Cholet Basket - Fos sur Mer

Chalon Sur Saône14
Cholet Basket15
Le Portel16
9983
16Le Portel
17Fos sur Mer
18Antibes
12 mai 201917H00

[Jeep® Elite] Cholet - Fos-sur-Mer (2018/2019 )

12.05.2019

C'est un match de la plus haute importance qui attendait l'équipe Maugeoise ce samedi, concernant la lutte pour le maintien. En effet, dans cette avant-dernière journée de Jeep ELITE, Cholet Basket (15e, 10v-22d) recevait le Fos Provence Basketball (17e, 9v-23d), pour un match s'apparentant à une finale. Pour faire simple, disons qu'une victoire des Choletais, et le club s'assurait un avenir au plus haut niveau du basket français. Les Choletais voulaient aborder ce match plutôt sereinement, malgré la défaite lors du dernier match, face à l'ASVEL (78-87). Dans le camp provençal, là aussi, il s'agissait de tout faire pour repartir vainqueur, afin de préserver ses chances dans cette dure lutte et pour se relancer après la défaite face au Portel, autre adversaire direct (67-79).

LE MATCH

Quart-temps 1 : 24-27

Cholet Basket remporte l'entre-deux et Frank Hassell ouvre le score. Michael Young double ensuite la mise, CB démarre bien la partie, mais Malik Hairston réplique avec un primé, tandis que Frank Hassell place un 1/2 aux lancers. Michael Young se montre après cela, claque un dunk auquel répond Edouard Choquet à 3 pts (7-6, 3e). C'est ensuite Pierre Pelos qui place un flotteur, mettant Fos devant. Mais Michael Young rentre un primé, puis Pierre Pelos un 2 pts, pour mettre les deux équipes à égalité. L'aillier-fort provençal est dominant dans cette entame de rencontre, tandis que Frank Hassell égalise à son tour. Fos reprend tout-de-même les commandes avec un 2+1 auquel répond London Perrantes. Mais Fos accélère et, avec Ron Lewis à 2 pts puis un primé et un 2 pts de Malik Hairston, les Provençaux placent un 7-0 (14-21, 8e). Killian Hayes ne se loupe pas en 1 contre 1 et il relance les siens, avant qu'Edouard Choquet ne place un primé. Michael Young y va de sa claquette, mais le début de match Maugeois est très compliqué. Pourtant Frank Hassell ne se manque pas et stoppe une offensive provençale, puis c'est Killian Hayes qui rentre un ultime primé (24-27, 10e).

Quart-temps 2 : 30-24

Marcus Dove y va de son bras roulé, remettant Fos à +5, puis +7, avec une nouvelle tentative réussie par Pierre Pelos. Antywane Robinson rentre deux lancers, remettant les siens sur le droit chemin, d'autant que London Perrantes intercepte un ballon et marque en contre-attaque, puis c'est de nouveau Antywane Robinson qui marque à 2 pts, remettant CB à -1 (30-31, 12e). Mais un primé de Abdoulaye M'Baye redresse Fos. Néanmoins, par la suite, Killian Hayes sort un gros contre sur Pierre Pelos, avant un primé de Antywane Robinson (33-34, 14e). Abdoulaye M'Baye rentre deux lancers, Olivier Troisfontaines en fait de même sur l'action suivante. Malik Hairston rentre un nouveau primé auquel répond Olivier Troisfontaines. Fos place à nouveau un 3 pts avec Tariq Kirksay, mais London Perrantes répond à 2 pts. Antywane Robinson, à 3 pts, puis Anthony Goods avec un 2 pts lointain et Olivier Troisfontaines, sur un nouveau primé, font tomber la foudre sur Fos grâce à un 8-0 qui met les Provençaux à -4 (48-44, 18e). La foule se déchaine, mais CB perd un ballon qui profite à Tariq Kirksay. Fos place un nouveau primé, mais Romain Duport puis Abdoulaye N'Doye rentrent leurs 2 pts, mettant les Maugeois à +5. Mais Edouard Choquet place un dernier shoot, laissant Fos à -3 (54-51, 20e).

Cholet Basket fait donc la course en tête à la fin de cette première mi-temps, dans un festival à 3 pts (7/11 pour CB, 8/18 pour Fos). Les Maugeois se sont fait peur dans le premier quart-temps puis dans le début du deuxième, se montrant fébriles, pris par l'enjeu. Mais par la suite, ce fut mieux.

