Cholet Basket - SLUC Nancy Basket

Le Mans Sarthe Basket6
Cholet Basket7
JDA Dijon Basket8
6867
13Paris-Levallois
14SLUC Nancy Basket
15Boulazac Basket Dordogne
Match de Gala - Télévisé sur Sport +Match de gala25 mars 201320H30

[Jeep® ÉLITE (équipe fanion)] Cholet Basket - SLUC Nancy Basket (2012/2013)

26.03.2013

Après leur victoire surprise sur le terrain de Strasbourg, Cholet Basket avait à cœur de confirmer face au SLUC Nancy, une équipe qui lutte pour son maintien. Après un début de rencontre difficile, CB a su réagir pour finalement l’emporter d’une petit point (68-67) après une fin de match incroyablement stressante. Cholet, bien emmené par AJ Slaughter et Rudy Gobert, s’éloigne donc un peu plus de la zone rouge. De son côté, Nancy peu nourrir des regrets après avoir eu la balle de match.

1er quart-temps : 18-13

Nancy se montre déjà très à son aise dans la peinture et mène 4-0 après 1’30. AJ Slaughter montre le chemin à suivre à ses coéquipiers et débloque le compteur de CB : 2-4. Les mauvais choix offensif de Cholet sont directement sanctionnés par le SLUC, qui ne se fait pas prier pour creuser un premier écart dans ce match : 4-10, 5’. Jean-Manuel Sousa demande son premier temps-mort. AJ Slaughter, encore lui, trouve la solution dans la raquette sur une situation bien mal embarquée : 6-10, 6’. Dans la foulée, Bryant et Coleman ramènent les leurs à hauteur de Nancy : 10-10. Mais l’accumulation des pertes de balles côté choletais permet aux lorrains de reprendre l’avantage : 10-13, grâce entre autre à Sommerville déjà très en vue dans ce match avec 5 points et 3 rebonds. L’activité des deux arrières choletais, AJ Slaughter et Coleman, continue de perturber Nancy et Cholet repasse devant : 16-13, 9’. Après une belle série de 8-0, Cholet Basket termine le premier quart-temps avec 5 points d’avance : 18-13. L’adresse (57%) et la domination aux rebonds (12-6) des hommes de Jean-Manuel Sousa font pour le moment la différence.

2è quart-temps : 18-16

Cholet Basket, très en jambe, continue de creuser l’écart : 23-13, 12’, bien emmené par Travon Bryant auteur de 10 points en ce début de rencontre. Sommerville remet toutefois les siens dans le match après un tir primé : 23-20, 14’ mais Marcus Goree lui répond sur l’action qui suit : 25-20. La défense nancéienne se resserre et CB peine à trouver les solutions, obligé de s’en remettre à des tirs longues distances. Karim Souchu porte l’écart à +7, placé dans un fauteuil par Aubrey Coleman, qui avait intercepté le ballon juste auparavant : 27-20, 16’. On sent CB capable de faire craquer Nancy à tout moment, mais les hommes de Jean-Luc Monschau s’accrochent et n’abdiquent pas, à la manière de l’ancien choletais, Marcellus Sommerville, qui inscrit un nouveau tir primé : 29-26, 17’. CB demande un autre temps-mort. Après un contre haute altitude signé Rudy Gobert, Coleman emmène parfaitement la contre-attaque choletaise pour délivrer un caviar à Karim Souchu qui n’a plus qu’à déposer le cuir dans le cercle : 33-26, 19’. Et AJ Slaughter apporte sa pierre à l’édifice en inscrivant un tir primé auquel personne ne s’attendait : 36-26 à 30 secondes de la fin de la première mi-temps. Nancy demande logiquement un temps-mort pour couper l’élan choletais. Souleyman Diabaté envoie sur orbite son intérieur Hervé Touré, qui claque un dunk autoritaire, et ramène les siens à 7 longueurs : 36-29 juste avant le buzzer. La première mi-temps s’achève sur ce même score 36-29, où CB domine les débats, sans toutefois être à l’abri.

