A Leaders Cup121833.3%16.7%66.7%0%044000115
2016-2017Hyères-ToulonJeep Elite3323.8839.6%42.7%29.3%57.9%1.63.85.40.41.20.91.21.68.9
2015-2016Saint-QuentinFrance - Pro B Leaders Cup Play-Offs2341955%82.4%8.3%63.6%0.56.570.51.53.53.53.519
2015-2016Saint-QuentinFrance - Pro B Leaders Cup42913.849.1%44.1%50%63.6%0.544.50.3211.32.313
2015-2016Saint-QuentinFrance - Pro B3432.414.745.8%50.2%32%58.4%1.75.77.411.912.82.414.5
2014-2015Maccabi Ra'ananaIsrael - National League1134.420.849.4%48.4%42.4%58.1%1.66.78.30.92.50.82.52.519.8
2014-2015AtomeromuHungary - A League Up832.513.442.9%39.1%40%55.6%1.35.16.40.82223.113.5
2014-2015AtomeromuHungary - A League Play-Offs1228.813.148.4%47.8%49%48.6%1.54.25.70.21.30.91.51.813
2014-2015AtomeromuHungary - A League1124.51456.8%54.5%36.8%84.8%1.34.760.221.31.92.515.7
2013-2014Sioux Falls SkyforceG-League3321.58.541.1%43.5%27.5%51.3%1.52.94.40.610.71.32.47.5
2012-2013Wisconsin BadgersNCAA - March Madness128527.3%25%0%33.3%167121107
2011-2012Wisconsin BadgersNCAA - March Madness3311254.1%50%50%63.6%14.75.70.31.70.331.711.3
2010-2011Wisconsin BadgersNCAA - March Madness37.7236.4%28.6%0%50%0.31.31.600001.31.3
2009-2010Wisconsin BadgersNCAA - March Madness218.5756.3%62.5%0%57.1%1.523.501.51029.5