Globalement, les Maugeois sont très adroits (63,6% à 21/33 contre 52,6% à 20/38 pour Fos). CB a capté 16 rebonds, le FPB en a pris 15, tandis que CB est devant à l'évaluation (73 à 67).

Quart-temps 3 : 26-15

Michael Young puis un 2+1 converti par London Perrantes permettent à CB de repartir du bon pied. Ce dernier obtient ensuite trois lancers, il n'en rentre que deux, avant que Pierre Pelos ne mette un 2 pts (61-55, 22e). Fos est très vite plombé par les fautes, car le FPB en commet quatre en deux minutes, alors que les Maugeois n'en ont commise aucune. Michael Young place après cela un 3 pts, CB est à +9 (64-55, 24e). CB se montre aussi très solidaire en défense, bien que ce ne soit pas son point fort. Aux gros stops défensifs succèdent les tentatives réussies par London Perrantes sur la transition. Cholet est sur la bonne voie, d'autant que Frank Hassell, parfaitement trouvé par London Perrantes, marque. Puis c'est Ron Lewis qui inscrit un primé, avant celui de Malik Hairston : Fos revient à -7. Néanmoins, Frank Hassell rentre deux lancers, qui redonnent trois possessions d'avance à CB, puis ce dernier, avec un gros dunk, place CB à +10. Les deux lancers de London Perrantes augmentent l'avance choletaise, qui atteint quatre possessions. Puis, +14, avec un alley-oop de Killian Hayes sur une passe de London Perrantes puis un dunk de Michael Young. Marcus Dove, aux lancers, ralentit l'avancée Maugeoise. Mais les Choletais sont nantis de quatorze points de marge, à dix minutes du terme de ce match (80-66, 30e).

Quart-temps 4 : 19-17

Dans une Meilleraie chaude, bouillante, hurlante, CB est en mission. Nom de code : Mission maintien. Et cette ultime période démarre bien, avec un 2 pts de Michael Young. Mais Malik Hairston réplique d'emblée. C'est ensuite Killian Hayes qui obtient une faute anstisportive : il convertit les deux lancers, mais l'action ne donne rien. Par contre, c'est très efficace en défense derrière, même si Yiannis Athinéou est fort à 3 pts (84-71, 32e). Frank Hassell rentre un nouveau dunk, plaçant les Maugeois à +15, puis +17 avec un 2+1 non converti sur lequel il joue les gros bras. Ensuite, Olivier Troisfontaines commet sa cinquième faute, une technique, mais Fos n'en profite pas. Il reste six minutes, CB est à +17 (88-71). Mais les Provençaux ne lâchent rien, enchaînant un 3 pts et deux 2 pts, pour revenir à -10 (88-78, 4'52'' à jouer). Mais Frank Hassell stoppe l'avancée du FPB avant un primé de Malik Hairston (90-81, 3'22''). L'ambiance est irréspirable, alors qu'Antywane Robinson obtient et rentre deux lancers (82-81, 3'10''). Fos se loupe par la suite, Frank Hassell aussi. 2'30'' à jouer, le score ne bouge plus : mais en fait si, avec un primé de Anthony Goods, pour revenir à +14 pour CB (95-81, 2'13''). Ainsi, le maintien est là (99-83) !!!

LE BILAN

Cholet Basket disputera donc une trente-troisième saison consécutive en Jeep Elite, et pour aller chercher cela, il aura fallu faire bien des choses. Beaucoup de choses, en effet, et très compliquées, tout au long de la saison.

Concernant ce match dominical, sans être le parfait reflet de la saison choletaise, il aura montré que CB n'était pas serein en début de rencontre. C'est dans le deuxième quart-temps que CB a réagi, avant de creuser l'écart et de finir assez tranquillement.

Concernant les statistiques, CB a dominé avec 52% aux tirs (36/69 dont 9/19 à 3-pts). Côté provençal, l'efficacité fut moins importante (49% à 32/65 dont 13/31 à 3-pts). Les Maugeois ont dominé aux rebonds(42 à 28) comme à l'évaluation (136 à 96).