3è quart-temps : 17-21

Claude Marquis profite de l’inattention choletaise en ce début de deuxième mi-temps pour inscrire 4 points et recoller au score : 36-33, 21’. Dans la foulée, Touré ramène Nancy à hauteur de CB grâce à un tir primé : 36-36, 22’. La très mauvaise entame de Cholet Basket est directement sanctionnée par les hommes de Jean-Luc Monschau qui placent une terrible série de 0-9 pour reprendre le contrôle de ce match : 36-38, 23’. Sans tarder, Jean-Manuel Sousa demande un nouveau temps-mort. De retour sur le parquet, Karim Souchu remet CB sur les bons rails : 39-38, 33’ après un tir à 3 points. Mais Sommerville l’imite sur l’attaque qui suit : 39-41. Goree prend le relai sur le front de l’attaque en inscrivant 4 points consécutifs pour redonner l’avantage à Cholet : 43-41, 25’. Mais l’intérieur américain se blesse sur son dernier panier, inscrit dans la raquette. Le public de la Meilleraie se réveille et sent que son soutien peut être déterminant. Mais c’est encore Sommerville qui fait des siennes sur contre-attaque et permet à son équipe de maintenir l’écart : 44-46, 26’. Déjà 18 points pour lui. AJ Slaughter puis Aubrey Coleman lui répondent et remettent CB devant : 48-46, 27’. Le changement de défense de Cholet porte ses fruits et AJ Slaughter, omniprésent, concrétise le regain de forme de son équipe en inscrivant 5 nouveaux points : 53-46,29’. Les mauvais choix offensifs d’Aubrey Coleman remettent Nancy dans le match : 53-50 à la fin du 3è quart. Les dix dernières minutes s’annoncent palpitantes. L’inconstance offensive des hommes de Jean-Manuel Sousa pourrait profiter aux lorrains.

4è quart-temps : 15-17

Les deux équipes se répondent au coup par coup. Rudy Gobert, sur un dunk énorme, puis Derrick Obasohan à 3 points recreusent l’écart : 61-54, 32’. Mais Nancy s’accroche et revient encore : 63-58, 33’. CB devra faire preuve de caractère dans ces dernières minutes pour espérer l’emporter sur son parquet. Et AJ Slaughter l’a bien compris, et ajoute 3 points pour CB : 66-58, 34’. Mais Sommerville continue son festival (25 points) et laisse planer le doute sur les épaules choletaises : 66-61, 35’. Et Diabaté l’imite et permet au SLUC de rester dans le match : 66-63. Nouveau temps-mort demandé par CB. Ces dernières minutes sont tendues. Le moindre ballon est âprement disputé, à l’image du duel intérieur entre Rudy Gobert et Claude Marquis. Nancy à une nouvelle possesion pour revenir sur les tallons de CB qui mène 68-65, mais Rudy Gobert s’impose dans la raquette pour prendre un rebond très important sur un tir manqué de Souleymane Diabaté. Mais ce dernier se rattrape et place le SLUC à une seule longueur de Cholet Basket : 68-67, 39’. Sur contre-attaque, AJ Slaughter manque la balle de match en voulant passer le ballon à Aubrey Coleman. Mais la possesion reste choletaise. Sur un tir à 3 points manqués de Bryant, Nancy à l’occassion de tuer le match sur la dernière possession. Bien gêné à tour de rôle par Rudy Gobert et Travon Bryant, les nancéeins ne parviennent pas à trouver la solution. Cholet Basket s’impose sur le score de 68-67, après une fin de match insoutenable.

Cliquez-ici pour lire les statistiques de la rencontre. 

Pour lire la revue de presse, cliquez-ici.

Autres actualités

Jeep® ÉLITE
26.03.2013

ITW Décalée : Aubrey Coleman

Cette saison, Cholet Basket publiera tout au long de l'année des interviews décalées des joueurs pour vous apprendre à mieux les connaitre. Nous vous proposons...
En savoir plus
Jeep® ÉLITE
25.03.2013

CB-Nancy : une confirmation attendue (lundi, 20h30)

Après avoir failli battre Gravelines à domicile un peu plus tôt dans l’année, CB (12ème, 10v-13d) a finalement eu la peau d’un des leaders du...
En savoir plus
Jeep® ÉLITE
22.03.2013

Rudy Jomby

" Le chiffre 7. Comme le nombre de points inscrits par Rudy Jomby dans le money time, pour un total de 16."Pour lire la suite de l'article paru dans le journal Des Nouvelles d'Alsace du...
En savoir plus