Cholet Basket maîtrise le Paris-Levallois (95-87)

24.10.2016

Pour conclure la cinquième journée de Pro A, Cholet Basket (8e, 2v-2d) recevait ce lundi soir le Paris-Levallois (4e, 3v-1d). Les Parisiens réussissent une belle entame de championnat, eux qui restent sur deux belles victoires, contre Limoges (87-73) et Dijon (77-51). La dynamique est la même pour les hommes de Philippe Hervé, avec des résultats obtenus à Nancy (91-85) puis à Limoges (79-72).

Quart-temps 1 : 16-21

Le Paris-Levallois remporte l'entre-deux, et Tyler Harris ouvre la marque. Jason Rich, en verve dans cette entame de partie, porte la marque à +5 pour le PL, avant que CB ne fasse son retour, avec deux primés signés David Noël et Angel Rodriguez. Un tir intérieur de David Noël permet même aux siens de prendre, un temps, les commandes.

On observe un très bon jeu d'alternance, coté CB. Mais cela n'empèche pas les Parisiens de refaire parler d'eux, en bien (12-17, 7e). En très bien, même, quand il s'agit, pour Maleye N'Doye, dans le corner, de placer un primé. Mais Jerry Boutsiele, d'un primé, réplique (16-21, 10e).

Quart-temps 2 : 21-18

Le PL repart immédiatement, avant la réponse de Ben Dewar. Le match est serré, la Meilleraie ne demandant que cela, et Angel Rodriguez se charge de contribuer à son réchauffement (21-23, 13e). Kenan Bajramovic égalise, puis remet les siens devant, et l'on constate, comme depuis deux matchs, que CB est un diesel. Et l'on rêve à un retour au bon vieux temps.

Graham Brown place un gros tir, pour faire rugir de plaisir la Meilleraie. Pourtant, il faut pas oublier que le Coyote, William Gradit, ainsi que Landing Sané, sont là, et le PL ne rôde jamais loin (37-35, 18e). Jamais loin, et même devant (37-39, 20e).

Quart-temps 3 : 28-15

Isaiah Swann, transparent dans le premier acte, se réveille au retour des vestiaires, avec deux paniers, dont un primé, d'entrée. Vincent Poirier, quant à lui, se met en évidence négativement, avec une faute sur Ilian Evtimov sous le cercle. Cholet reprend ainsi les devants (48-43, 23e). Mais Jerry Boutsiele puis Graham Grown se mettent à marcher, ce qui ne facilite pas les affaires choletaises. Celles-ci restent belles, tout-de-même, avec l'énorme panier primé de David Noël (54-47, 26e). Paris répond, mais se prend une nouvelle tuile sur le crane, quand Isaiah Swann crache le feu, de loin.

Le PL parvient malgré tout à être toujours menaçant, en ne restant jamais loin au score. L'écart n'excède jamais les trois possessions d'écart. Sauf dans la dernière minute, où CB aura réussi, un temps, à passer à +11 (65-54, 30e).

Quart-temps 4 : 30-33

Cholet Basket repart bien, avec toujours dix pions d'avance, grâce à l'enchaînement des paniers signés Ben Dewar et Jerry Boutsiele. Tout cela pour garder trois possessions pleines d'avance à l'aube du money-time (75-66, 34e).

Le score ne permet, malgré tout, pas encore d'être totalement serein. D'autant que ce money-time démarre avec une faute de Ben Dewar, pour placer CB dans la pénalité... Jason Rich en profite pour placer deux points (77-71, 36e). Comme souvent, la Meilleraie espère.

Elle espère que David Noël va continuer de marquer : chose faite. Elle espère que les siens sauront bénéficier des fautes parisiennes : chose faîte, par Isaiah Swann ou David Noël. Elle n'espère pas que le PL parviendra à marquer: Tyler Harris s'en sort tout-de-même (83-79, 2'10'' à jouer).

Angel Rodriguez se présente sur la ligne, et marque. CB souffle (85-79, 1'49''). Tyler Harris est toujours omniprésent, mais Angel Rodriguez aussi. La Meilleraie est toujours confiante (87-82, 1'11''). Cholet enchaine les lancers, pour foncer vers le succès.

Finalement, Cholet Basket se sera imposé, et de quelle manière. Pour la première fois depuis... le 9 avril dernier, la Meilleraie a crié sa joie.

Cholet Basket est donc parvenu à battre une pourtant belle équipe du Paris-Levallois. Dans ce match, le diable s'est caché dans les changements, puisque l'évaluation des deux cinq de départ aura été une égalité (68-68).

Du coté des statistiques, Cholet s'impose grâce à une très belle réussite aux tirs (55%, idem à trois points), quand le PL n'a shooté qu'à 51%, ce qui est très bien également. CB a capté 34 rebonds, quand Paris en a pris 13 de moins. L'évaluation globale indique un 115-90 pour Cholet.

La feuille de match complète, c'est par ici.

Philippe Hervé (entraîneur de Cholet Basket): «La réussite à trois points nous facilite la tâche. On a fait la totalité des quarante minutes. Ce soir, c'est le basket qui est vainqueur. Paris a confirmé la qualité de son équipe, de ses joueurs, de son staff et de son jeu. Il fallait un grand Cholet pour gagner ce soir. La différence s'est faîte à l'évaluation. (…) J'ai retrouvé la Meilleraie, avec le souvenir que j'en avais. Je remercie le public. On voulait une équipe avec un bon état d'esprit, une vraie cohésion. Le résultat est secondaire. On fait un bon début de saison, qui sera très bon si on bat Chalon dimanche.»

Frédéric Fauthoux (entraîneur du Paris-Levallois): «On a essayé d'être intenses en défense, mais Cholet a shooté à 55% à trois points, ce qui n'arrive pas tous les jours. (…) Le match de Boutsiele à l'intérieur me dérange. Je relève aussi qu'on a pas assez voulu le ballon.»

Jonathan Rousselle : «C'est jamais évident de gagner ici, surtout face à une belle équipe du Paris-Levallois. On a fait des stops-clés, alors qu'eux étaient en manque de réussite sur la fin. On a une équipe de shooteurs, mais pas de stars. On devait cibler Rich, Poirier, Campbell. Il faut profiter de notre réussite actuelle.»

Maleye N'Doye (Paris-Levallois) : «La défense qu'on voulait faire était bonne en première mi-temps, mais on les a laissé prendre feu en deuxième. On les a laissé shooté trop facilement.»

Pour lire les articles de presse, cliquez-ici.

Autres actualités

Jeep® ÉLITE
24.10.2016

Cholet Basket reçoit le Paris-Levallois ce lundi (20h30)

Pour le compte de la 5ème journée du championnat de France ProA, la formation choletaise (2v-2d) accueille celle de la capitale (3v-1d).Après sa victoire sur le parquet de Limoges la semaine...
En savoir plus
Jeep® ÉLITE
23.10.2016

Vidéo : Les highlights de Nando De Colo contre le Pana

Nando De Colo a réalisé une très bonne prestation lors de la victoire de son équipe du CSKA Moscou 81-77 aux dépens du Panathinaïkos Athènes dans le cadre de la 2ème journée...
En savoir plus
Jeep® ÉLITE
21.10.2016

ITW Marcellus Sommerville (Orléans) : "La France est comme ma seconde maison maintenant"

Cela fera bientôt dix ans que Marcellus Sommerville appartient au paysage de la Ligue Nationale de Basket. Arrivé à Angers lors de la trêve de Noël en 2006, l’ailier-fort n’a plus vraiment quitté...
En savoir plus