LES REACTIONS

Erman Kunter (entraîneur de Cholet Basket) : « On a sauvé les meubles. On n'a pas bien joué en première mi-temps, mais la deuxième fut plus correcte. On n'a encaissé que 32 points en deuxième mi-temps. Tout le monde était présent. En face, c'était une équipe de vétérans. On a vu avec Malik Hairston ce qu'était un joueur de haut-niveau. On a défendu. On n'a pas hésité, on a pris des tirs ouverts. Antywane a amené de l'énergie. Il fallait jouer avec de l'intensité. Il ne fallait pas réfléchir, jouer avec de l'instinct. Il fallait commencer à être adroits. On a toujours des difficultés pour défendre en homme à homme. J'étais plus zen avant le match que pendant. Quand ils ont réduit l'écart, on aurait pu paniquer. Mais la défense, c'est la discipline. Antywane a beaucoup communiqué en défense. Il a tenu l'équilibre. London a fait un gros match. Depuis trois matches, il monte son niveau. Je savais, en revenant ici, que cela pourrait être difficile. J'ai plus senti la pression sur moi que sur les joueurs. On a perdu des matches qu'on n'aurait pas dû perdre. Je n'ai jamais pensé qu'on n'y arriverait pas. Je pense qu'on aurait pu gagner cinq matches de plus. C'était une saison épuisante. C'était difficile, on aurait pu être à l'abri avant. On a l'une des équipes les moins expérimentées du championnat. Fos a neuf joueurs qui connaissaient déjà la Jeep Elite. Les joueurs ont bien travaillé, l'essentiel est fait. A un moment, après les victoires contre Nanterre et Chalon, on a cru qu'on pouvait jouer les play-offs. Je serai là la saison prochaine. On va changer le visage de l'équipe. J'ai des scouts qui travaillent pour construire une équipe plus aggressive. »

Rémi Giuitta (entraîneur du Fos Provence Basketball) : « On y a cru jusqu'au milieu du troisième quart-temps. On a fait l'entame de match qu'il fallait. Le meilleur a gagné. On n'a pas lâché, contrairement à ce qu'on a fait contre Le Portel. On aurait pu éviter de disputer un match de la survie comme celui de ce soir. On finit avec une mauvaise dynamique. On est revenus à -10. Si on revenait à -6, on aurait pu mettre la tête sous l'eau aux joueurs de Cholet. A la fin, j'ai vu que les garçons n'y croyaient plus. Le tournant du match a eu lieu sur les deux-trois premières actions de la deuxième mi-temps. On a pris des éclats alors qu'on était bien. On a pris des coups de massue. Le regret, ce n'est pas le match de ce soir. On n'a jamais su trouver de dynamique collective. »

Antywane Robinson (Cholet Basket) : « Je suis très content de laisser Cholet Basket en Jeep ELITE. Il n'y avait pas de stress avant le match, mais on était concentré. A -8, on perdait trop de ballons, il y avait peu de fluidité mais pas de stress. Mon expérience a joué. C'était magnifique de voir tout le monde jouer comme ce soir. On n'a pas perdu trop de ballons. On va pouvoir souffler. La saison n'est pas finie, on veut aller gagner à Boulazac. L'émotion du maintien est pour moi aussi forte que celle du titre de champion de France. »

Autres actualités

Jeep® ÉLITE
10.05.2019

Suivez le match CB/FOS SUR MER en direct sur Collines

Si vous n'avez pas la possibilité de venir encourager Cholet Basket à la Meilleraie, vous pouvez suivre la rencontre de Jeep® ÉLITE CHOLET BASKET/FOS SUR MER en direct sur COLLINES (92.4 - 96 -...
En savoir plus
Jeep® ÉLITE, La vie du club
10.05.2019

DIDIER BARRÉ VA QUITTER LA PRÉSIDENCE DE CHOLET BASKET

Président du Cholet Basket depuis décembre 2015, Didier Barré va laisser son poste durant l'intersaison.
En savoir plus
Jeep® ÉLITE
09.05.2019

CB reçoit Fos-sur-Mer pour valider le maintien

Dans cette fin de saison de Jeep® ELITE pleine de suspense, en ce qui concerne la lutte pour le maintien, Cholet Basket (15e, 10v-22d) va disputer un match capital contre Fos Provence Basket-Ball...
En savoir plus